A nos actes manqués !

20 janvier 2014 | Tags: , , , ,

logo_viepublicAujourd’hui aurait du être un grand jour pour toutes celles et ceux qui sont dans la galère faute de papiers d’identités correspondant à ce qu’ils sont réellement. Aujourd’hui, lors du vote de la loi sur l’égalité Femmes-Hommes à l’Assemblée Nationale, le député Erwan Binet, (qui fut le rapporteur de la loi sur le mariage), aurait du défendre un amendement concernant le changement d’état-civil des trans avec le soutien du groupe socialiste.

Lorsque je l’ai rencontré le 6 novembre, il m’a dit : « Jean-Jacques Urvoas m’a demandé de présenter un amendement sur le changement d’état-civil, je ne veux surtout pas me planter ». J’avais d’ailleurs rencontré le 17 juillet le président de la commission des lois qui s’était montré tout à fait favorable à cette idée d’amendement.

Nous en avons discuté près d’une heure. Si vous ne me croyez pas, demandez donc à la députée Marie-Anne Chapdelaine, elle a assisté à la réunion… Courant novembre, j’avais rencontré plusieurs députés pour défendre cette idée dont Sergio Coronado qui nous avait assuré du soutien du groupe EELV et qui avait même prévu de faire un point de presse le 14 janvier à ce sujet.

Jean-Jacques Urvoas m’avait assuré que je serais auditionné par le rapporteur de la loi Sébastien Denaja. Son attaché parlementaire m’avait même envoyé un mail le 31 octobre dont voici un extrait :

« Les auditions à venir seront partagées avec la responsable du Projet de Loi pour le groupe majoritaire SRC, Mme la députée Axelle Lemaire. Ainsi, votre point de vue pourra être légitimement entendu dans un cadre à déterminer très prochainement. ».

Sans nouvelles, nous l’avons appelé fin novembre pour s’entendre dire qu’Erwan Binet ne présenterait finalement pas cet amendement. Information confirmée par d’autres sources au parlement.

Inutile de vous préciser que, si le groupe parlementaire socialiste a renoncé à cet amendement ce n’est pas suite à une apparition de l’ange Gabriel mais plutôt à cause d’une certaine ministre du droit des femmes qui n’a surtout pas envie que l’on viennent salir son joli projet de loi avec nos petits problèmes.

J’allais oublier, nous avons quand même droit à un lot de consolation. Erwan Binet a formé un groupe de travail pour préparer une éventuelle proposition de loi sur le sujet.

Proposition de loi, groupe de travail cela ne vous rappel rien ? Même pas la proposition de loi Delauney et le groupe de travail de Michelle Meunier et Maryvonne Blondin au Sénat dont ont a vu de quelle manière il a enterré cette loi ni vu ni connu sur ordre de la ministre.

Vu la façon dont le pouvoir et les parlementaire s’essuient les pieds sur nos droits comme si il s’agissait d’un vulgaire paillasson, plutôt que de lever gentiment la main pour demander une loi je vous conseillerais plutôt de taper du poing sur la table pour l’exiger !

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Comment enterrer la loi transgenre … nous ne sommes pas dupes !
Voici la transcription d'une séance de travail de l'assemblée nationale sur l'égalité homme femme qui aborde à nouveau le sujet de l'identité de genre, du rejet d’amendements et d'une loi spécifique renvoyée aux calendes grecques (merci à Chloé Avrillon et Brigitte Goldberg pour m'avoir transmis ce document). Quelle crédibilité apporter à la réponse de la ministre ? n'avait-elle pas parlé il y a encore quelques mois d'encadrer le sujet du changement d'état civil dans le cadre d'une grande loi de simplification ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lettre ouverte à Mme Ségolène Neuville, Députée.
Madame la Député, Vous avez présenté vendredi un amendement visant à inciter le service public de l'orientation professionnelle à lutter "contre les stéréotypes de genre". Cet amendement qui a d’ailleurs été voté sans qu’il y ait eu débat est certes une bonne intention. Vous avez déclaré à cette occasion : "plus personne n'a peur de l'expression stéréotypes de genre", Permettez-moi juste de vous faire remarquer que c’est au nom des réactions que pourrait provoquer l’évocation de cette même notion de genre que les personnes transgenres ...
LIRE L'ARTICLE >>
Droits des personnes Transgenres – Mais que veut donc le gouvernement ?
Veuillez trouver ci-après les échanges entre le député M. Sergio Coronado, membre du parti Europe Écologie Les Verts, lors de la présentation mardi 19 novembre 2013 de ses amendements CS27 et CS28 en commission spéciale chargée d'examiner la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. Si la commission a refusé de présenter ses amendements dans le cadre de la loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel, il est à noter que le député Sergio Coronado présentera quand ...
LIRE L'ARTICLE >>
Compte-Rendu express du Groupe de travail CEC à l’Assemblée le 4 février 2014
Ce mardi 4 février 2014, le groupe socialiste de l’Assemblée nationale a réunit un groupe de travail sur le thème : le changement d’état civil des personne « transsexuelles ». L'ANT a d'ailleurs publié un communiqué de presse énervé à ce sujet. J'étais présente et voici mon compte-rendu. IMPORTANT : Au plaisir de vous lire ce soir et de répondre à vos questions sur le Tchat de Txy (ce soir et demain à partir de 21h) pour nos inscrit-e-s ! Bon déjà, comme ...
LIRE L'ARTICLE >>
Ligne Azur, “fille ou garçon”. Déclaration d’actes transphobes. N’hésitez pas à appeler !
Si vous êtes ou avez été victime de transphobie dans votre quotidien, n'hésitez pas à appeler SOS Homophobie pour en parler. Vos témoignages sont anonymes et permettent de remonter auprès du gouvernement les statistiques de l'état de la transphobie en France. L'Existrans vient d'avoir lieu. Il y est évoqué la transphobie dont font l'objet les T. N'hésitez pas à briser le silence. Pour déposer des témoignages d'acte de transphobie, contacter SOS Homophobie sur leur ligne d'écoute au :   0810 20 30 40 ou ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : Transcription des discussions
D'abord plébiscité, le vote du sénat introduisant la transphobie dans la loi sur le harcèlement sexuel a donné lieu quelques échanges houleux entre ANT et Inter-LGBT. L'Association Nationale Transgenre (ANT) est rapidement montée au créneau pour protester contre l'expression «identité sexuelle»: «Dans le texte voté au Sénat, nous avons une vague notion “d’identité sexuelle”, qui laissera au juge une totale liberté d’appréciation, puisque cette notion n’est pas définie par la loi», déplore l'association. Mais la réaction de l'ANT ne fait pas consensus. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pétition pour une loi sur le changement d’état-civil
Le projet de loi sur le changement d’état-civil est au point mort. Le gouvernement aux abonnés absents. Pendant ce temps, les personnes transgenres et transsexuelles n’ont toujours qu’un seul droit : celui de se taire. Parce que nous refusons ce silence, nous appelons à une pétition nationale afin que le gouvernement prenne enfin ses responsabilités et propose une loi qui permette aux personnes transgenres et transsexuelles de changer d’état-civil dans des conditions décentes… Votre signature est notre liberté. >>> Pétition Citoyenne à signer et à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Communiqué – Changement d’état civil des personnes transgenres au Sénat : des amendements EELV, PCF, PS et UMP inacceptables en l’état
Communiqué de presse de la FÉDÉRATION LGBT Angers, lundi 16 septembre 2013 A l'occasion du projet de loi pour l'Égalité entre les femmes et les hommes, débattu en première lecture au Sénat les 16 et 17 septembre, des sénatrices et sénateurs EELV, PCF, PS et UMP ont déposé des amendements concernant l'identité de genre et le changement d'état civil des personnes transgenres. Cette initiative est urgente puisqu'elle s'appuie, entre autres, sur les revendications que la FÉDÉRATION LGBT porte, visant à faciliter la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un député UMP interpelle le gouvernement sur la procédure de changement de sexe
Paris (lundi 9 septembre / 18h) : Le député UMP Xavier Breton, très engagé dans la bataille contre le mariage homosexuel, s'inquiète à présent des intentions du gouvernement en matière de procédure de changement de sexe, craignant un "passage en force" sur le sujet. Dans une question écrite adressée à la ministre de la Justice Christiane Taubira et publiée lundi, le député demande si le gouvernement entend reprendre une proposition de loi de la gauche déposée fin 2011, visant "à la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Comment enterrer la loi transgenre … nous ne sommes pas dupes !
Lettre ouverte à Mme Ségolène Neuville, Députée.
Droits des personnes Transgenres – Mais que veut donc le gouvernement ?
Compte-Rendu express du Groupe de travail CEC à l’Assemblée le 4 février 2014
Ligne Azur, “fille ou garçon”. Déclaration d’actes transphobes. N’hésitez pas à appeler !
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : Transcription des discussions
Pétition pour une loi sur le changement d’état-civil
Communiqué – Changement d’état civil des personnes transgenres au Sénat : des amendements EELV, PCF, PS et UMP
Un député UMP interpelle le gouvernement sur la procédure de changement de sexe

10 responses to A nos actes manqués !

  1. Nadine a écrit le 20 janvier 2014

    “A nos actes manqués” ??? Drôle de titre qui semble ne pas refleter le contenu de l’article. Car de quels “actes manqués” parlons-nous dans cet article plus de ceux de politiciens que de ceux de notre communauTé.

    Ce titre semblerait faire référence à la chanson de Goldman, Fredericks et Jones, où sur “une mélodie enjouée avec des accents africains, [elle] glorifie dans ses paroles les petits échecs de la vie de tous les jours avec beaucoup de tendresse et d’humour »”.

    Sauf que là, il n’est point question de nos “petits échecs”, nous les T, mais bien plutôt de l’incurie des politiciens. De plus, cette notion de “l’acte manqué”, chère à Freud, est révélatrice “d’un conflit inconscient”.

    Quel serait donc, ce conflit inconscient ? Le notre, nous les T ? Ou celui des politiciens ?

    Comme, ici, il est plutôt question des actions (ou inactions, mais c’est pareil) des politiciens, je pencherais pour la seconde solution.

    Donc, régulièrement, les politiciens se prendraient les pieds dans le tapis pour ne pas avoir à légiférer sur le droit des personnes T. Car, il ne faut pas se leurrer, personne dans quelque hémicycle que ce soit (à quelque exceptions près), n’a envie de nous donner des droits, de nous donner une quelconque légitimité. Car nous légitimer ce serait nous reconnaître dans notre capacité d’action.

    Aussi, il semble, comme on peut le voir avec l’ “Avant-projet Braibant”, et bien que cela date de 1989, qui refuse de légiférer sur le transsexualisme et favorise les solutions jurisprudentielles, et admet la position de Henri-Pierre Klotz (l’auteur de l’article de 1955 sur le “travestissement habituel”) selon laquelle le changement d’état civil est “un élément de la thérapie” que rien n’a changé dans les mentalités politiciennes.

  2. yukarie a écrit le 20 janvier 2014

    merci Brigitte de nous tenir ainsi au courant de se qui se passe dans les sphères politiques

  3. Chloé Tigre Rouge a écrit le 20 janvier 2014

    Guère étonnant. Le gouvernement est frileux et la ministre du droit des femmes s’intéresse plus à éliminer la liberté d’expression qu’à autre chose : http://www.dailymotion.com/video/x19kzcw_12-13-dimanche-najat-vallaud-belkacem-sur-la-jurisprudence-dieudonne_news

    Ça paie sûrement plus en termes d’image, et c’est sûrement plus intéressant pour elle de contribuer à la mise en place d’outils juridiques de censure proactive que d’assurer à plus de 50000 citoyens l’accès au vote sans discrimination. De toute façon, pour ce à quoi voter sert, on ne peut que la comprendre.

    Il n’empêche que les papiers, on les voudrait.

    • Anna Tiger a écrit le 21 janvier 2014

      faisant partie d’une minorité super minuscule, qui n’a pas forcement l’opinion publique pour elle, tu estimes qu’il nous faudra combien de temps pour que les choses bougent?

      • Chloé Tigre Rouge a écrit le 21 janvier 2014

        Le temps de publier suffisamment de bouquins sérieux et de mettre sous pression nos représentants avec des essais.

        Il faut une stratégie de lobbying, basée sur “ça ne vous coûte rien et ça vous assure une image attachée au progrès.” Ca ne se fixera pas en deux lignes de commentaires sur Txy.

        Dans l’état actuel de la militance, et avec les rapports de pouvoir en place, le Messie sera (re)venu qu’on y sera encore. S’organiser et s’y coller est délicat mais c’est faisable.

  4. sandrine kermorgant a écrit le 21 janvier 2014

    Merci Brigitte de nous tenir au courant de ses malheureuses nouvelles. S’est pas le JT de 13h qui nous les apprennent.
    Je crois que j ‘y avais mi un peu trop d’espoir et optimisme. La lecture de ton billet ma mis en pleur.
    Merci encore de votre acharnement et votre ténacité.

    • Brigitte Goldberg a écrit le 21 janvier 2014

      Merci pour ton message :)
      J’avoue que quand j’ai appris que l’amendement ne serait pas publié, j’ai ressenti cela comme une trahison. Trahison d’autant plus grave qu’un autre amendement sur l’IVG est également discuté en ce moment, amendement qui a suscité les réactions que l’on sait, (voir la manifestation de dimanche). Le gouvernement veut bien prendre le risque d’ouvrir la boite de Pandorre, mais, pas pour nous !

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -