La fable du travesti demoiselle d’honneur

22 janvier 2014 | Tags: , , ,

Je dois vous avouer qu’il n’y a pas que les Carmen Steffens dans une vie de travesti-e, il y aussi une envie irrésistible depuis mon adolescence d’être invité-e à un mariage et d’y apparaitre comme une des demoiselles d’honneur. Je sais, j’ai plutôt l’âge d’être le père travesti de la donzelle …

L’intérêt avec le mariage pour tous, c’est que cette possibilité pouvait devenir plus facilement réalité. Une copine transgenre qui se marie, et hop la julie qui débarque aux côtés de la mariée.

J’en étais à ces réflexions lorsque je suis tombée sur un article américain parlant des damoiseaux d’honneur et qui en substance nous explique que c’est une nouvelle tendance, que ce ne sont pas toujours des femmes à côté de la mariée et qu’il peut s’agit aussi d’hommes.

Cet article d’une station CBS locale est d’ailleurs accompagné de la photo suivante :

Des demoiselles à l'honneur ? cherchez le travesti

Des demoiselles à l’honneur ? cherchez le travesti

Certains lecteurs ont rapidement conclu d’ailleurs que la demoiselle d’honneur à droite sur la photo était de sexe masculin : une grande fille, un visage aux traits plutôt masculins, mais un super passing qui ferait rêver n’importe quelle travesti-e (et un superbe teaser pour l’article de demain …).

Et voilà mon espoir de devenir demoiselle d’honneur ravivé ! c’est possible, l’un-e d’entre nous l’a fait !

Alors ? Demoiselle ou Damoiseau travesti à gauche de la mariée ?

Alors ? Demoiselle ou Damoiseau travesti à gauche de la mariée ?

Sauf que, la photo est extraite d’une série de photos d’un mariage australien de 2010 de Chris et Judd que l’on retrouve assez facilement sur le net sur le lien ici. et que l’on y retrouve une autre photo des demoiselles d’honneur … la grande fille, sous cet angle là, n’est certainement pas un-e travesti-e …

Pour enfoncer le clou, Chris est footballer professionnel et Judd est mannequin de mode et a fait l’objet d’articles dans la presse people. Les demoiselles d’honneur sont bien des femmes si on se réfère à la liste des prénoms dans cet article (Kate la soeur de Chris, Lauren la soeur de Judd, Toinnice et Felicity).

D’ailleurs on peut imaginer les gros titres de cette presse people si cette demoiselle d’honneur avait été un-e travesti-e ou même une femme transgenre …

Voilà donc mon rêve d’enfance qui s’effondre. Ah qu’il ne fait pas bon de trop investiguer. Le métier de journaliste, même au féminin, que des désillusions.

Le travesti demoiselle d’honneur ne serait donc qu’un dahu ? (quoi ? vous n’avez jamais participé à une chasse au dahu après un mariage un peu arrosé, lorsque les mariés se sont éclipsés et que les convives se dragouillent entre eux ?)

Et bien j’en ai trouvé un, oui ! la preuve que cela est possible !

Et c’est dans un forum de maquillage que j’ai trouvé cette espèce rare (et en photo d’essayage s’il vous plait) !

Merci à ce-tte girlyboy (littéralement “fille-garçon” … voilà une appellation que j’ai déjà entendu de la bouche de mes petits enfants de cœur) de témoigner ainsi ! c’est donc possible, me voilà un peu rassurée.

Me reste plus qu’à trouver l’amie qui se marie …

Bon, en résumé, devenir demoiselle d’honneur pour un-e travesti-e risque quand même de rester un rêve inaccessible … surtout que vous n’y mettez pas beaucoup d’entrain à vous marier … à moins que … voici le deal : une jolie paire de Carmen Steffens à la première copine qui m’invite à son mariage :) ! (et je file négocier un sponsoring à rue du paradis).

Julie, spicy girl

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Photo © David Gsi - Les sept candidates travesties Miss Travesti Réunion 2013
Le 9 mars prochain aura lieu à Saint-Gilles la nouvelle édition du concours Miss Travesti Réunion 2013. L'élection met en compétition sept candidates travesties qui défileront devant un jury professionnel présidé par Sandy Coops, candidate réunionnaise de l'émission The Voice - seconde édition. Le jury comprends aussi Marie Payet élue Miss Réunion en 2011 et Aziz Patel, président du comité Miss France Réunion. Miss Travesti Réunion existe depuis dix ans mais n'est devenu médiatique que récemment sous l'impulsion de son organisatrice Logan ...
LIRE L'ARTICLE >>
Travesti, Transgenre – Oui je te connais, toi !
Oui je te connais toi ! J’ai été comme toi. Toi, oui toi, le travesti-e, le transgenre, Dès que je vais écrire ces trois lettres, tu vas quitter la lecture de ce billet. Tu me connais, tu sais ce que je fais pour notre communauté depuis 2 ans. Alors je vais te demander de m’écouter, de me faire confiance, et d’aller jusqu’au bout de ce billet. Je n’ai jamais rien exigé, mais l’heure est d’importance. Lis moi jusqu’au bout. Il s’agit d’une question de vie ou de mort. Je vais ...
LIRE L'ARTICLE >>
Du travesti, comme avant-garde du combat des genres
Suite à la sortie de son livre « La femme et le travesti » (éd. du Rouergue, 2012), l’Observatoire Des Transidentités a souhaité rencontre Chantal Aubry afin de lui poser quelques questions. La revue Ganymède vient de publier cet entretien dont nous vous livrons deux extraits fort à propos. Le travestissement comme dernier rempart et dernier tabou : Dernier tabou, peut-être, mais surtout arme offensive, lieu d’une prise de conscience et d’un affichage particulièrement courageux, qui laisse loin derrière lui tous les autres ...
LIRE L'ARTICLE >>
être soi nécessite volonté et force
Hier matin je visionnais un nouveau témoignage de notre amie Emma ("Comment je vois ma transition") qui a déclenché le désir d'écrire sur un certain nombre de réflexions en cours sur le concept d'"être soi" dans un cadre transidentitaire. (Soit dit en passant, au delà des réflexions que ce visionnage a provoqué chez moi, je crois important que toute personne en questionnement sur la transition visionne ce type de témoignages rafraichissants et empreint de joie de vivre) Une jacasserie donc un peu ...
LIRE L'ARTICLE >>
Travesti
%CODE1% En 253 pages et avec beaucoup de courage - car il faut du courage pour être sincère - David Dumortier raconte dans son roman "Travesti" sa double personnalité, à la fois poète et travesti(e) - adjectif auquel il ajoute souvent un e. "Auteur le jour, travestie la nuit" confie-t-il en relatant sous une facture romanesque décousue ses souvenirs d'enfance et d'adolescence, sa carrière professionnelle en tant qu'écrivain, mais aussi et surtout ses nuits durant lesquelles les hommes viennent à sa rencontre ...
LIRE L'ARTICLE >>
Une seiche mâle travesti en femelle
Billet au titre une nouvelle fois surprenant ! "travesti cherche famille d'accueil", l'appel est lancé ! et permet d'arriver sur notre grande famille Txy ! Chaque jour nous archivons les différents mots-clés autour de travesti, transgenre et autre transsexuel, recherches sur le travestisme, le transgenderisme, la transidentité ou l'intersexualité qui amènent nos visiteurs YaBingle sur notre site. Avec l'objectif de déterminer les tendances et les intérêts du moment pour préparer nos prochains billets. A ce jeu là, nous tombons sur quelques perles croustillantes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Dix bonnes raisons pour un travesti d’avoir ses ongles en mauvais état !
Je viens de me casser un ongle, malgré toutes les précautions prises :(. Et ce n'est pas la première fois ! Donc j'ai étudié la problématique en détail et j'ai fini par trouver dix excellentes raisons pour les travestis d'avoir leurs ongles en (très) mauvais état ! Cette étude me permet aussi d'affirmer que l'état et la longueur de vos ongles n'est pas qu'un indicateur de bonne santé mais qu'ils sont directement proportionnels à votre degré de transidentité. 1 - le travesti est d'abord ...
LIRE L'ARTICLE >>
Travesti, au Féminin ou au Masculin ?
Littéralement le travesti pratique l'art de se travestir, communément appelé travestissement ou pratique du travestisme et parfois eonisme en référence au célèbre chevalier d'eon. Les raisons qui pousse le travesti à porter les vêtements associés l'autre genre sont nombreuses : par confort, par esthétisme, par fétichisme (des chaussures, des bas, de la soie, ...), par jeu (jeu de rôle, jeu de féminisation forcée, cosplay), par militantisme (contre le binarisme homme/femme), par spectacle (cabarets transformistes) et/ou par nécessité (personne en début de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Comment dire à son conjoint que l’on est travesti ou transgenre ?
Nous explorons depuis quelques semaines le sujet très vaste et très complexe du coming out, notamment sur la démarche général, les risques et les précautions à prendre et quelques recettes pour gérer les outings involontaires ; mais nous n'avons fait qu'effleurer un sujet extrêmement sensible pour beaucoup de nos amiEs, celui du coming out auprès de son conjoint. Non pas le pourquoi mais surtout le comment le lui dire ! Les forums sont pleins de questions en ce sens mais si les ...
LIRE L'ARTICLE >>
Coming Out © Sarah Joly
Le plus souvent, que l'on soit travesti ou plus largement une femme transgenre qui s'ignore encore, nous enfouissons notre secret au plus profond de nous même mais aussi au plus profond d'une cave ou d'un placard, dans une valise ou un carton ... parfois même, pris d'un terrible remord, jetons-nous toute notre panoplie de la parfaite bimbo, entre deux compulsions, persuadés que nous sommes que ce besoin ne reviendra plus jamais ... Et alors que, paradoxalement, il nous arrive dans ces ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le concours pour “changer les mentalités” – Miss Travesti Réunion 2013
Travesti, Transgenre – Oui je te connais, toi !
Du travesti, comme avant-garde du combat des genres
Suis-je belle (la suite) ? L’illusion (du) travesti
Travesti
“travesti cherche famille d’accueil”
Dix bonnes raisons pour un travesti d’avoir ses ongles en mauvais état !
Travesti (quelques définitions, quelques réflexions et des ressources)
Comment dire à son conjoint que l’on est travesti ou transgenre ?
Travesti et Transgenre – Réfléchir à deux fois avant de faire son coming out !

20 responses to La fable du travesti demoiselle d’honneur

  1. Emma a écrit le 22 janvier 2014

    J’adore.
    Ca fait également partie de mes rêves les plus fous.
    Si jamais je trouve je te fais signe !! :)

  2. Brigitte Goldberg a écrit le 22 janvier 2014

    J’aurais adoré mais je na passe pas non plus inaperçue… Et alors ! :)

  3. Florence GrandeMa a écrit le 22 janvier 2014

    Je pense que nous sommes nombreuses à avoir eu ce rêve Julie… Sans être “Demoiselle d’Honneur” en juillet de l’an passé j’ai assisté au mariage de deux amies, le premier mariage pour tous célébré à Clermont.
    Ce fut une belle journée, seulement mis à part les mariées, leur fille et une quinzaine peut-être des invités sur les cent cinquante environ présents, personne ne savait qui j’étais et ce qu’une personne comme moi pouvait bien venir faire la.
    Enfin, sans être apprêtée exceptionnellement pour l’occasion, d’une certaine façon j’ai réalisé un peu de ce rêve, déjà être présente à une telle cérémonie moi même je ne l’aurai jamais cru possible, alors Julie je te souhaite de vivre une journée comme tu la décrisdans ton post, kisss.

  4. Morgane Beaumont a écrit le 22 janvier 2014

    Franchement, je ne sais pas si j’oserais :) En tout cas, pas dans ma famille. Le passé gâcherait mon plaisir. M
    En passant, girlyboy9 qu’est ce qu’elle est jolie.

    • Morgane Beaumont a écrit le 22 janvier 2014

      Oups.. Fichu clavier. Pas fini: Je recommence:

      Franchement, je ne sais pas si j’oserais En tout cas, pas dans ma famille. Le passé gâcherait mon plaisir. Mais plutot que demoiselle d’honneur, je me verrais mieux en témoin. Etre au coté de la mariée toute pomponnée et venir signer, ça j’aimerais!! ^^
      En passant, girlyboy9 qu’est ce qu’elle est jolie.

  5. Jacqueline a écrit le 22 janvier 2014

    Oui, Morgane, mais le témoin doit présenter un document d’identité, alors ça risque d’être un peu difficile à cet instant-là…
    Pour ma part, je rêve depuis longtemps d’être demoiselle d’honneur, ou même simplement invitée à un mariage!

    • Morgane Beaumont a écrit le 23 janvier 2014

      Pourquoi ce serait un problème ? Ça ne me générait pas de sortir ma cni. Comme en plus j’ai un prénom ambigu c’est pas un problème 😉

  6. galwenne a écrit le 22 janvier 2014

    j’adore aussi mais pour moi je ferais plus figure de mère de la mariée :)

  7. sandrine kermorgant a écrit le 23 janvier 2014

    Coucou,un post plein de vérités et dérision comme je les adore. J espère que ca ce réalisera, il ne faut jamais dire jamais.

    Tous ceci ma rappeler une chose que j’avais oublié (peut-être volontairement), je suis invitée a un mariage traditionnelle en juillet et je me dit que ca va être compliqué d être aussi jolie que la demoiselle d honneur en photo. On verra, c’est loin,lol.

  8. Alexandra a écrit le 23 janvier 2014

    Ouah ! Etre demoiselle d’honneur !
    Ah zut ! J’ai déjà été marraine civile y a peu en mairie.
    Ah re-zut ! Qu’est ce que je peux écrire comme bêtises !
    😀

    (Oups ! Pardon… Je fais du alextescon dès le matin)

  9. Alixia a écrit le 23 janvier 2014

    sinon, pour aller dans le sujet, déjà participer à un mariage, celui d’amis cis hétéros. j’ai été considéréE comme faisant partie de la famille, j’étais toutE émuE.
    pas de chichi, j’avais une petite installation à poser à la mairie, dans la salle des illustres et de fait, j’étais en jean/ tongs pour le bas et un top bretelles pour le haut.
    et là, cette année, mes mamies de coeur vont se marier, donc vais encore être de la fête.

  10. charlotte elyane a écrit le 26 janvier 2014

    Hihi.. Demoiselle d’honneur, et pourquoi pas mariée ?
    Ce que je considérais alors comme un fantasme honteux, depuis des années.
    Il se trouve même que présent-e à un mariage il y a pas mal de temps, le mien en l’occurrence, j’avais ressenti un véritable malaise: c’est moi qui aurais dû porter une robe de mariée …
    Quelle horreur..! Je pensais sincèrement me guérir de cela en rentrant dans la “normalité” et oublier tout celà… La suite est simple à deviner : Échec, divorce au bout de 10 ans. Avec toutefois deux enfants sympas et d’esprit ouvert…

  11. yukarie a écrit le 26 janvier 2014

    oh la la , si même le jour de ton mariage, tu te préférais dans la robe, je comprends ta souffrance !

    • charlotte elyane a écrit le 26 janvier 2014

      Et cela bien avant mon mariage… Souvenirs datant de la petite enfance.
      Participé à de nombreux mariages, garçon d’honneur… Beurkhhh…
      “Première communion” aussi, dans toutes ces cérémonies décalage ressenti “déguisé” dans le mauvais genre… ” M’identifiant intensément à l’autre (genre)…
      Mais à l’époque bien incapable de mettre le doigt sur le problème… ( assimilation à de l’homosexualité refoulée..? Pourtant jamais d’attirance pour les garçons…) l’hyperactivité et le sport ont permis un temps de contourner ce mal être sans le supprimer.

  12. Claude a écrit le 16 mars 2014

    Je veux bien être le garçon d’honneur ou mieux, le marié !!!
    Dans ce cas, j’espère bien que vous vous battrez pour y être nos demoiselles d’honneur !

    Note à moi-même : trouver la mariée, le reste se présente bien ! 😉

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -