Face aux problématiques transidentitaires, pas de division politique qui tienne

6 mars 2014 | Tags: , ,

groupe-soutien-transitionLes T en France, je le dis trop souvent, ne sont pas une communauté soudée et unie. A vrai dire, les T me font penser à la société française lors de l’Affaire entre 1894 et 1906. Dès qu’on aborde certains sujets (travail sexuel, rôle de la médecine, emploi), on tire les couteaux et on s’étripe. Nous sommes dreyfusards et antidreyfusards. Est-ce que ça a un sens quand on connaît les implications mortifères de nos déchirements ? (précarité financière et sanitaire, exclusion sociale…)

Alors, avec certes moins de panache que Zola, j’accuse. J’accuse nos petits egos de ne vouloir servir qu’eux-mêmes. J’accuse nos petites personnes de ne servir que leurs carrières politiques ou sociales. J’accuse notre communauté de se vouer mutuellement aux gémonies et d’accuser sans cesse les autres des maux que l’on contribue à causer par notre germe diviseur.

Écoutez deux minutes. Je suis de droite. Certains me disent même au-delà de la droite (et je me dis ni de gauche ni de droite, mais de bon sens). Mon ego identitaire politique n’est cependant pas le sujet, toutefois sachez que dans le cadre des problématiques transidentitaires ça n’est pas du tout un objet de débat, ni mon appartenance politique, ni votre statut social, ni encore votre situation légale, ou votre secteur d’activité. Ou du moins, ça ne devrait pas l’être. Parce qu’hélas ça l’est.

Car tout comme il faut être homosexuel pour parler de l’homosexualité, il faut être enfant trans pour parler des enfants trans, il faut être pauvre pour parler des pauvres (chouette, vu ce qu’il me reste pour finir le mois, je suis éligible), il faut être dans le travail du sexe pour parler du travail du sexe… seule « l’expérience de terrain » semble légitimer… et surtout délégitimer les autres, ceux qui ont aussi quelque chose à en dire ! Sans aller jusqu’à confisquer la parole à ceux qui font l’expérience, on peut cependant l’équilibrer entre ceux qui subissent et ceux qui étudient.

Alors, qu’en dire ? La lutte des classes peut être ou pas d’actualité, ça ne fera pas avancer la cause T. L’appartenance ethnique d’une personne T peut avoir un poids social, ça n’empêche pas les non-appartenants d’en parler. La précarité existe, nul besoin d’être précaire pour le savoir et pour lutter contre elle.

Qui plus est, la précarité, l’appartenance à une race, à une classe, le statut social, le statut légal existent et posent des défis et des difficultés bien réelles, mais non exclusives aux T et à leur cause. La pauvreté existe ailleurs que chez les T, la xénophobie aussi, le mépris des parvenus sur les autres aussi, la vie précaire liée à certain statut légal aussi.

L’action sociale T doit tenir compte de ces spécificités.

L’action politique T dirigée vers les gouvernants doit toutefois se dépassionner et se détacher de ces problématiques pour se concentrer sur ce qui est universel aux T de France, et réalisable dans un contexte actuel :

– un accès correct aux services de santé et à une offre de soins de qualité non soumis à des normes psy* obsolètes,

– une protection contre les actes haineux fondés sur l’identité de genre de leur victime,

– une facilitation de l’obtention d’un statut légal correspondant à l’identité réelle,

– une protection des possibilités d’expression positive de notre communauté, légitime.

Je n’en ai rien à fiche que vous soyez anar (moi aussi), de gauche, de droite, du centre, alien, Témoin de Jéhovah, Juif, Athée, neurotypique, autiste, littéraire, scientifique, poète, ou quoi qu’est-ce. On a tout le temps de se foutre sur la tronche plus tard, quand nous aurons gagné ces batailles et que nous serons en paix. Nous nous divisons d’ores et déjà en sectes au lieu de nous allier pour survivre.

Vous croyez que le peuple d’Israël, marchant derrière Moïse dans le désert, prenait le temps de se diviser, de se haïr, de polémiquer sur la longueur de la barbe, la préférence politique ou la façon de manger la manne ? Ce peuple était au désert, il était en train de construire sa survie, il était donc uni (et les petits cons qui ont construit un veau d’or l’ont payé très cher). Nous, T, nous nous payons un luxe d’enfants pourris-gâtés, nous taper dessus sur des questions d’appartenance politique et sociale, de préjugés raciaux et de classe, de forme génitale et statut opératoire, au lieu d’aller à l’essentiel : des droits, une protection sanitaire et sociale.

La politique, c’est aussi tenir compte du contexte. Soyons politiques. Le contexte, c’est qu’on est en danger, en précarité, que notre situation, quelle qu’elle soit au départ, est aggravée par notre transidentité. On doit donc soigner cette situation, et aucune division ne vaut pour retarder cet objectif ou l’entraver de quelque façon que ce soit.

UNION SACRÉE.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
EELV fait une proposition de loi – Attention les dégâts !
Esther Benbassa, que l'on connaît (et que j'apprécie) pour ses prises de position dans la défense des travailleurs du sexe, a déposé au Sénat une proposition de loi concernant le changement d'état civil des personnes trans. Merci pour l'attention ! Cependant, cette loi qui veut aider de fait nous amènerait à une situation pas forcément meilleure que l'actuelle, voire pire. Une autorisation par décret Le changement de la mention du sexe et celui des prénoms serait, selon cette loi, permis par décret ...
LIRE L'ARTICLE >>
Dossier Nouvel Obs sur les enfants transgenre aux US … et en France ?
A lire en version électronique si vous ne l'avez pas déjà fait dans le Nouvel Obs de la semaine dernière, une dossier très complet sur les enfants transgenres aux US. Un excellent article comme on aimerait en voir plus souvent. En résumé : Ryan, Sade, Amya, se sentent appartenir au genre opposé à leur sexe physique. Une clinique pionnière de Chicago prend en charge dès l'âge de 3 ans, ces enfants qui n'entrent pas dans les cases. Natacha Tatu, grand reporter ...
LIRE L'ARTICLE >>
Toute une histoire – Mon enfant a changé de sexe
Toute une histoire, émission du 28/09/2010 diffusée sur France 2 présentée par Sophie Davant Synopsis : Quand on devient parents, il y a ceux qui veulent connaitre le sexe de leur enfant avant la naissance, et ceux qui préfèrent la surprise. Fille ou garçon, c’est toujours un grand bonheur. Mais imaginez que des années plus tard, votre petit garçon se transforme en fille, ou inversement. Les mères que je reçois aujourd’hui ont connu cette métamorphose de leur enfant… [flv:http://www.txy.fr/videos/toute-une-histoire-2012-09-28-13h55.flv] Invités Carmen : Carmen veut que ...
LIRE L'ARTICLE >>
Changement de nom : une victoire pour Chelsea E. Manning
Nous apprenons via le réseau de soutien à Chelsea Manning que celle-ci a obtenu son changement légal de nom (et non d’état civil comme disent nos confrères de Yagg, qui ont aussi couvert l'événement). La lanceuse d'alertes s'appelle désormais légalement Chelsea Elizabeth Manning. Cela n'améliorera pas ses conditions de détention, et ne lui permettra pas d'accéder au parcours de soins qu'elle sollicite, ni d'être transférée dans un centre de détention pour femmes. Cependant, elle pourra au moins correspondre sous son identité propre ...
LIRE L'ARTICLE >>
Que le Ministère de la Justice ne fasse plus obstruction à une Loi sur le changement d’état civil des personnes transidentitaires
Aujourd’hui, les droits fondamentaux, la dignité et l’égalité citoyenne des personnes trans ne sont nullement respectés. Les pouvoirs exécutif et judiciaire se sont substitués au pouvoir législatif en violation du principe de séparation des pouvoirs. L’état civil est utilisé à des fins de mise sous surveillance d’une population frappée d’une culpabilité collective, avec un résultat désastreux en termes de vies humaines. C'est l'absence d'une loi cadrant le changement d'état civil qui est en grande partie responsable et la Direction des Affaires ...
LIRE L'ARTICLE >>
Polémiques Transgenres et Transidentitaires !
Inspirée par une discussion animée autour d'un communiqué de presse, cette page recense, par ordre ante-chronologique, tous les débats animés et polémiques transgenres et transidentitaires qui ont secoués notre petit village gaulois (billet culte de Diane publié en Octobre 2012). Cette liste est aussi l'occasion de rappeler que Txy est pour la liberté d'expression et la diversité des points de vue sur un sujet complexe, celui de la transidentité. C'est un exercice délicat de maintenir cette richesse mais nous avons la ...
LIRE L'ARTICLE >>
24 mai 2014 : Transidentités : Au delà de la division binaire homme/femme – Journée de Projections-Discussions
Le samedi 24 mai 2014, l'université populaire de Saint-Denis nous propose une journée de projections et de discussions autour des Transidentités. C’est dans le cadre de la Dionyversité, l’université populaire de Saint-Denis, que nous souhaitons informer, réfléchir et discuter des enjeux pour les personnes Trans et Intersexes. Nous avons donc contacté des militantEs de différentes associations Trans et Intersexes, car, n’étant pas directement concernéEs par ces réalités, il nous semblait évident que la journée ne pouvait se faire qu’avec elleux. Grâce aux ...
LIRE L'ARTICLE >>
La protection a été accordée par le Commissaire après examen du cas et des circonstances individuelles. La première personne transgenre ayant jamais cherché la protection de réfugié à Malte a obtenu l'asile après avoir demandé la protection au Commissaire de l'ile pour les réfugiés. C'était le premier cas à Malte ou un individu a obtenu la protection sur la base de l'identité de genre. L'année dernière, le gouvernement a modifié la réglementation des règles de procédure dans l'examen des demandes de statut de ...
LIRE L'ARTICLE >>
GPA : Un nouveau recul pour les trans…
Dans la perspective de la future loi sur la famille, associations et parlementaires partent à l'assaut de la Gestation Pour Autrui (GPA). Les parlementaires s'apprêtent à déposer une proposition de loi visant à inscrire dans la Constitution le principe de l'indisponibilité de l'être humain. Quel rapport avec nous ? Jusqu’en 1992 la cour de cassation refusait aux trans le changement d’état civil au nom de ce principe de l’indisponibilité des personnes. Autrement dit, une personne ne peut librement disposer manière pleine et ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transphobie devient un critère légal de discrimination aux contours flous, mais pour le gouvernement l’identité de genre peut attendre
Nous nous faisons l'écho de la nouvelle loi votée le 25 juillet, les réactions continuent à tomber ... ________________________________________________________________________________ Vote à l'unanimité du projet de loi sur le harcèlement sexuel. La transphobie devient un critère légal de discrimination aux contours flous, mais pour le gouvernement l'identité de genre peut attendre. ________________________________________________________________________________ Communiqué de Presse Fédération LGBT / ANT Le 25 juillet, l'Assemblée nationale a adopté le nouveau projet de loi relatif au harcèlement sexuel, pour combler le vide juridique laissé par l'abrogation, le 4 mai dernier, du ...
LIRE L'ARTICLE >>
EELV fait une proposition de loi – Attention les dégâts !
Dossier Nouvel Obs sur les enfants transgenre aux US … et en France ?
Toute une histoire – Mon enfant a changé de sexe
Changement de nom : une victoire pour Chelsea E. Manning
Que le Ministère de la Justice ne fasse plus obstruction à une Loi sur le changement d’état civil
Polémiques Transgenres et Transidentitaires !
24 mai 2014 : Transidentités : Au delà de la division binaire homme/femme – Journée de Projections-Discussions
Malte accorde pour la première fois l’asile aux réfugiés transgenres
GPA : Un nouveau recul pour les trans…
La transphobie devient un critère légal de discrimination aux contours flous, mais pour le gouvernement l’identité de genre

45 responses to Face aux problématiques transidentitaires, pas de division politique qui tienne

  1. Chloé Tigre Rouge a écrit le 6 mars 2014

    Vous m’excuserez je l’espère les quelques raccourcis empruntés et le peu de polissage syntaxique du texte, j’ai écrit cela sous morphine et ça n’est vraiment pas ma coupe d’absinthe.

  2. Brigitte Goldberg a écrit le 6 mars 2014

    Si seulement tu pouvais avoir raison ! Au vu des circonstances actuelles, ne pas se regrouper c’est laisser perdurer une situation intenable. Pour ma modeste part j’ai toujours prôné un PCM, (Programme Commun Minimum) qui rejoint les revendication sque tu exprime dans ton article. Malheureusement, il semble que pour certaines ce soit “tout ou rien” et il y a de forte chances pour que ce ne soit rien !
    Sinon la morphine ne te réussie pas si mal :)

  3. AlexMec a écrit le 6 mars 2014

    Vous croyez que le peuple d’Israël, marchant derrière Moïse dans le désert, prenait le temps de se diviser, de se haïr, de polémiquer sur la longueur de la barbe, la préférence politique ou la façon de manger la manne ? Ce peuple était au désert, il était en train de construire sa survie, il était donc uni

    Euh… Non, pas vraiment 😛 ? Et même vraiment pas 😀 ? Exode 18:13-26 explique comment Moïse passait littéralement toutes ses journées à régler tous les petits différents que les gens pouvaient avoir, et comment son beau-père lui a remis les idées en place et lui a fait instaurer un système de justice basé sur une hiérarchie de chefs responsables.

    Sans compter que quand les choses devenaient trop dures, les gens n’hésitaient pas à maudire Moïse et à se plaindre que finalement, c’était mieux en Egypte =_= Donc ouais, pas vraiment un exemple à suivre 😛

    Sinon, évidemment, je suis d’accord avec le reste de ton billet… même si perso, l’Union Sacrée sans une Figure de Proue pour galvaniser le peuple, je n’y crois pas trop. Ce qu’il nous faut, c’est notre “Liberté guidant le peuple”, notre Martin Luther King, notre Moïse – ou, pour preuve que ça marche, notre Frigide Barjot sauf que toute retournée 😛

    • Chloé Tigre Rouge a écrit le 6 mars 2014

      Mince je suis eue! J’avais des métaphores de désert dans la tête quand j’ai écrit ça. Mais bon si je sortais “Laman et Lemuel se font bien fermer leur gueule par Dieu, pour servir l’objectif, ils la bouclent et ils participent au projet !”, il y avait d’un coup moins de gens qui connaissaient et je tiens pas à passer pour une LDS. J’ai déjà une assez mauvaise réputation avec toutes les idées politiques qu’on me prête :)

      • Héloïse a écrit le 6 mars 2014

        L’union sacrée ne peut être faites qu’autour des recommandations d’Hammarberg !
        Abolissez le système binaire de ségrégation des genres qui crée le besoin d’opération !
        Comment-ça vous ne voyez pas ça dans ses recommandations ? Vous n’êtes pas au courant des nouvelles, celle qui ont été découvertes sur des tablettes en métal doré ? C’est à se demander ou vous étiez ces 5 dernières années !

        Elder Héloïse de l’Église de saint Hammarberg des [modéré] des derniers genres, qui fait du missionariat à pourrir les bon forum trans

        • Chloé Tigre Rouge a écrit le 6 mars 2014

          MDRRRRRRRR!
          J’ai ri de bon cœur.

          • Alixia a écrit le 6 mars 2014

            moi zaussi Chloé. xptdr

        • Alixia a écrit le 6 mars 2014

          Delphine et Emma sortez de se corps.

          • Héloïse a écrit le 7 mars 2014

            Ta mère suce des hosties en Ouganda !

        • AlexMec a écrit le 7 mars 2014

          T’avais tout bon jusqu’à la dernière ligne 😉 , ma chère Soeur Héloïse 😀

          • Héloïse a écrit le 7 mars 2014

            C’est quoi ce qui est faux “pourrir” ou “bon” peut-être bien les deux ?

          • AlexMec a écrit le 7 mars 2014

            La réponse est dans mon commentaire 😉 Tu ne peux pas être Elder Héloïse, puisque tu es une fille! (“Elder”, c’est tout bêtement la même chose qu'”Ancien” en français, c’est-à-dire quelqu’un qui détient la Haute Prêtrise – et donc forcément un homme, ben oui hein!) Tu es donc Soeur Héloïse. Vérifie sur les plaques de soeurs missionaires la prochaine fois que tu en croises, tu verras que c’est bien indiqué “Soeur Machin” et “Soeur Truc”.

          • Héloïse a écrit le 7 mars 2014

            La haute prétrise est réservée aux hommes !
            Ils devrait lire Hammarberg ?

          • Chloé Tigre Rouge a écrit le 7 mars 2014

            Oh ça va elle est co-créatrice. Argument ad mauvaise-foi mais quand même hein

      • AlexMec a écrit le 7 mars 2014

        Laman et Lémuel, ça l’aurait fait encore moins, vu que même après s’être faits vertement remonter les bretelles par un ange, ils ont quand même passé la moitié de leur temps à se plaindre que “c’était mieux avant” et l’autre moitié à essayer de zigouiller Néphi 😛

        Si tu veux une “bonne” traversée du désert, faut remonter encore plus loin, avec les Jaredites. D’ailleurs, ça collerait assez bien, puisqu’à vue de nez, un des premiers problèmes à résoudre, ce serait de s’entendre sur un langage commun 😀

        • Chloé Tigre Rouge a écrit le 7 mars 2014

          Oui ils râlaient mais ils faisaient le taf ou au moins le laissaient faire (même en disant “t’es ouf, c’est pas comme ça qu’on fait un bateau”) et on a réussi à faire le boulot. Je trouve que ça le fait. Je râle quand en privé certaines ont des comportements un peu trop ceci ou pas assez cela, mais je suis très contente de voir qu’on arrive dans certains groupes à travailler ensemble malgré nos divergences. Certes on n’a pas de Dieu pour nous engueuler et dire d’obéir au chef et de servir le projet ou au moins de ne pas s’y opposer, mais on y arrive.

          J’aimerais que ce soit une vérité plus large, et qu’on travaille vraiment au programme commun sans tirer la couverture à soi. Il sera toujours temps de comploter plus tard les uns contre les autres quand on aura sauvé nos miches.

          Laman et Lémuel c’est précisément ce qui est en train de nous arriver dans un autre contexte (professionnel), là c’est l’argent qui joue le rôle de Dieu, et je trouve que c’est super enrichissant comme grille de lecture pour comprendre ce qui se déroule et ce qui risque de se passer à l’avenir.

    • Chloé Tigre Rouge a écrit le 6 mars 2014

      Sinon je veux bien qu’on recycle Frigide. Je suis sure que ça marcherait. Après tout, elle est faite de protéines…

      • Héloïse a écrit le 6 mars 2014

        Maintenant que les réacs n’ont plus besoin d’elle, je suis sûre qu’elle est dispo pour notre cause

        • stéphanie a écrit le 6 mars 2014

          je pense quelle ferait mieux d’aller tiré son coup la frigide barjot .
          trop étroite d’esprit pour nous venir en aide, elle aurait certainement peur de brûler en enfer en nous rejoignant.
          Vous vous rendez pas compte les fille, elle a été bercer trop prêt de l’église pour pouvoirs sortir de la France binaire.

          • Héloïse a écrit le 7 mars 2014

            Défendre les droit des trans ou aller à la messe, qu’est-ce qui a le plus de chance de lui donner son quart d’heure de célébrité ?

          • Chloé Tigre Rouge a écrit le 7 mars 2014

            Je pense qu’elle est loin d’être “binaire” et que c’est une personnalité complexe et mal comprise. J’ai pas mal de compassion pour elle et j’aimerais bien échanger avec. Je pense qu’il y a quelque chose à en retirer dans une meilleure compréhension.

            Quelque part son conservatisme familial est plein de “bien-pensance”, de bonnes intentions, d’une volonté que la société soit belle et juste. Elle traduit en action politique des frustrations personnelles.

            Je pense qu’elle est grillée en tant que représentante mais qu’elle pourrait être une alliée potentielle. La désire-t-on ? Je ne sais pas.

          • Anna Tiger a écrit le 7 mars 2014

            Comme je la connais (copine de ma copine) je vous organise une rencontre quand vous voulez. Mais elle est persona non gratta auprès du pouvoir en place, cela peut-être totalement contre productif.

  4. chantal clery a écrit le 6 mars 2014

    Ah eh bien oui Chloé je suis parfaitement d’accord avec toi, et cela fait longtemps que je pense comme toi, tant que nous ne serons pas unis bien au delà de nos querelles ou ego de clocher nous n’arriverons à rien.
    De mon côté j’aurais tout pour être parfaitement heureuse mais voilà notre société n’accepte pas tout.
    Unissons nous autour de l’essentiel comme tu le dis si bien…..
    Bises amitiés à toutes, Chantal.

  5. Chloé Tigre Rouge a écrit le 6 mars 2014

    @goldberg, Brigitte, on fait quoi ? Et qui saurait être une figure représentative dans nos milieux égotiques ? Giovanna Rincon ? Toi ? Moi ? @julie ? @alexandre ?@ladywasky ? On a toutes et tous nos qualités mais qui est assez fort pour faire consensus et être une figure empreinte de respectabilité et de cohérence ?

    Je suis sortie de l’invisibilité pour militer auprès des T et dans certains milieux intellectuels. Cependant, s’il faut aller plus loin, c’est pas un souci. Je ne me perçois pas toutefois comme front girl mais plutôt comme une gratteuse de souches.

    • Julie Mazens a écrit le 6 mars 2014

      je verrais bien un triumvirat avec trois sensibilités très différentes mais avec beaucoup de charisme. Trois drôles de dames et un Charly bien sur ;).

      Bises.

      • Chloé Tigre Rouge a écrit le 6 mars 2014

        Chedeville ou Carolingiens ? Ze question !

        • Julie Mazens a écrit le 6 mars 2014

          je pensais plutot à un FtM pour équilibrer 😛

          • Héloïse a écrit le 6 mars 2014

            Dans ce cas là, il faut un FtM drag-queen qui chante du Dalida, comme ça, nous on aura notre représentant et les média pourront parler de nous tout en remplissant leur quota d’hommes en jupe et talon aiguille qui adorent se maquiller

          • Claude a écrit le 6 mars 2014

            On connaît bien un “translover” qui répond en grande partie à ta définition Héloïse ! Il connaît les trans tout en n’étant pas trans mais queer, n’empêche que côté homme en jupe et talons-aiguilles il n’est pas en reste ! 😉
            Et sa montre-grenouille est un must incontournable !

          • Jeanne Swidzinski a écrit le 6 mars 2014

            @claude Je l’ai reconnu à sa montre mais si tu lui dis qu’il est “translover”, ça ne lui correspond pas, il va t’envoyer de la bave de grenouille! :(

          • Claude a écrit le 7 mars 2014

            Au sens il aime la compagnie des trans, je crois bien que si Jeanne.

          • AlexMec a écrit le 7 mars 2014

            @heloise : un FtM drag queen… J’ai le vertige là, je ne me sens pas très bien…

      • chantal clery a écrit le 6 mars 2014

        Moi je connais un Charlemagne si ca vous va lol

      • Alexandra a écrit le 6 mars 2014

        Perso, être de ce triumvirat, trop peu pour moi. Je ne suis pas appréciée des gros égos, donc ça clôt le débat.

    • Héloïse a écrit le 6 mars 2014

      Pas moi, je ne donne pas dans les causes perdues, je préfère faire du missionariat en Ouganda

      • aimline a écrit le 6 mars 2014

        en ouganda ! un pays qui a fait passer des lois homophobes parmis les plus dures du monde!
        Elles ne sont pas inspirées par l’islam(religion sexophobes et mysogine),mais par des églises chrétiennes évangélistes et d’origine américaines!
        Tous les monethéismes ont ce logiciel,cecis ne m’étonne pas tellement que des musulmans deviennent alilées de catho-tradis (ainsi que de fondalismes protestants et juifs)sur les sujets du mariage pour tous,sur les études de genres…!
        Le problème reste le culte du dieu inique!
        Si dieu existait ,il faudrait le renverser!(lui exploser la gueule je pense,si il a créer l’homme à son image,à sa place j’auras honte!)

        • Héloïse a écrit le 6 mars 2014

          A part qu’en Ouganda, le gouvernement se fait taper sur les doigts pour avoir l’aides occidentale, ces évangéliques américains finiront bien par trouver un état plus accueillant, où les catho-tradis peuvent défiler dans la rue pour taper sur doigts du gouvernement !

    • Brigitte Goldberg a écrit le 7 mars 2014

      Ma chère Chloé,
      je n’ai d’autre prétention que de représenter une force de proposition, rien d’autre… Mais ce n’est déjà pas si mal :)

    • Chloé AVRILLON a écrit le 13 mars 2014

      @chloetigre : Qui est assez fortE pour faire consensus et être une figure empreinte de respectabilité et de cohérence ?
      Et si on s’y mettait sérieusement à plusieurs ?

  6. Ester a écrit le 6 mars 2014

    Ce serait bien si les organisateurs de l’existrans partageaient une telle vision….Une dose de pragmatisme est bien utile. entre “tout, tout de suite ou rien” et “un petit peu maintenant et encore un peu plus tard” j’opte pour la seconde solution.
    Eviter aussi de mélanger des questions hors sujet comme immigration et Trans, sans papiers d’origine étrangère et trans et toutes ces choses qui ne font que compliquer le problème.
    Trans de toutes origines unissez vous!
    La difficulté est d’être aussi minoritaire, d’avoir des demandes qui n’intéressent personne d’autres comme “ne pas indiquer le sexe sur les papiers officiels”

    • Chloé Tigre Rouge a écrit le 7 mars 2014

      Sans vouloir mettre les pieds dans le plat, je crois que l’Existrans a un corpus idéologique plutôt orienté à gauche et mondialiste, et qu’il est très difficile à ses organisateurs actuels de se départir de celui-ci et de le mettre de côté.

      C’est toute la difficulté des mouvements politiques convaincus qu’ils incarnent le Bien : pour “Bien faire”, ils excluent tout ce qui est dissonant et proposent l’intégralité de leur programme, au lieu de se centrer sur ce qui rassemble.

      Je partage ton opinion, je suis pour que la Véritable Existrans soit la Véritable Marche de Tous et Toutes les Trans.

  7. Anna Tiger a écrit le 7 mars 2014

    c’est quand même un comble pour des trans, que nos propos divergent —– bon je sors

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -