Nikki Sinclaire, membre du parlement européen, fait son coming out Trans’

19 novembre 2013 | Tags: , ,

Nikki Sinclaire

Nikki Sinclaire, députée européenne (crédit photo : Matthew Lloyd)

Nikki Sinclaire, britannique et membre du parlement européen âgée de 45 ans, a révélé dimanche qu’elle avait changé de sexe à l’age de 23 ans. Un coming out qui donne une belle visibilité aux personnes transgenres.

Nikki Sinclaire a pris la décision de réaliser une intervention chirurgicale il y a 20 ans pour éviter dune vie “solitaire, névrotique et jamais en place”.

Élue députée européenne en 2009, femme politique membre et secrétaire du parti UKIP (NDLR : parti pour l’indépendance du royaume uni), elle s’était embrouillée avec son leader Nigel Farage, ce qui avait conduit à sa démission en 2010. Depuis elle a fondé un nouveau parti mono thématique “We Demand A Referendum” (lit. nous exigeons un référendum), et elle milite pour obtenir que les électeurs britanniques aient le droit de décider de leur appartenance ou non à l’Union Européenne.

Dans une interview assez directe avec The Sun, Mme Sinclaire a révélé comment elle s’était rendue compte à l’âge de trois ans qu’elle aurait préféré naitre fille. Elle venait faire la promotion de son livre Never Give Up.

La préface peut être consultée (en anglais) ici : http://www.juniuspress.org/read-the-foreward

“Il y a un grand secret que Nikki n’a jamais partagé avec personne d’autre que ses amis proches et sa famille (…). Elle est née garçon”, écrit-elle dans la préface de son autobiographie, à paraître le 25 novembre prochain.

“Cela peut sembler bizarre, mais je savais que quelque chose n’allait pas. J’ai toujours senti que j’étais dans le mauvais corps. Je me souviens de m’être habillée comme une fille dès mon premier jour d’école. Et puis les jours suivant. Les autres enfants savaient que j’étais différente” a-t-elle indiqué au journal.

De nombreuses années turbulentes ont suivis après qu’elle ait appris qu’elle ne serait pas en mesure de changer de sexe avant ses 21 ans.

Pendant toutes ses années intermédiaires, elle a souffert d’une relation aliénée avec ses parents après leur avoir révélé son véritable ressenti interne et s’est réfugiée dans le clubbing.

Elle a commencé un traitement hormonal substitutif avant de subir la chirurgie de réassignation qui, dit-elle, l’a presque tuée : “Après l’opération, j’ai développé une thrombose veineuse profonde et j’étais immobile pendant près d’un an”.

“J’ai souffert de dépression, j’avais 21 comprimés différents et j’ai senti que je n’avais pas le contrôle de ma propre vie. Cette chirurgie de réassignation a failli me tuer – mais c’est quelque chose que je devais faire”

“Si je n’étais pas devenue une femme, j’aurais mené une vie de solitaire névrotique, jamais en place, consultant sans cesse des médecins et thérapeutes aux frais de la communauté. Mais je suis devenue une personne heureuse, accomplie et respectée et depuis, avec mes impôts, j’ai remboursé plusieurs fois le coût de mon opération”.

A noter que Mme Sinclaire a été régulièrement l’objet de rumeurs, notamment en raison de sa très grande taille, elle mesure 1m93, mais l’intéressée avait jusqu’à présent toujours nié être transsexuelle, même lorsqu’elle avait révélé son homosexualité, en 2004.

(Librement traduit et complété par Julie M.)

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Le Parlement européen demande à la Commission d’accélérer les travaux sur les questions transgenres
Hier, mardi 16 avril 2013, le Parlement européen a demandé à la Commission européenne d'intensifier son action contre la discrimination subie par les personnes transgenres lors de l'achat ou lors de l'accès aux biens et services. La chambre plénière a adopté son rapport sur la transposition et l'application de la directive 2004/113/CE, le droit de l'UE garantissant l'égalité de traitement entre les femmes et les hommes lors de l'accès des biens et services. Rédigé par l'eurodéputé socialiste Zita Gurmai, le rapport rappelle ...
LIRE L'ARTICLE >>
Résolution du Parlement européen du 13 décembre 2012 et Identité de Genre
Le Parlement européen vient d'adopter une résolution le 13 décembre 2012 concernant son rapport annuel sur les droits de l'homme dans le monde et la stratégie de l'Union européenne à ce sujet. L'identité de genre est clairement au menu ! Résolution du Parlement européen du 13 décembre 2012 concernant le rapport annuel 2011 sur les droits de l'homme et la démocratie dans le monde et la politique de l'Union européenne en la matière (2012/2145 (INI)). ► concernant la liberté d'expression (médias sociaux/libertés ...
LIRE L'ARTICLE >>
En 2001 s'était tenue à Belgrade la première et unique Gay pride en Serbie. Elle s'était soldée par des violences. | AP/Darko Vojinovic
Article paru dans Le Monde du 24 mai 2012. Le Parlement européen a condamné jeudi 24 mai la promulgation ou l'examen dans plusieurs pays de l'Est de l'Europe de lois pénalisant la "propagande de l'homosexualité" et invité le Conseil de l'Europe à prendre les mesures appropriées en cas de violation de ses principes. Dans une résolution adoptée à une large majorité jeudi à Strasbourg (430 pour, 105 contre et 59 abstentions), le Parlement "exprime sa profonde inquiétude face aux évolutions qui ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel du Parlement de l’Union Européenne à prévenir la violence fondée sur le sexe
TRANSGENDER EUROPE se félicite de l'appel du Parlement de l'Union Européenne à prévenir la violence fondée sur le sexe, mais dénonce sa vision sur le travail du sexe 04 Juin 2014 Le Parlement européen a adopté la résolution «Combattre la violence contre les femmes» le 25 Février 2014. Il prie la Commission européenne de présenter, d'ici la fin de 2014 , une proposition juridique pour les mesures dans le domaine de la prévention de la violence contre les femmes et les ...
LIRE L'ARTICLE >>
1er novembre 2013 : l’Allemagne, premier pays européen à reconnaître un 3ème sexe
Depuis le 1er novembre 2013, l'Allemagne a été le premier pays européen à reconnaître un troisième sexe dans son Etat-Civil. Ce troisième sexe est strictement réservé aux enfants intersexes, c'est à dire nés avec une configuration de l'appareil génital ne permettant pas de dire si l'enfant est une fille ou un garçon. Il ne concerne nullement les personnes trans. Vincent Guillot, fondateur de l'OII en France, explique à quel point la position des enfants intersexe est actuellement intenable et comment ces enfants ...
LIRE L'ARTICLE >>
Parents de Trans – Le Coming Out
Je voudrais témoigner d'une étape essentielle dans un parcours de transition, celui du coming out auprès de ses parents. En préambule, je voudrais préciser que mon témoignage sera forcément limité, j'ai perdu mon père il y a quelques années. Et même si je suis persuadée qu'il aurait compris et accepté ma démarche, je n'aurais malheureusement pas cette joie de partager ma transidentité avec lui. Je voudrais aussi profiter de ce témoignage pour rappeler un certains nombre de points qui sont, à mon ...
LIRE L'ARTICLE >>
Droits des trans en Europe, bilan détaillé
Le site www.tgeu.org a dressé un état des lieux de la condition des trans* en Europe en mai 2013 : - le premier document, en format PDF, est la carte des pays réclamant ou non la stérilisation préalable pour le changement d'état-civil voire n'ayant aucune législation pour cela - carte en fin d'article, - le second document, aussi au format PDF, est un bilan très détaillé de tous les droits et/ou protections des trans en Europe. 24 pays en Europe réclament encore la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Retour en arrière pour les droits des Trans
Retour en arrière pour les droits des Trans : La cour de Cassation publie un arrêt plus restrictif que celui de 1992 sur les changements d'état civil. Communiqué de presse du 12 juin 2012 Ce 7 juin dernier, la cour de cassation vient de publier un arrêt sur la question du changement d'état civil dans l'affaire qui a débuté en 2008, opposant S. (prénom modifié) à la France. S. se dit femme d'origine transsexuelle, opérée en 2008 par le Dr Suporn en Thaïlande, ...
LIRE L'ARTICLE >>
GPA : Un nouveau recul pour les trans…
Dans la perspective de la future loi sur la famille, associations et parlementaires partent à l'assaut de la Gestation Pour Autrui (GPA). Les parlementaires s'apprêtent à déposer une proposition de loi visant à inscrire dans la Constitution le principe de l'indisponibilité de l'être humain. Quel rapport avec nous ? Jusqu’en 1992 la cour de cassation refusait aux trans le changement d’état civil au nom de ce principe de l’indisponibilité des personnes. Autrement dit, une personne ne peut librement disposer manière pleine et ...
LIRE L'ARTICLE >>
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”. J’ai reçu cette lettre aujourd’hui, signée du chef de cabinet de François Hollande. Ça roule quoi, François Hollande est d’accord avec nous ! Du coup même plus besoin d’aller à l’Existrans, la marche des trans et de ceux et celle qui les soutiennent (heu à toutes fins utiles je vais y aller quand même, c’est le 20 octobre, 14:00 Place de la Bastille à Paris, on sait jamais…). J’ai caviardé les ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Parlement européen demande à la Commission d’accélérer les travaux sur les questions transgenres
Résolution du Parlement européen du 13 décembre 2012 et Identité de Genre
Le Parlement européen dénonce les lois discriminantes
Appel du Parlement de l’Union Européenne à prévenir la violence fondée sur le sexe
1er novembre 2013 : l’Allemagne, premier pays européen à reconnaître un 3ème sexe
Parents de Trans – Le Coming Out
Droits des trans en Europe, bilan détaillé
Retour en arrière pour les droits des Trans
GPA : Un nouveau recul pour les trans…
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”

25 responses to Nikki Sinclaire, membre du parlement européen, fait son coming out Trans’

  1. Julie Mazens a écrit le 19 novembre 2013

    J’aime bien cette approche de présenter la transsexualité comme un sujet qui coute à la société en l’absence de prises en charge et que cette reconnaissance là peut être gagnant gagnant sur le moyen/long terme. Une personne épanouie et insérée dans la société contribue à la richesse du pays !

    Autre point remarquable : on peut être transsexuelle très très jeune et être homosexuelle. Cela bât en brèche toutes celles et ceux, certainEs trans en tête, qui ne considèrent que le modèle hétéro-patriarcal.

    A quand une députée trans homosexuelle au parlement français ?

    • Nathasha a écrit le 19 novembre 2013

      bientôt je l espère , déjà voyons pour député trans tout court ,

    • Geraldine Claise a écrit le 19 novembre 2013

      Curieuse posture que trans” homosexuelle ? Je me ressens tellement femme que je me définie hétérosexuelle et mes amants sont hétérosexuels… ou parfois bis, mais ne se déclarent jamais homo ? D’ailleurs pour plusieurs raisons les homosexuels n’aiment pas les trans” au même titre qu’ils critiquent injustement les folles. (J’adore les folles !) La quasi totalité des sud américaines sont homos et féminisent leur corps à coup de seringues de silicone, sans aucune conviction d’être femme mais à fin de prostitution… et sans une once d’hormone. Une partie de leur clientèle recherche leurs membres de plus de vingts centimètres pour se faire sodomiser… Ce qui fait dire à un ami que leur clientèle sont des homos refoulés… avis que je ne partage pas, car pour moi un sodomite est un inverti mais pas un homosexuel… Le comportement homosexuel bien que composé de plusieurs communautés converge vers un point commun, l’attirance pour un corps de garçon et son sexe… Moi qui adore les hommes je suis attirée par d’autres critères plus “mâles” et sûrement pas par des homosexuels… et pas pour les sodomiser, même s’ils adorent tous que je m’occupe de leur “censuré”. La transsexuelle qui m’attire est féminine sans une once d’homosexualité… ( Là je me sens lesbienne) . Je reconnais que cela peut paraitre compliqué et que si je m’interroge c’est que jamais je ne détiens la vérité… Si j’obtiens des réponses je les désire claires et objectives… sinon rien. En espérant ne pas être agressée par des montagnes de démagogie qui me font “censuré”. Trop de transsexuelles se font passer pour tel pour de mauvaises raisons. Trop de rigidité dans les réponses et de postures fachos… avec une totale ignorance de l’humour. et du recul nécéssaire à toute analyse de la dialectique. En confondant comportement sérieux et se prendre au sérieux… dénué d’humanité. Si tu es intéressée par le sujet tu peux dialoguer en direct avec moi…

      • Jeanne Swidzinski a écrit le 19 novembre 2013

        Géraldine, il faut dissocier l’identité de genre de l’orientation sexuelle. Si elle dit qu’elle est homosexuelle, c’est parce qu’elle est attirée par les femmes. Si elle était attirée par les hommes son orientation sexuelle serait hétéro!

        • Geraldine Claise a écrit le 19 novembre 2013

          OK c’est intéressant… merci pour ton éclairage. Eternel débat de ce que nous sommes ! Je suis moi même en étant quelqu’un d’autre et j’adore les femmes (sexy et ouvertes) au point que je me prend pour une femme… (raccourci) mais dans tous les cas pour moi être “lesbienne” est un clin d’oeil… je me sens hétérosexuelle et rien qu’hétérosexuelle. Ma rébellion fût tellement grande que refusant ma vie d’homme j’ai choisi (avec fort besoin) de vivre en femme… Donc toujours rebelle tout en suivant au mieux les étiquettes imposées je me définie transsexuelle car je conserve mon sexe (qui transite entre deux sexes) et non trans-genre… j’ignore la définition des filles subissant la vaginoplastie ( des femmes ? )… donc transsexuelle selon ma définition je me sent sincèrement et profondément hétérosexuelle… Merci Jeanne pour ton aparté qui m’aide à réfléchir… car trop de filles sont repliées en nombrilisme sur leur communauté en oubliant que tout langage dit “professionnel ou technique” doit s’adapter au plus grand nombre donc à notre société hétérosexuelle qui a bien du mal à nous suivre… Bisous…

          • Geraldine Claise a écrit le 19 novembre 2013

            Un coucou ma Jeanne chérie à qui je dois beaucoup… Ton immense connaissance de notre monde est d’une richesse inouïe… Je regrette mon infidélité à tes belles réunions et à ton dévouement infini… je me sens ingrate car j’ai eu tellement besoin de toi. Mais comme tu as pu le voir je suis tellement agressée (par des imbéciles à qui je pourrai beaucoup apporter) que le contact avec des individus à la pensée unique et au discourt lénifiant gauchiste me donne de l’urticaire. Il est paradoxal que des individus se disant humanistes sont si peu tolérants et refusent les avis différents… de véritables fachos ! Il faut signaler que le niveau (à tout niveau) n’est pas brillant. Mais les gens bêtes sont méchants ! J’en ai fait les frais ici ou l’on m’a aussi découragé de m’exprimer… Rassures toi, tout ceci ne m’empêche pas d’être immensément heureuse…. et c’est surement ce qui dérange le plus.
            Mille bisous…

            Question délicate !
            Sinclaire homosexuelle attirée par les femmes alors qu’elle n’a plus son sexe mâle ? Aucun hétérosexuel ne vas comprendre ?
            NB . Je regarde Adriana Karembeux à la télé… quelle femme extraordinaire ! Quel niveau ! Et elle n’est que gentillesse ! A méditer !

      • leila a écrit le 19 novembre 2013

        ………………. ”avis que je ne partage pas, car pour moi un sodomite est un inverti mais pas un homosexuel…”

        ….je ne suis pas certaine de comprendre le sens de ce commentaire, pourrait tu développer stp?

        • Geraldine Claise a écrit le 19 novembre 2013

          Comme tu as pu le relever j’ai dû mal utiliser le terme “sodomite” qu’il faut comprendre comme sodomisé et non comme sodomiseur… pour moi ce mot à un double sens comme “hôte” qui est celui qui reçois ou celui qui est reçu… Il suffit de savoir que je suis dyslexique et surtout que j’ai du mal à m’exprimer sur un site qui pratique une censure permanente… et ou il faut faire attention à chaque mot pour récolter peu ou pas de commentaires intéressants… Eternel problème des discussions stériles et nombrilistes avec de la critique facile derrière un clavier… Sinon pour moi si tu n’as pas compris ma posture, l’homosexuel est celui qui sodomise mais pas le sodomisé… qui n’est à priori qu’inverti…

          • Geraldine Claise a écrit le 19 novembre 2013

            C’est vrais que d’après le Coran les “sodomites” doivent être jetés du haut de la montagne et brûlés… tout le monde étant mis dans le même panier des PD… méconnaissance de la sexualité à des fins pernicieuses… y incluant les femmes sodomisées. Etc… long sujet trop long à débattre ici…

      • Geraldine Claise a écrit le 19 novembre 2013

        J’en déduis que voulant cacher sa transsexualité (marre des transsexuelles honteuses, moi j’en suis fière même si c’est terriblement desociabilisant… mais c’est compréhensible comme le choix intelligent d’Amanda Lear…) donc elle a préféré passer pour lesbienne qui est moins mal vu que transsexuelle. C’est dire à quel point nous sommes rejetées par l’opinion publique…. à moins d’être un insignifiant passe muraille qui imite la carpe.

        • Nathasha a écrit le 19 novembre 2013

          son outing trans date d il y a très longtemps , les journaux Anglais comme le Sun en on fait leur choux gras il y a quelques années , elle ne fait pas de pub sur son transsexualisme c est loin ! mais bon elle a outé son attirance lesbienne alors que dans certain article qui date de la révélation de sa transsexualité elle était connue pour être hétéro , donc c est une simple mise a jour !

          • Geraldine Claise a écrit le 20 novembre 2013

            Merci chérie pour ton éclairage… C’est dire comme notre mode de vie est compliqué et bien difficile d’analyser à partir d’un court article… Je découvre naïvement comme c’est difficile d’être acceptées… et pourtant je m’impose. Je m’impose ! Mais quel isolement…

      • AlexMec a écrit le 20 novembre 2013

        Curieuse posture que trans” homosexuelle ?

        Quand on est attiré par le même sexe que celui vers lequel on transitionne, on est trans et homo (comme moi par exemple: FtM attiré par les hommes). Rien de sorcier là-dedans.

        • Nathasha a écrit le 20 novembre 2013

          oui pour moi c est assez clair ! je dissocie genre et orientation ! pour ma part c est plus Inter Opportuniste !

        • Alexandra a écrit le 20 novembre 2013

          Oui. Rien de bien sorcier.
          Je suis techniquement une femme trans (MtF). Si je suis attirée par les hommes, je suis hétéro. Si je suis attirée par les femmes, je suis homo.
          Après, à cela on ajoute la vagino, donc si on la joue puriste (c’est juste pour compléter le raisonnement au cas où…), même dans l’acte sexuel complet, ça marche.

          • Bérénice a écrit le 20 novembre 2013

            Moi, ça me plaît bien cet avis… Il y a aussi la notion de se sentir femme, et là je parle aussi bien des Trans opérées que des non opérées, (J’avoues ne pas complètement comprendre celles qui choisissent de garder leurs attributs masculins mais passons)
            Bref, Si on est femme et qu’on aime les hommes, Hétéro.
            Si on est femme et qu’on aime les femmes Lesbo… Pour moi, c’est très simple… Une femme d’origine trans, EST une femme! Point! Donc tous les superlatifs qu’on pourrait lui coller sont les mêmes que ceux usités pour les femmes “Cis”.

        • Alexandra a écrit le 20 novembre 2013

          … Sans compter que légalement, quand les papiers sont fait (ce qui est mon cas), si j’étais victime d’homophobie, ce serait forcément parce que je serais avec une autre femme et qu’on viendrait à m’agresser à ce propos.

          Ne pas oublier le volet légal, qu’il nous plaise ou non.

          • Nathasha a écrit le 20 novembre 2013

            d ou mon opportunisme , je mange ce que je trouve et c est plus complexe que BI

  2. Bérénice a écrit le 19 novembre 2013

    Un vrai bonheur cette annonce! Et ben non! Nous ne somme pas des bêtes de foire et avons une dignité et des capacités semblables à nos concitoyens “Cis”
    Une fierté de plus qui me rempli le coeur de courage pour la suite… :-)

  3. Phlune a écrit le 19 novembre 2013

    C’est un drôle de pays que le Royaume Uni : une instit’ trans peut finir pas se flinguer après que se soit déchaîné un véritable lynchage dans la presse caniveau, et une députée peut passer 20 ans et obtenir un mandat electif sans jamais, apparement, avoir été outée contre son gré …

  4. Nathasha a écrit le 19 novembre 2013

    faut lire sa bio ! outé comme lesbienne comme trans c etait de notoriété public depuis tres longtemps : ca a fait les choux gras du Sun car deputé d extreme droite

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -