L’esprit Canal+ dans ses oeuvres …

5 mars 2014 | Tags: , , ,

Faut-il être une connasse pour changer son identité chez Canal + ?

Faut-il être une connasse CSP moins pour changer son identité chez Canal + ?

La présente histoire est d’un classicisme tellement affligeant qu’elle ne mériterait même pas un entrefilet sur notre site si le transphobe pris la main dans le sac n’était pas une entreprise commerciale réputée qui, en terme de communication et d’image, surfe sur le think different, be different, l’esprit Canal.

J’en connais d’autres entreprises avec cet esprit décalé anti-1984, chez la pomme par exemple, où un simple email me permet d’avoir un compte iCloud à mon identité féminine de Julie, réaliser des achats en ligne sous iTunes, consommer du téléchargement sur mon iPhone ou même regarder des films en VOD sur mon AppleTV.

Car le point important pour toute entreprise, c’est le compte bancaire qui règle les achats, n’est-ce pas ?

J’en connais d’autres entreprises, comme la RATP, qui permettent l’émission d’une carte à puce pour voyager en ile de France en s’inscrivant tout simplement sur leur site web avec un simple formulaire, une photo et une adresse de livraison. Depuis plusieurs semaines je me déplace dans toute l’ile de france avec mon pass Navigo à mon identité féminine de Julie.

J’en connais d’autres entreprises avec des cartes de fidélité qui me permettent (disclaimer : billet sponsorisé par des entreprises bourgeoises … faut bien payer tout ça …) : de manger chez Hyppo, de m’habiller chez Jacqueline Riu, de me chausser chez Carmen Steffens, de boire du Nespresso, de me maquiller chez Sephora, de me faire percer les oreilles chez Histoire d’Or, de faire livrer mes courses Monoprix … avec mon identité féminine de Julie, sans aucune question, sans aucun justificatif à fournir.

C’est donc avec une très grande confiance que je me suis connectée à mon compte Canal+ pour modifier mon identité, pour recevoir le journal au nom de Julie, pour recevoir mes newsletters au nom de Julie, … et même recevoir une facture au nom de Julie.

L’histoire commence bien, je change mon email et mon prénom. Cela apparait correctement sur l’écran. Mais à ma grande surprise, le compte sous-jacent reste à mon identité masculine. Seul le compte Web a été modifié …

Il faut dire que Canal+ brille par une très grande modernité, leur logiciel de gestion des abonnés est juste ancestral et très mal intégré à leur site. Mais bon, ce n’est pas le sujet de ce billet.

Après avoir fouillé le site en long, en large et en travers, je finis par remplir un formulaire archaïque pour changer mon identité de compte d’abonné->e. Et je reçois un laconique : vous recevrez un courrier.

Le courrier, le voici : Transphobie ordinaire made in Canal.

Je vous ferais grâce de l’habituelle transphobie de ce type de courrier. Puisque je demande à être appelée Mme Julie XXX, il est tout à fait normal de recevoir un courrier adressé à Monsieur au nom de M Gilles XXX.

Ce qui me fait moins marrer, c’est la teneur du courrier. L’esprit Canal c’est aussi des pratiques commerciales indignes et d’un classicisme affligeant pour une société qui se veut décalée.

En gros, je dois justifier légalement de mon changement d’identité pour consommer vos produits. Mon compte bancaire ne vous suffit pas ?

Par exemple avec un jugement de divorce (ça n’a pas fait marrer ma femme, surtout que le mariage pour tous est passé par là).

Ou avec un passeport qui n’autorise pas l’utilisation d’un pseudonyme.

Alors Canal+, officine des renseignements généraux ? filiale du ministère de l’intérieur ? émanation d’un régime totalitaire ?

Je suis loin d’être la seule à être confrontée à la transphobie de Canal+. Une abonnée que j’ai rencontrée lors de notre week-end à Pau, Agnès, venait de recevoir un courrier équivalent.

Et puis cerise sur le cadeau, malgré mon compte web à mon identité féminine, je continue à recevoir des newsletters et des journaux Canal+ à l’attention de Monsieur Gilles XXX.

Alors Canal+, l’esprit Canal décalé mariage pour tous et fluidité des genres (Stromae au Grand Journal ou la série Hit & Miss), c’est juste pour la façade des CSP moins …

C’est pas un des patrons de Canal qui disait ” Et, dans les études, eux, qu’est-ce qu’ils nous disent ? N’utilisez pas votre intelligence juste pour vous foutre de nos gueules. C’est assez dur comme ça d’être pauvres. Si en plus vous nous prenez pour des cons. Faites-nous marrer, d’accord, mais pas à nos propres dépens … il ne sera bientôt plus si facile d’humilier les ploucs avec leur assentiment bienveillant, le fonds de commerce de Canal depuis des années”.

Voilà Canal, votre lettre ne me fait pas marrer. Ça vous fait chier de m’écrire à Madame ?

Non, il ne sera bientôt plus si facile d’humilier les ploucs avec leur assentiment bienveillant, le fonds de commerce de Canal depuis des années.

Car les ploucs, c’est vous.

Par exemple, Carte National d’Identité, ça prend un e à Nationale

Je sais, ça fait un peu connasse comme réflexion.

Mais vous avez peur du féminin ? C’est plutôt Miss que Hit, mais pas Miss quand même !

Julie, Thurman inside



Edit du 5 mars 2014 à 16:42

J’ai reçu des remarques sur Facebook que j’indique ci-après avec mon commentaire :

1- non Canal+ n’a pas besoin de vérifier l’identité d’une personne pour informer le fisc de la possession d’un téléviseur. La déclaration d’une télévision se fait lors de son achat, par le vendeur.

2- ce document est tout aussi indigne pour les personnes cisgenres. Demander le jugement de divorce à une femme qui souhaite reprendre son nom de jeune fille sur son abonnement est juste … comment dire …

3- oui c’est un document standardisé mais la procédure de changement de prénom concerne quand même majoritairement des personnes trans (celle du nom concernant majoritairement les femmes qui divorcent). Donc oui c’est sympa d’avoir prévu le formulaire mais oui la procédure est discriminante.

4- oui je pourrais résilier mon abonnement. Et en suivant ce raisonnement, si l’état mon refuse mon CEC, me supprimer des citoyens de ce pays ?

5- si Canal+ a besoin de recouvrer des sommes impayées, l’entreprise peut tout simplement se retourner vers la personne détentrice du compte bancaire enregistré pour le prélèvement – et qui pour tout un tas de bonnes raisons peut ne pas être le titulaire du compte abonné – et au besoin suspendre l’abonnement.

Edit du 6 mars 2014 à 6:45

Un courrier non discriminant pour quiconque, c’est extrêmement simple : considérer que la personne est de bonne foi en s’adressant à elle avec sa nouvelle identité puis demander des justificatifs réalistes par rapport à des situations de changement d’état civil.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
"Hit & Miss" avec Chloë Sevigny arrive le 21 février sur Canal+. - Sky Atlantic/Red Productions
(article paru initialement dans Le Populaire) (Relaxnews) - Série britannique en six épisodes, "Hit & Miss" sera à découvrir sur Canal+ à partir du 21 février à 22h45. Visage du cinéma américain indépendant, Chloë Sevigny y incarne un rôle surprenant, celui de Mia une tueuse à gages transsexuelle. Née homme, Mia est une trentenaire transsexuelle qui envisage une opération de changement de sexe qui fera d'elle une femme définitivement. Elle accepte de devenir tueuse à gages afin de payer sa coûteuse intervention ...
LIRE L'ARTICLE >>
4 juin 2013 – “Une nuit en Trans”
Canal+ propose le 4 juin 2013 à partir de 22h35 "Une nuit Trans" avec un documentaire, un film, deux courts métrages et une série. Dès 22h35, Bambi, un documentaire signé Sébastien Lifshitz sur le témoignage d'une des premières transsexuelles françaises. Le documentaire Bambi a été salué par le Teddy Award du meilleur documentaire au Festival de Berlin. Après Bambi, Canal+ diffuse le troisième long métrage de Xavier Dolan, Laurence Anyway, avec Melvil Poupaud, Nathalie Baye et Suzanne Clément qui décrocha le prix ...
LIRE L'ARTICLE >>
Votre vie personnelle et les moyens de renseignement sur Internet
En Français : ROSO pour "Renseignement d’Origine Source Ouverte", en Anglais : OSINT pour "Open Source INTelligence", Parfois appelé aussi  "Data Mining", ce qui correspondrait à "Connexion de Bases de données". Voir ces termes et les salons internationaux, relatifs à cette effervescente activité, sur la toile… Dans les faits, comment trouver une aiguille (une information personnelle vous concernant) dans une botte de foin (les réseaux sociaux). Bien que souhaitant maintenant : vivre ma vie féminine au grand jour, construire un véritable environnement social (réseaux d’ami(e)s, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Marre de la Transphobie à toutes les sauces !
Hé ben voilà, je suis en vacances dans un endroit merveilleux et je prends ma plume pour pousser une (petite) gueulante. Bien méritée. Je vous prends à témoin. Voilà le contexte. Jenny nous fait l'honneur et la gentillesse de témoigner de sa décision de transition, en texte et en vidéo. Elle y exprime un certain nombre d'idées personnelles - nous reviendrons dessus - ce qui est, pour entamer ce coup de gueule, son droit le plus légitime, surtout sur une plateforme de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Samedi 16 Juillet 2011Réunion 1 de préparation de l’Existrans 2011 Présent-e-s :Erika (Acceptess-t) ; Laure-Anne (ACTHE) ; Sun Hee (ACTHE) ; Elisabeth (Inter Trans) ; Monique (ALGO) ; Giovanna (Acceptess-t) ; Florence (Arc en Ciel Toulouse) ; Hélène (Act Up) Ordre du jour :- Introduction- Date de l’Existrans- Site web, mail de contact du collectif et liste de diffusion- Financement de la marche- Création d’une association loi 1901- Slogan, mot d’ordre, thème de la marche- Choix d’une date ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat : Le droit des Trans’ attendra – Tous les amendements rejetés !
Après des discussions qui ont vu la ministre Najat Vallaud-Belkacem déclarer que le conseil constitutionnel pourrait y voir des cavaliers législatifs (1), le sénat, qui examinait le projet de loi sur l'égalité entre les hommes et les femmes, a rejeté l'ensemble des amendements sur le changement d'état civil des trans' ainsi que celui sur l'introduction de la notion d'identité de genre. Ces discussions avaient pourtant bien débuté avant hier, lundi 16 septembre 2013, avec la prise de paroles de trois sénatrices ...
LIRE L'ARTICLE >>
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie ?!
Désolée mais absolument pas d'accord avec ce titre! Reconnaître qu'une personne est victime de faits de harcèlement motivés par son "identité sexuelle" et punir l'auteur pour cela qu'est-ce que cela signifie exactement concernant une personnes transidentitaire victime d'actes de discriminations, de violences ou même d'agression de nature sexuelle? En quoi cela "reconnait" dans la loi la transphobie elle même??? Et d'abord avant même de parler de reconnaitre la transphobie, si on parlait vraiment de reconnaitre les personnes transidentitaires comme des citoyen-ne-s qui ...
LIRE L'ARTICLE >>
La loi doit aller au bout des intentions !
Un positionnement net et de poids pour toutes les personnes transidentitaires sans discriminations! Souvent accusé à tord de ne pas être suffisamment investis dans la lutte pour l'égalité et la non discrimination des personnes LGBT dans le monde du travail, la Confédération CGT en appuyant l'urgence d'une nouvelle loi contre le harcèlement sexuel et moral des personnes, s'exprime clairement pour demander que l'avancée proposée par le Sénat pour lutter contre la transphobie dans son projet sous le terme "d'identité sexuelle" reprenne ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 5
Un cinquième numéro qui parle des hommes transgenres dans le cinéma et à la télévision. Les films où ils sont présent sont suffisamment rare, ce qui a permis d'en passer un certain nombre en revue. Vous trouverez aussi une interview de Bruce, des conseils vestimentaires, du festival de Douarnenez, des réflexions de Josk, l'annonce de la naissance du collectif nantais Purple Block, le communiqué de l'Existrans et quelques autres contributions. Pour le prochain numéro, nous lançons un appel à contribution. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Chloë Sevigny en tueuse à gages transsexuelle dans “Hit & Miss”, série attendue sur Canal+
4 juin 2013 – “Une nuit en Trans”
Votre vie personnelle et les moyens de renseignement sur Internet
Marre de la Transphobie à toutes les sauces !
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Compte-rendu 1ère réunion de préparation de l’Existrans 2011
Sénat : Le droit des Trans’ attendra – Tous les amendements rejetés !
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie ?!
La loi doit aller au bout des intentions !
TransKind n° 5

21 responses to L’esprit Canal+ dans ses oeuvres …

  1. Brigitte Goldberg a écrit le 5 mars 2014

    De la stupidité et de la bassesse de certains à notre égard. Merci pour cet article qui remets ces hommes de cro-magnon à leur place….

    • Julie Mazens a écrit le 5 mars 2014

      En analysant leur organigramme du groupe Canal +, Alexandra s’est aperçue que certaines femmes portaient le titre de Directeur et que d’autres portaient le titre de Directrice. Une discrimination plafond de verre ?

      Je crois que l’on touche du doigt toute la différence entre l’image de marge perçue par le public et la réalité d’une entreprise dans ses méandres les moins ragoutants.

  2. Jacqueline a écrit le 5 mars 2014

    Nul(le) n’est obligé(e) de renouveler un abonnement à anal+. L’abonnement, ça se résilie, tout simplement..

    • Julie Mazens a écrit le 5 mars 2014

      Je sais mais si à chaque fois que je tombe sur ce type de problème je dois résilier …

      C’est pas mon genre !

      Je préfère me battre, obtenir de Canal + qu’il revoit leur procédure et que cela profite à tous. Donc aidez-nous plutôt à faire tourner ce billet :)

      Bises !

  3. Héloïse a écrit le 5 mars 2014

    C’est le think différent de la dictature socialo-communiste qui nous gouverne !
    avec anal+, on peut découvrir un discours qui s’oppose au djendeur politiquement correct ambiant

    Il faut une carte d’identité pour souscrire un abonnement ?

    • Julie Mazens a écrit le 5 mars 2014

      aucune idée mais c’est une piste éventuelle. Prendre un nouvel abonnement et résilier l’ancien. Mais c’est une solution de pisse-aller, je préfère affronter leur machine procédurale et la faire amender !

      Bises

  4. Julie Mazens a écrit le 5 mars 2014

    J’ai reçu des remarques sur Facebook que j’indique ci-après avec mon commentaire :

    1- non Canal+ n’a pas besoin de vérifier l’identité d’une personne pour informer le fisc de la possession d’un téléviseur. La déclaration d’une télévision se fait lors de son achat, par le vendeur.

    2- ce document est tout aussi indigne pour les personnes cisgenres. Demander le jugement de divorce à une femme qui souhaite reprendre son nom de jeune fille sur son abonnement est juste … comment dire …

    3- oui c’est un document standardisé mais la procédure de changement de prénom concerne quand même majoritairement des personnes trans. Donc oui c’est sympa d’avoir prévu le formulaire mais oui la procédure est transphobe.

    4- oui je pourrais résilier mon abonnement. Et en suivant ce raisonnement, si l’état mon refuse mon CEC, me supprimer des citoyens de ce pays ?

    5- si Canal+ a besoin de recouvrer des sommes impayées, l’entreprise peut tout simplement se retourner vers la personne détentrice du compte bancaire enregistré pour le prélèvement – et qui pour tout un tas de bonnes raisons peut ne pas être le titulaire du compte – et au besoin suspendre l’abonnement.

  5. Julie Mazens a écrit le 5 mars 2014

    La procédure chez Orange semble tout aussi transphobe … je vous tiens au courant, j’ai commencé la manip :)

    Sinon je viens d’envoyer un courrier circonstancié à Canal+ avec mon coupon réponse (j’ai rayé toutes les pièces et mis le lien vers ce billet). Je vous tiendrais au courant de la suite donnée par le service client (si il ne fait pas une boulette directe de ma réponse).

    @+

  6. laurette carp a écrit le 5 mars 2014

    ça fait longtemps que cacanal plouc a perdu son esprit ! Le petit journal étant leur porte drapeau à leur actuel, il y a peu d’espoir de voir un retour de cet esprit lol.

  7. Lola de France a écrit le 5 mars 2014

    la lettre est un courrier type à n’en pas douter et ne contient aucun propos soi-disant transphobe…les contrats ont des règles et l’identité du contractant ne peut être modifiée à sa guise, que c soit pour se féminiser ou n’importe quelle autre motivation (alias, nom de jeune fille…)

    est-ce qu’il n’y aurait pas une obsession de transphobie dans l’air ? est-ce qu’il faut encore rappeller l’impact infinitésimal de la communauté trans, au regard du nombre des concerné(e)s face à une population de 60 millions d’habitants, qui ont juste autre chose à faire en période de crise que devoir adapter l’océan de procédures administrativo-commerciales qui régissent notre quotidien dans le but de soulager un peu la douloureuse insertion sociale de moins de 0,01% d’entre eux, une minorité de plus à gérer…

    Qu’il y ait de la colère de non-reconnaissance, c’est le lot du parcours trans…est-ce profitable à l’objectif d’acceptation de tirer à boulets rouges sur ceux qui nouzaimentpas ou qui senfoutent ou qui fontpasattentionamoi ?

    j’en doute et le plus inquiétant c’est qu’à for e de faire de la lamentation nombriliste, on ne convainc plus que soi-même

    PS1 : je n’ai pas d’actions chez Canal
    PS2 : je ne suis pas trans donc critiquable dans le manque d’empathie
    PS3 : toujours été satisfaite du professionalisme de txy
    PS4 : Julie, sorry, mais franchement là…

    • Alixia a écrit le 5 mars 2014

      en fait il faut le prendre dans un autre sens, une femme doit fournir un certificat en cas de divorce et un homme non.
      donc c’est de la discrimination.

      • Julie Mazens a écrit le 6 mars 2014

        Déjà pour ne pas être discriminant, le courrier pourrait faire une chose extrêmement simple : utiliser la nouvelle identité pour s’adresser à l’abonné. S’adresser à lui avec son ancienne identité, c’est comme le considérer comme un menteur/coupable qui doit apporter la preuve.

      • Alexandra a écrit le 6 mars 2014

        Une femme doit fournir un certificat… quand elle se marie, quand elle divorce…

        Un français naturalisé, donc ayant un état-civil en France, dont le prénom pose des problèmes de discrimination (exemple de bien des Algériens qui étaient dans des procédures de changement de prénom entre autres, j’ai plusieurs exemples dans mon entourage) doit aussi fournir un certificat…
        etc…

        Ce sont en effet des discriminations à la base “non-transphobes” mais qui au bout du compte le sont puisqu’une personne trans se trouve confrontée à toutes ces discriminations et en sus la non-reconnaissance du genre, le fameux “Madame, Monsieur” qui devrait apparaître comme sur bien des courriers-type afin d’éviter toute maladresse.

        Tant qu’on n’a pas été confrontéE à ce type de refus soi-même, je pense qu’il n’est pas difficile d’interpréter la réaction de Julie comme une lamentation. Sauf que… En lisant bien le billet, ce n’en est pas une, mais une action pour porter à l’attention du public un problème bien réel de discrimination globale.

        Le féminisme a de beaux jours devant lui.

    • Julie Mazens a écrit le 5 mars 2014

      Je pense que tu n’as pas bien saisi l’esprit de mon billet.

      Canal + se présente comme une entreprise “décalée” et dans la réalité de ses pratiques commerciales elle est classique voir même archaïque. Les entreprises réellement innovantes n’ont pas besoin de l’identité du contractant pour faire du business en toute sécurité (donc cette procédure est effectivement couteuse et ne sert strictement à rien en pratique, seul la référence bancaire du compte prélevé du montant de l’abonnement a un intérêt, beaucoup d’entreprises y compris dans des fournisseurs d’accès Internet et TV l’ont compris depuis longtemps).

      Par ailleurs, ce n’est pas le courrier qui est transphobe (je sais bien que c’est un courrier type – par exemple le courrier type pourrait écrire “Madame, Monsieur,” pour éviter toute erreur d’appréciation dans ce type de procédure), c’est la procédure qui est discriminante. Et pas seulement pour les trans mais pour toutes les personnes qui doivent pour une raison ou une autre changer de prénom et/ou de nom.

      Une procédure non discriminante utiliserait la nouvelle identité de l’abonné, par respect. Utiliser l’ancienne identité revient à le considérer à priori comme un menteur qui doit fournir une preuve pour être réhabilité.

      PS1: la prévalence transidentitaire n’est pas de 0,01 % mais plutôt entre 0,2 et 1,2 % selon les sources, les pays et la manière de considérer une personne comme transidentitaire.

      PS2: je ne me lamente pas (c’est pas cool de penser ça de moi). Je gueule un bon coup avec une pression média pour que Canal + change la procédure au bénéfice de tous. Pour info, après-demain j’aurais un acte de notoriété et Canal + sera dans l’obligation juridique d’accéder à ma demande. Mais la discrimination sera toujours là. Donc j’agis et je milite.

      • yukarie a écrit le 6 mars 2014

        je comprends mieux, car ma première réaction était proche de celle de Lola.

        J’ai besoin qu’on m’explique deux fois ….
        Vais m’acheter une perruque blonde .

  8. Amanda Benjamin a écrit le 6 mars 2014

    A quoi cela sert d’être abonné à Canal+ ?

  9. Julie Mazens a écrit le 24 mars 2014

    La news du jour vient de chez Canal+ …

    J’en étais resté à un billet, un courrier au service client et un relais plutôt sympa sur les réseaux sociaux (merci Yagg notamment).

    Voilà que je reçois aujourd’hui ma newsletter Canal+ adressée à Mme Julie XXX !

    Je me dis tient tient tient …

    Je me connecte à mon compte et je file direct (six ou sept clicks, c’est une vieille application revampée …) à mon contrat d’abonné-e.

    Incroyable mais vrai, mon contrat est dorénavant libellé Mme Julie XXX 😀

    (et sans l’aide de mon acte de notoriété)

    Bon maintenant j’attends un courrier de Canal+ et surtout je vais m’assurer, tout en les remerciant, que la procédure a bien été changée pour tou-te-s les personnes dans le même cas que moi et pas juste parce que je suis en capacité de gueuler un gros coup avec relais médiatique …

    Stay tuned !

    Julie, la connasse

    (snapshot ici : http://julie-mazens.tumblr.com/post/80601445275/la-news-du-jour-vient-de-chez-canal-jen-etais)

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -