Trans et Travail

3 janvier 2014 | Tags: , , , , ,

Thumbs Up, par l'utilisateur Wakalini de Wikimédia CommonsEn cette fin d’année 2013, alors que 2014 commence à poindre, j’aimerais ajouter à mes bonnes résolutions T (contribuer à Txy plus régulièrement, aider à l’animation du T-Band, faire mes dilatations…) un nouveau projet, qui ne sera réalisable qu’avec l’aide de toutes les T dans le monde du travail.

J’aimerais en effet qu’existe, à part de Txy qui n’a pas vocation à mon sens à être un “All Things T”, une bourse à l’emploi à laquelle contribuent ceux qui dans leur entreprise ou une filiale ou autre apparentée ont des opportunités de recrutement. Ainsi, la société X où travaille Y (T. MtF) recrute. On sait donc que la société X n’est pas défavorable aux personnes transidentitaires : une candidature T a ses chances de passer.

De plus, un certain nombre de sociétés propose des primes de cooptation. Un collaborateur qui apporte des compétences précieuses à l’entreprise est un collaborateur qu’on a envie de conserver. Il est tout à fait envisageable que les contacts avec l’entreprise passent via la personne ayant posté les offres sur notre bourse à l’emploi.

Cette bourse à l’emploi peut aussi servir de CVthèque, accessible aux recruteurs pour une somme modique, qui permettrait de chercher dans la communauté T, souvent vivier de talents, des collaborateurs exceptionnels, au parcours de vie particulier qui leur aura permis de développer de belles qualités.

Poussons un nouveau stéréotype Trans !

Car oui, il existe un stéréotype des transidentitaires (enfin, de la moitié de la planète Trans pour être exacte). Le stéréotype de la “T superficielle, prostituée par vice autant que par nécessité” semble être le plus commun, avec ses conséquences mortifères, notamment le fait qu’on a plus de chances de croiser des transidentitaires au bois de Boulogne qu’au Sephora de Châtelet. On peut sûrement le remplacer, cet affreux stéréotype, par notre communication, notre travail et notre savoir-être par un stéréotype plus inclusif et moins destructeur, celui des “T pointus, doués, dotés de qualités humaines réelles et notamment de détermination et persévérance”. Celui-ci a le mérite d’inclure les FtM (et autres MtU, FtU, et tout le monde T), d’être peut-être plus près de la réalité des transidentitaires même s’il ne recouvre pas 100% de la réalité. Il ne colle pas les T d’office dans le bois, leur ouvre tout l’horizon des possibles et leur permet d’être eux-mêmes.

Même si on n’a pas attendu la permission de celle-ci pour briller partout dans la société, j’aimerais vraiment ne plus entendre à l’avenir, que ce soit de la part de jeunettes de 19 ans ou de tardives soixantenaires, “Je vais devoir me prostituer pour faire ma transition, je n’aurai que ça”. En France, ça n’est pas une fatalité. Il y a des alternatives, plus ou moins confortables. En France, la prostitution comme moyen de survie face à la précarité existe, mais ne doit pas être la norme. La prostitution librement choisie et exercée librement est un choix certes (avec lequel on peut être ou pas d’accord) , mais ce doit être un choix réfléchi et non l’option présélectionnée, conditionnée, parce que l’on est transidentitaire. Certaines personnes vivent très bien leur prostitution, mais c’est l’exception et non le cas général.

Ce projet de promotion de l’emploi pour les T, soyons clairs, n’est pas un projet abolitionniste ou de réforme de la société. Cependant, il vise et je dois l’avouer à donner à ces T qui n’osent envisager autre chose que l’assistanat ou la prostitution une chance de montrer leur valeur professionnelle dans un cadre qui leur est favorable.

J’espère donc vos contributions, vos suggestions, vos propositions de moyens afin que nous mettions en place ce premier projet autour de l’emploi. D’autres pistes sont à explorer (syndicat interprofessionnel transidentitaire ?) mais celle-ci a le mérite d’être ancrée dans le réel et l’utile.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Un indice pour estimer le nombre de personnes Trans en France et dans le monde
Cet article vient de parvenir dans ma boîte : 24 000 personnes trans pourraient être privées de droit de vote dans 9 états des États-Unis. Outre ma révolte face à la privation de droits civiques, qui mérite un article à part, faisons un calcul simple. L'article nous indique qu'il y aurait 85 000 personnes trans susceptibles de voter dans ces 9 états. WolframAlpha nous indique que la population totale de ces états est de 51 millions d'habitants. Nous arrivons donc à ...
LIRE L'ARTICLE >>
GPA : Un nouveau recul pour les trans…
Dans la perspective de la future loi sur la famille, associations et parlementaires partent à l'assaut de la Gestation Pour Autrui (GPA). Les parlementaires s'apprêtent à déposer une proposition de loi visant à inscrire dans la Constitution le principe de l'indisponibilité de l'être humain. Quel rapport avec nous ? Jusqu’en 1992 la cour de cassation refusait aux trans le changement d’état civil au nom de ce principe de l’indisponibilité des personnes. Autrement dit, une personne ne peut librement disposer manière pleine et ...
LIRE L'ARTICLE >>
STOP AUX MEURTRES DE TRANS
Une marche organisée par "Les Myriades Transs" pour rendre hommage à Mylène aura lieu demain vendredi 9 août à 14h30 Place d'Aisne face au Tribunal de Grande Instance de Limoges. >>> Lire le programme <<< (Communiqué de Presse) Pour les Limousin.e.s le meurtre de Mylène, c’est un fait divers regrettable : elle était une figure de la Ville, unanimement appréciée. Pour nous, associations trans de Limoges et Trans qui sommes venu.e.s d’ailleurs pour lui rendre hommage, son assassinat s’inscrit dans un ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
La transphobie est le rejet des personnes Trans et de la transidentité. Elle peut prendre plusieurs formes : exclusion familiale, amicale, professionnelle, refus de soin de la part du corps médical, stérilisation forcée réclamée par les tribunaux pour obtenir le changement d’état civil. Elle peut aller jusqu’à l’agression, voire le meurtre. Il est impossible de porter plainte en cas d’acte ou de comportement transphobe puisque ni la loi, ni la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc …
Par définition la Trans est une emmerdeuse, ce qui peut se comprendre vu son parcours. Plus elle est vieille et plus elle est chiante, ce qui n'est pas forcément une règle ou exponentiel et là aussi cela peut se comprendre. La trans aime à se définir seule, elle a sa propre vision des choses qui n'est pas forcément mauvaise et elle est susceptible. Pour aborder une personne Trans sans forcément entrer en conflit linguistique avec elle, le mieux est de lui ...
LIRE L'ARTICLE >>
Fille ou Garçon mon sexe n’est pas mon genre
Réalisateur : Valérie Mitteaux Producteurs : ARTE FRANCE, OSTINATO PRODUCTION, CHAZ PRODUCTIONS Ils sont nés femmes mais vivent aujourd’hui comme des hommes. Portraits croisés de quatre "transboys" ou trans' FtM. Kaleb a une trentaine d’années. Après avoir fait le choix de "transitionner" (passer du féminin au masculin), il participe à des ateliers pour s’approprier sa masculinité. Lynn, lui, n’a jamais suivi de traitement hormonal. Il s’est autoproclamé "homme" et le revendique dans un one-man-show. Miguel, qui a collé des photos du temps où il s’appelait ...
LIRE L'ARTICLE >>
..... La psy cause ..... Quelle signification cela peut-il avoir ? Encore un ghetto ? Que cela signifie être trans ? C'est comme se poser la question que cela signifie d'être une femme ou un homme ? Selon quel critère serait-on une trans primaire ou une trans secondaire ? Des psy bien intentionnés nous amènent à vouloir nous faire croire qu'en fonction de la date de la révélation de notre identification à l'autre sexe, nous serions trans primaire ou trans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
J'ai parlé précédemment de mon positionnement de femme d'origine transsexuelle par distinction vis à vis des femmes bio et j'avais mis de coté le transgendérisme. Tout d'abord je rappelle que durant notre parcours nous avons tous été pendant une période plus ou moins longue, tout d'abord travesti(e), ensuite trans-genre et enfin transsexuel(le) pour ceux et celles qui se destinaient à l'opération. Le résultat de ce long parcours fait de nous des hommes ou des femmes socialement reconnu(es) comme tel(le). Pour ceux qui en ...
LIRE L'ARTICLE >>
En Suisse, le chômage est six fois plus élevé parmi les trans
Pour la première fois, une enquête examine la situation des personnes transgenre sur le marché du travail suisse. Elle souligne le risque de déclassement qui accompagne le coming-out et la transition. Si l'on en croit la projection la plus courante, on compterait 40'000 personnes transgenres en Suisse. Une population mal connue, particulièrement quant à leur situation sur le marché du travail. Sur un échantillon modeste, 35 personnes, Transgender Network Switzerland (TGNS), organisation faîtière des trans suisses, a réalisé une toute première ...
LIRE L'ARTICLE >>
Droits des trans en Europe, bilan détaillé
Le site www.tgeu.org a dressé un état des lieux de la condition des trans* en Europe en mai 2013 : - le premier document, en format PDF, est la carte des pays réclamant ou non la stérilisation préalable pour le changement d'état-civil voire n'ayant aucune législation pour cela - carte en fin d'article, - le second document, aussi au format PDF, est un bilan très détaillé de tous les droits et/ou protections des trans en Europe. 24 pays en Europe réclament encore la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un indice pour estimer le nombre de personnes Trans en France et dans le monde
GPA : Un nouveau recul pour les trans…
STOP AUX MEURTRES DE TRANS
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
Trans bidule, Trans machin, Trans truc …
Fille ou Garçon mon sexe n’est pas mon genre
Trans primaire … Trans secondaire …
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
En Suisse, le chômage est six fois plus élevé parmi les trans
Droits des trans en Europe, bilan détaillé

9 responses to Trans et Travail

  1. Brigitte Goldberg a écrit le 3 janvier 2014

    Pour info, voici la partie consacrée à l’emploi du dossier que nous avons présenté au gouvernement de septembre 2012 à janvier 2013. Nous avons également interpellé le ministre du travail à ce sujet, sans résultat…

    http://www.trans-europe.org/Emploi.pdf

  2. yukarie a écrit le 3 janvier 2014

    bravo pour l’idée, à la fois pour être utile et pour changer l’idée que l’on se fait de nous.

    Je signale d’ailleurs qu’à chaque rentrée des classes , l’éducation nationale recherche des enseignants contractuels, ce qui laisse une opportunité aux jeunes et aux moins jeunes, à condition d’être diplôméEs.
    Ensuite , il faut gérer le passing avec les jeunes …

  3. Carole Azerty a écrit le 3 janvier 2014

    c’est une super idée. Le risque de perdre mon travail et de ne pas en retrouver par la suite est une des principales raisons qui me retiennent encore. merci pour tes initiatives.

  4. Ester a écrit le 4 janvier 2014

    J’ai abordé ce sujet plusieurs fois déjà ces dernières années sans que jamais il n’aboutisse a quelque chose. J’avais même un temps ouvert une page d’annonces de recherche d’emploi sur mon site à l’époque ou il recevait entre 400 et 600 visites/jour. Mais ce n’était que des recherches d’emploi et jamais des offres. J’ai fermé cette page, je n’avais aucun retour sur son efficacité.
    J’ai abordé sur TXY ce sujet aussi il y a quelques mois en préconisant une structure distincte pour des raisons pratiques.
    Si un tel site était crée il serait bon que les personnes ayant un site ou un blog en fassent la promotion et ouvrent des liens vers ce site.
    Dans un premier temps il faudrait que l’administratrice de TXY reçoive des propositions afin de savoir si c’est possible de démarrer quelque chose: parce que créer un site et constater quelques semaines ou mois plus tard qu’il ne sert à rien et ne reçoit aucune proposition d’emploi serait dommage. Je crois qu’il sera assez facile de réunir des demandes d’emploi mais pour les offres c’est une autre histoire!
    La création d’un syndicat d’entreprises gérées ou crées par des trans est une initiative intéressante, mais combien de membres pourraient-ils le rejoindre?
    Je m’étais interrogée une fois sur ce que pourrai donner une entreprise constituée uniquement de trans* et en posant la question sur un forum il y avait eu une unanimité pour rejeter une telle idée.

  5. Meghannoire a écrit le 4 janvier 2014

    On sait donc que la société X n’est pas défavorable aux personnes transidentitaires : une candidature T a ses chances de passer (Chloé Tigre à Rouge) … Est-ce que tous les français et les françaises sont si débiles mentaux que ça?
    Comme je vous l’ai dit “toutes les filles et toutes les femmes crachent sur la jupe et la robe parce que comme un de mes amis me l’eut dit, “elles ne veulent plus s’habiller en de petite fille faible ou femme faible, elles veulent démontrer leur sobriété et leur force par le port du pantalon en laine noire ou en jeans serré. Je vous suggère d’avoir les cheveux mi-longs et mi-féminins, d’être mince (non maigre) et de porter un pull noir à Collet haut et un pantalon jeans serré. Je crois qu’ils et qu’elles prendront le message. Vous n’êtes pas obligées d’avoir du “make-up” et des pendes-oreilles. Simplement l’habillement à la phrase d’avant va faire l’affaire.
    Vous pouviez leur dire pour suivre l’égalité entre les deux groupes sexués, c’est de rester au neutre et de ne pas spécifier le sexe comme “Monsieur” ou “Madame”. C’est ce que les States, la Chine, les “Corée”, l’Inde et le Japon font aujourd’hui. Par contre, les documents officiels, c’est une autre affaire. Cela est à l’humanité à grandir en leur tête.

    En France, ça n’est pas une fatalité. Il y a des alternatives, plus ou moins confortables… (Chloé Tigre à Rouge)
    Oui, ça s’appelle être intelligente et bien manger (donc ne pas manger de la merde, exemples, des beignets, des gâteaux et de la grosse viande de cochon enfin toute viande provenant d’animaux terrestres) et de ne pas fumer comme une cheminée et de ne pas boire comme un trou et d’éviter le soleil.

    J’espère donc vos contributions, vos suggestions, vos propositions… (Chloé Tigre à Rouge)
    Justement, c’est cela que je fais! Je le fais à un autre forum de transsexualisme appelé Dunautregenre et je le faisais sur le doctissimo, mais je n’aime pas leurs fonctions avec les photos et les traitements textes et je ne trouve pas leur interface très joli, en fait, il est laid. C’est temps-ci, je publie beaucoup sur un forum féministe qui décortique les messages machistes et patriarcales blancs en les films et les “bande-animée” et j’aime bien leur format et cela est même si je n’ai pas de liberté de rééditer mais texte (elles le font quand je leur demande) et je suis obligée de seulement coller les liens pour montrer des images.

    Chez le doctissimo, il y a eu un garçon de 12 ans et un de 15 ans et un de 17 ans de France qui ont dit qu’ils rêvaient d’avoir un pénis dans la bouche et alors ils ont dit aux internautes qu’ils devraient être des filles… déprimant!

    Chloé, j’ai essayé de trouver une recherche qui dirait justement la partition prostituées transsexuelles par pays. C’est dure à compter, mais je crois que ça dépend de la culture et du pays. Il y a beaucoup de femmes transsexuelles au Québec qui n’ont pas fait de prostitution… mais il ne faut pas oublier le poids de la prostitution chez les filles d’origine et les femmes d’origine . J’ai lu récemment qu’au Japon, une grande partition des jeunes filles, vendent leur corps parce qu’elles ont une anxiété d’acheter au magasins. Les garçons-fille japonais et les femmes transsexuelles japonaises n’ont pas cette pression à se prostituer comme disons, en les pays de l’Amérique Latine.
    Je crois que tu as le même problème de vision envers les transsexuelles, à part que toi, tu les vois en putes au bois-de-Boulogne et qu’après, nous avons des “Colette Chiland” qui disent que nous sommes toutes (les femmes transsexuelles et les garçons-fille) des putes sous l’aide sociale… et moi, je vois des clowns qui ne se lavent pas, qui ne se brosse pas les dents, qui ne se prennent pas soin en santé et après, il y a des “Paloma” (une ancienne amie) qui rient de nous… dommage, mais c’est vrai qu’il y en ait qui n’ont pas vraiment une intelligence bien développée.

    Je prends note de ton profil et je te reviendrai avec des essais. Je relie mes textes en physiologie humaine… le site féministe aide beaucoup à y voir plus clair.

    • Chloé Tigre Rouge a écrit le 5 janvier 2014

      Je pense que tu fais un amalgame entre la pensée générale et ma pensée, et que tu manques d’expérience de terrain sur le plan socio en France.

      La barrière de la langue étant ce qu’elle est, je peux aussi mal interpréter tes propos.

      Amicalement

  6. Meghannoire a écrit le 5 janvier 2014

    Hum… c’est vrai que j’eusse été surprise à propos des dires de beaucoup d’internautes de la France et en ce qui concerne la féminité, le machisme, le féministes et les contraintes du patriarche blanc en votre pays. Je n’habite pas en France mais j’ai écouté beaucoup vos compatriotes. J’ai déménagé à Gatineau et puis à Montréal donc au Québec. Je suis d’origine canadienne française en la province de l’Ontario et les dires et les pensées des québécois de culture canadienne française m’ont complètement laissée pantoise. Ma pensée est un amalgame de japonais, de canadien anglais et d’anglo-américain d’où je penche plus en émotion et en érotisme vers la pensée japonaise. Je critique quand même assez sévèrement leurs “Shojo” et leurs “Shonen” et la déchéance sociale des filles et des femmes là-bas. Très petite, mes parents m’ont assise devant les télé-séries japonaises, doublé en français et parfois non. J’ai acquit un peu de cette langue pour l’oublier au fil des années et là, je la reprends en écrivant des très petits essais pour certains sites et en relisant le vocabulaire. La pensée anglo-américaine, j’aime en Batman et en Superman et en Spiderman, mais me débecte en le reste. La pensée canadienne française, québécoise et ontarienne me répugnent. Rien à sauver, là!

    J’ai relu vite ton texte et je crois que non, que j’ai fait erreur. Je vois un appelle en une sorte de mobilisation et un sentiment d’être désolée par un grand nombre de femmes transsexuelles et de garçons féminins qui se prostituent par rapport au nombre de filles à l’origine et de femmes à l’origine et que tu ressens un genre de ricanement de la part de la plèbe et des patriciens français.

    Et en ce qui concerne les chances d’emplois pour les… comme vous les appelez les “transidentitaires”, II faut prendre en compte le taux de chômage mondialement et surtout en France donc je crois qu’il est à 24%, le Québec est à 21% et le Japon est à 11%, ce dernier gouvernement cache les “Neet”, des filles qui bougonnent chez leurs parents. Il ne faut pas oublier que beaucoup de pays dont le Québec cachent ceux et celles qui sont sur l’aide sociale parce qu’ils et qu’elles ne sont pas énumérées en une prestation du chômage. Les “States” semble avoir une cécité stratégique en ce qui concerne leurs “hobos”, leurs “drifters” ou leurs “sans-abris”. Et s’il y a discrimination envers les femmes à devenir et les garçons-fille, en France, je pense que oui, mais je crois que les derniers (les garçons-fille) reçoivent moins de préjugés en leur rencontre parce qu’ils sont un peu plus flexible en leur image et en leur revendication de leur identité sexuée. J’ai travaillé, toute ma vie, mais en des emplois d’étudiantes et les gens connaissais mes vocations vers la “féminité” et son érotisme. Mais c’est vrai qu’au Canada, cela puisse être différent qu’en France, mais ça dépend quand même où en mon pays. J’ai déjà eu des agressions assez grave à cause de mon gabarit féminin. En bref, il y a des états, des provinces et des pays qui sont plus ouverts envers les personnes à l’origine mâle qui s’affinent vers la gracilité féminine ou en son érotisme et il y en a qui en sont carrément hostiles et ce n’est pas nécessairement les pays musulmans, il y a la culture de la plèbe et il y a les couleurs des hostilités et des ouvertures, c’est à nous de décortiquer cela et de s’assembler parmi toutes les femmes transsexuelles et tous les garçons-fille à travers le monde.

    Je ne puis vous suggérer que pour se trouver un emploi est de ne pas faire de chichi sur ce qu’il y reste et de s’habiller comme tout le monde.

  7. Meghannoire a écrit le 6 janvier 2014

    J’ai relu une troisième fois ton texte et plus lentement. Personnellement, je n’ai pas vraiment la force à ce que tu demandes, j’ai 50 ans et fatiguée et j’habite au Canada. S’il y a “gouvernement sans terre mais planétaire” des femmes transsexuelles et de garçons-fille, je serai près de payer une cotisation. Il faudra être polyglotte et les blancs devront apprendre au moins une langue asiatique par respect. Je crois que cela pourrait être un poids positif en les chance d’emploi…

    “Une bourse à l’emploi à laquelle contribuent ceux qui dans leur entreprise ou une filiale ou autre apparentée ont des opportunités de recrutement.” (Chloé Tigre Rouge)

    … par contre, je suis spartiate et eu-socialiste en mode de vie et j’ai une grande méfiance en ce qui concerne des entreprises à compétition et à but lucratif. La bio-sphère en souffre et aussi la santé humaine. C’est pourquoi que je vous préconise de chercher les petits emploies, je crois que la plupart des citoyennes et des citoyens en France ont des sentiment d’empathie et aussi de vraiment former se “gouvernement sans frontière”. Ce “gouvernement (je hais ce terme) devra être un consensus de toutes les femmes transsexuelles et de tous les garçon-fille et donc ce sont toutes des petites participations de l’entièreté de notre population. En un sens, nous l’avons déjà avec l’Internet. Nous contribuons toutes à des idées. Il nous reste à les mettre en pratique. Comme par exemple, s’affranchir des psychologues et des psychiatres. Il y a aussi une redéfinition de notre érotisme constante, vu la venu de la nouvelle conscience pudibonde-pour-être-guerrière des filles et des femmes. Je vois cela et je crois que les garçons herbivores du Japon ne fassent pas aussi d’illusion à propos de la nouvelle conscience de violence des filles et des femmes. J’entends un appel de me faire enlever tout l’organe génital, j’ai laissé un message à mon urologue que oui, au final, je voudrai cette pénectomie… personnellement, c’est là que ça me dérange, le fait que je lui demande cet enlèvement, j’aurai souhaité le faire moi-même pour vraiment me sentir affranchir d’un “externe”, au States, il y a des “cutters” mais je crois que nous devrions avoir nos propres chirurgiennes si nous ne croyons pas en une alimentation féminisante ou si nous avons peur d’un empoisonnement du foie par l’acétate de cyprotérone, dont moi, je trouve cette peur de la shnoot de “trans-mensonge”, … en tous cas, le pourquoi est trop long à expliquer ici, par contre je l’explique en quelques essais publier à ce site féministe.

    “Un collaborateur qui apporte des compétences précieuses à l’entreprise est un collaborateur qu’on a envie de conserver.” (Chloé Tigre Rouge)… C’est vrai et encourageant.

    … notre bourse à l’emploi… Je crois que tu veux dire une liste des employeurs “travestis en la complexion friendly”, c’est que notre allure (je parle de notre physionomie ici, donc visage lisse et cheveux mi-longs et mi-féminins) ne devrait pas choquer quiconque en France et au Canada et aux States et au Japon.

    Cette bourse à l’emploi peut aussi servir de CVthèque, accessible aux recruteurs pour une somme modique… (Chloé) C’est une bonne idée mais ça devrait être gratuit parce que les deux parties demandent un service… équitable… et en ce qui concerne le reste de ce paragraphe coupé, c’est vrai que nous réfléchissons beaucoup et cela bâtit une intelligence mais c’est dernier temps en un site féministe et les sites japonais du transsexualisme, elles sont en avance à la question genre (féminité et machisme) et à s’affiner vers féminins ou masculins. Les japonais semblent faire attention à leur santé et toutes les filles féministes que j’aie lues sont végétariennes.

    Bon, en ce qui concerne ta deuxième partie de ton “essai à un appel”, je t’ai bien répondu en les deux messages ci-dessus. Tu n’as que relire une petite phrase seule en mon premier texte qui parle de trois garçons qui rêvent d’avoir un pénis en leur bouche et cela devrait te donner un aperçu des nouvelles générations de transsexuelles en France. Je crois qu’il y a instruction en une sensualité variée en les écoles de la France et plus saine.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -