Été est doux et plaisant, mais vous, Hiver, vous n’êtes qu’un vilain

14 janvier 2014 | Tags: , , , , ,

Portrait de Clément Marot

Portrait de Clément Marot

” Hiver, vous n’ êtes qu’ un vilain ” rimait Clément Marot en ce XVI ième siècle…

” Pour le soleil de janvier, l’ arbre n’ a pas d’ ombre, et moi, pas d ‘ombrelle” nous chantait ce proverbe espagnol, lors de mes cours de seconde, avec cette merveilleuse prof.

Cela changeait des cours d’ allemand, plus intimistes et philosophiques, ou Melle B, éminente germaniste, nous entrainait dans une littérature passionnante, autant qu’ abondante :

Hegel, Brecht, Thomas Mann, Erick Maria Remark ,Albert Schweizer, Freud, Hoffmann , vinrent ainsi nous nourrir et nous déciller les yeux.

De l’ autre coté, ce chant de la culture ibérique nous réchauffait de son tempo ensoleillé, tout aussi enclin à nous ouvrir sur l’ idée de ce que peut être l’ infini du possible.

Ajouté aux cours de français, de philo , de ceux de ce cher prof d’ histoire-géo, le retour à la réalité du monde me fut d’ un choc que je ne pourrais jamais oublier.

De l’ élan magique de la connaissance, en passant par ce que je viens de rappeler, avec un long arrêt dans le siècle des lumières, après celui de l’ apogée picturale des XV ième, XVI ième et XVII ième siècles entr’ autre, mon arrivée dans la vie , dite active, me fut un véritable choc proche des abysses du chaos. Sans oublier la musique …

Une image , en particuliers ne me quitte guère depuis, celle d’ un vieillard malingre, apeuré, qui devait se cacher dans les latrines infectes de cette entreprise de récupération afin de fumer sa maigre cigarette au mauvais tabac, ou de ce charpentier sérieusement blessé ,obligé avec violence ce continuer à travailler comme si de rien n’ était, tandis que sa main déchirée et douloureuse pissait le sang .

Que dire aussi de ces êtres poussés dans la plus grande indifférence, pour ne pas dire de complaisance à la mort, de par le silence de qui laissait par pusillanimité son ,sa ,ses hiérarchies, afin de ne pas avoir d’ ennui, et de ne pas perdre son avancement, et encore moins sa place…

Que dire du silence de ces techniques dites de managements initiées au combat, et peaufinées par des pseudo psy verreux , comme celles qui ont menés a la vague de suicide chez France Télécom, ou bien l’ authentique ” Animalerie des personnels ” , dont aucun responsable y ayant collaboré accepte seulement de la dévoiler…

Puis s ‘en suivirent de nombreuses autres expériences , toutes aussi déroutantes les unes que les autres, de par ce mur d’ oubli, fortement actif des êtres vis à vis de leurs semblables, en commençant par le sacrifice de leur propre salut , toujours dans leur silence consenti à taire l’ abjection a laquelle il contribuaient, soit activement, soit ” passivement”, par la couverture de leur silence.

Qu’ il m’ apparaissait loin, utopique, voir même presque criminel, ce temps de la connaissance fabuleuse…

Et de comprendre qu’ intelligence et bêtise, lâcheté et vénalité se tenaient sur la même ligne, de par la communauté de leurs archaïsmes les plus sauvages, tant que le refus de se grandir et de mâturer ne se manifeste toujours pas dans l’ immense majorité de notre ” humanité”.

Alors quid de ma, de nos trans-identités au milieu de cette culture du déni ?

La lecture toujours la lecture soignera en moi ces plaies toujours menacées , en me renvoyant à ce génie de la richesse et de l’ intelligence humaine bien réelle , pourtant…

Mais à qui en parler, avec qui partager ces rencontres qui , au fond, ne font que déranger instantanément, la, les ” bonnes consciences ” se muant alors en furies aussi stupides que menaçantes …?

Et je ne parle pas encore là de coming-out

La philosophie de toute notre humanité , celle de Platon, de Montaigne et la Boétie, de Diderot, , d’ Hegel, et de tant d’ autres jusqu’ à Levi Strauss , Anna Arhendt et Alain Finkielkraut dans son dernier essai sur “l’ identité malheureuse”, notre cerveau semble programmé , le plus souvent , à contourner , à oublier ce qui est évident, lorsque cela nous dérange .nos forces régressives.

Et pour mieux en pâtir, à tour de rôle, par l’ incompréhensible refus d’ en faire le lien entre nous tou-te-s….

Pourtant, l’ intentionnalité , et la phénoménologie de Hegel netr’ autre, sont toutes à notre portée….

Mais que peut-on à ces forces de l’ être le conduisant à préférer de choisir sa “servitude volontaire”, à celle de la concorde du plus grand nombre ?

Paul Faure, , après cette ” der des ders “, pendant que René Cassin et ses amis oeuvraient en cette louable entreprise, nous faisait réciter ses vers : ” Si tous les gars du monde voulaient se donner la main… on pourrait faire une ronde autour du monde “…! Anatole France nous répond , hélas beaucoup plus réaliste, par sa satyre de ” l’ ile des pingouins “….

Et en commémorant le centenaire du début de cette” der des ders”, nul n’ est besoin de constater que ce vœux sincère est bien loin de notre histoire plus ou moins proche, ne serai-ce que par notre quotidien.

Le soleil de janvier est froid, toujours froid, et si je n’ ai alors aucunement besoin d’ ombrelle, une tenue chaude , adaptée, fait plus que de s’ imposer.

Certes , les jours grandissent, et avec eux , comme un refrain suranné, l’ espoir renait de temps meilleurs.

Mais toujours l’ humanité, qui aurait dans l’ absolu le pouvoir, contrairement au cycle des saisons, de ne plus y retomber, y retourne, la fleur au fusil, comme si tuer contribuait à la grâce, et au bonheur, comme si exulter étaient la finalité de notre épanouissement…

Pourtant, si tous les gars, et les filles du monde voulaient se donner la main….

Janvier resterait janvier, mais l’ été brillerait éternellement dans tous nos cœurs.

” Été est doux et plaisant, mais vous , hiver, vous n’ êtes qu’ un vilain”

Ainsi disait ce poète royal, contemporain de François Villon.

Clarisse


Notes intimes de l’auteure

Ce texte m’ est venu spontanément en ce début d’ après midi, me faisant décliner mon invitation à prendre le café chez des amis … très compréhensifs.

S’il s’ inspire de l’ actualité , il m’ a permis , non sans que j’ en sois totalement satisfaite, de mettre en commun ce grand tout de notre , de nos réalités d’ êtres uniques autant que ressemblants, tout comme chacune de nos aspirations.

Fêter la trans-identité, c’ est aussi rehausser la démocratie, la beauté , la liberté et la fraternité ,comme celle que rimait Paul Faure et ses amis…

Pourquoi n’ y parviendrions nous pas maintenant ?

Un lien entre nous et tout cela m’ est apparu, d’une sincérité que je serais heureuse de ne pas savoir considérée comme utopique.

Si tous les gars du monde, c’ est aussi , si toutes les filles du monde….

Quand à Marot , je l’ associe toujours à François Villon, qui au cimetière des innocents, gravait sa ballade du temps jadis, sur les pierres de son aimée Isabelle , actuellement place du Bellay si proche de La Mutinerie et de Beaubourg.


Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Delphine Philbert interviewée par Laurence Garcia
Delphine Philbert, auteure du livre "Devenir celle que je suis" aux éditions Max Milo, est interviewée par Laurence Garcia, journaliste responsable du 5/7 du Week-End sur France Inter La discussion aborde les sujets suivants : - inégalité des droits en France : transphobie, droit de se taire, mépris de l'identité de genre, - chiffre des suicides : 34% de tentatives de suicide chez les jeunes trans, - le parcours de delphine et évolution des relations familiales et sociales, gestion de la transparentalité, rupture brutale ...
LIRE L'ARTICLE >>
Groupe / Atelier Narratif avec  des membres de la communauté «Trans»
Dans le cadre de la mise en place d'un groupe / atelier narratif avec des membres de la communauté "Trans", voici un document qui présente l'approche proposée. Ce document doit servir de base de présentation et de discussions pour la réunion d'information / constitution du groupe qui se tient dimanche 13 janvier à 11h00 à La Mutinerie - Paris. Notre histoire n’est pas un compte-rendu de notre vie Ce sont nos récits sur notre expérience qui donnent forme à notre vie et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Carolyne TeeGee.
C'est compliqué de se souvenir, au fur et à mesure que le temps poursuit son oeuvre d'érosion ... On mélange les dates, les lieux, tout se confond plus ou moins dans les limbes de la mémoire, on se revoit il y a 30 ans avec le visage d'aujourd'hui, on a tendance à enjoliver les choses ou à les sublimer... Pas facile, mais je vais essayer d'être la plus proche de la réalité de l'époque. Visualiser ce texte sous Google Docs >>> Télécharger ce ...
LIRE L'ARTICLE >>
Conférence débat transition en entreprise ouvert au public (80 places)
Je cherche des témoignages de transition en entreprise, de la plus petite (autoentrepreneur, artisan) , PME, à la plus grosse, pour le mardi 28 juin de 16h30 à 19h00 pour un événement ouvert au public (80 places de disponible) Café Littéraire du siège d'Orange  78 Rue Olivier de Serres, 75015 Paris Les réservations devront se faire a cette adresse https://www.eventbrite.fr/e/billets-table-ronde-transidentite-en-entreprise-25627811474 "Quel accompagnement pour les salarié.e.s trans en entreprise": 1ère table ronde publique en France où salarié-e-s et entreprises témoignent. Dans le cadre de "la Quinzaine ...
LIRE L'ARTICLE >>
Bonnes Fêtes à toutes et tous !
Fin du monde ou pas, nous vous souhaitons à toutes et tous de Joyeuses Fêtes de fin d'année ! Mille bisous et pensées positives à partager avec vos proches et vos amiEs. Prenez soin de vous ! PS: n'oubliez de mettre la date du 13 janvier 2013 dans votre agenda pour la Galette des Reines. En espérant vous y rencontrer et partager avec vous tous nos vœux de bonheur pour la nouvelle année. (et mille merci à Sarah Joly pour sa carte de voeux ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un indice pour estimer le nombre de personnes Trans en France et dans le monde
Cet article vient de parvenir dans ma boîte : 24 000 personnes trans pourraient être privées de droit de vote dans 9 états des États-Unis. Outre ma révolte face à la privation de droits civiques, qui mérite un article à part, faisons un calcul simple. L'article nous indique qu'il y aurait 85 000 personnes trans susceptibles de voter dans ces 9 états. WolframAlpha nous indique que la population totale de ces états est de 51 millions d'habitants. Nous arrivons donc à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans et Travail
En cette fin d'année 2013, alors que 2014 commence à poindre, j'aimerais ajouter à mes bonnes résolutions T (contribuer à Txy plus régulièrement, aider à l'animation du T-Band, faire mes dilatations...) un nouveau projet, qui ne sera réalisable qu'avec l'aide de toutes les T dans le monde du travail. J'aimerais en effet qu'existe, à part de Txy qui n'a pas vocation à mon sens à être un "All Things T", une bourse à l'emploi à laquelle contribuent ceux qui dans leur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Drapeau transgenre
Deux petits enfants sont ensemble dans un berceau. Le premier demande à l'autre : "Dis ?... T'es un garçon ou t'es une fille ?" "Ben je sais pas... Et toi ? T'es un garçon ou t'es une fille ?" "Ben je sais pas non plus !". L'un des deux soulève la couverture et s'esclaffe : "Je sais ! T'es un garçon et je suis une fille !" "Et comment tu sais ça ?" "J'ai des chaussons rose ! T'as des chaussons bleu !". Morale de l'histoire, la couleur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se faire voler ses papiers, ou le problème de la déclaration de vol pour les Trans’
Il y a trois semaines, l'une d'entre nous a été victime d'un vol de ses papiers et contrainte à faire état de ce vol au commissariat. Elle ne ressemble plus depuis bien longtemps à ce qui apparaît sur ses papiers et surtout au genre ou sexe présent sur ceux-ci. N'ayant plus aucun de ses papiers, il lui a fallu décliner son identité officielle masculine provoquant l'incrédulité chez l'officier à qui elle déclarait le vol, celui-ci l'accusant même de se moquer de ...
LIRE L'ARTICLE >>
28 mars 2014 – Table de l’ABC
Invitation a la Table de l’ABC le vendredi 28 mars 2014. Renseignements Comme chaque 4ième vendredi de chaque mois, l’association ABC, section parisienne, vous invite pour la table de l’ABC. Cette table est ouverte à touTEs les personnes transidentitaires et à leur compagne ou compagnon. Tenue correcte exigée. Le repas a lieu au Café Restaurant Marco Polo. INSCRIPTIONS SUR LE SITE http://paris.abcfr.org/ ou contact paris@abcfr.org. L'accueil sera réalisé par Ester. Pour rappel, les comptes-rendus et photos de précédentes soirées sont sur le site dédié ABC ...
LIRE L'ARTICLE >>
Delphine Philbert interviewée par Laurence Garcia
Groupe / Atelier Narratif avec des membres de la communauté «Trans»
[Concours Txy 2012] “Transition” par Carolyne TeeGee
Conférence débat transition en entreprise ouvert au public (80 places)
Bonnes Fêtes à toutes et tous !
Un indice pour estimer le nombre de personnes Trans en France et dans le monde
Trans et Travail
Un choix Républicain, des couleurs
Se faire voler ses papiers, ou le problème de la déclaration de vol pour les Trans’
28 mars 2014 – Table de l’ABC

2 responses to Été est doux et plaisant, mais vous, Hiver, vous n’êtes qu’un vilain

  1. Claude a écrit le 14 janvier 2014

    Nous cherchons toutes et tous l’amour et la reconnaissance.
    Quand on aura compris cela, on cessera de lutter les uns contre les autres et peut-être alors commencera-t-on à marcher sur la voie du cœur…

    En attendant, voici un sonnet de Louise Labé (écrivaine géniale du 16e siècle ou imposture d’auteurs qui se faisaient passer pour une femme ?)

    ” Tant que mes yeux pourront larmes épandre
    A l’heur passé avec toi regretter :
    Et qu’aux sanglots et soupirs résister
    Pourra ma voix, et un peu faire entendre :

    Tant que ma main pourra les cordes tendre
    Du mignard Luth, pour tes grâces chanter :
    Tant que l’esprit se voudra contenter
    De ne vouloir rien fors que toi comprendre :

    Je ne souhaite encore point mourir.
    Mais quand mes yeux je sentirai tarir,
    Ma voix cassée, et ma main impuissante,

    Et mon esprit en ce mortel séjour
    Ne pouvant plus montrer signe d’amante :
    Prierai la mort noircir mon plus clair jour. “

  2. Claude a écrit le 14 janvier 2014

    Un texte fort et inspiré Clarisse !! Merci !
    Juste une remarque à propos de poésie : il s’agit de Paul Fort et non Faure.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -