La cissexualité, ce douloureux problème

20 mars 2014 | Tags: , , , ,

cissexualiteAprès quelques péripéties, beaucoup de galères en toutes genres (qui ne sont pas terminées) et grâce au soutien des souscriptricEs, le livre :

” La cissexualité, ce douloureux problème : quand les minorités viennent nommer et questionner la norme “

est enfin dans les bacs !

Le prix de ce livre auto-édité à 150 exemplaires (il en reste environ 70), est de 16€.

150 exemplaires avec quelques défauts de couleur seront vendus au prix de 5€ réservés prioritairement aux personnes sans ressources, précaires… et circuleront vraisemblablement via des infokiosks dans des festivals D.I.Y, squatts et autres lieux alternatifs…

Des soirées de présentation du livre seront organisées prochainement sur Marseille et aux alentours.

Si vous souhaitez que je vienne présenter ce travail, vous pouvez me contacter à l’adresse mail suivante : naiel.lemoine[at]gmail.com

Je peux également me déplacer avec l’exposition qui se trouve ici : http://naiel7.wix.com/naiel#!la-cissexualite-/c199t

Vous souhaitez plus d’informations, êtres tenu.es au courant des actualités vous pouvez consulter :

La page facebook du livre : https://www.facebook.com/cisgenre

Les sites : http://naiel7.wix.com/naiel, http://www.naiel.net/ et http://blog.naiel.net/


Acheter le Livre

Pour commander le livre, toutes les informations sont disponibles ci-dessous:


Résumé du livre

Toutes les minorités (personnes racisées, gays, lesbiennes, intersexes, précaires, femmes, …) sont des minorités, car elles ont en commun des actions exercées par la norme sur elles. Elles sont ainsi:

  • invisibilisées
  • nommées par les autres
  • stigmatisées, via des différences érigées au nom de « Dame Nature »
  • /ont leurs corps exotisés, fantasmés par les normes en vigueur
  • de par des différences fabriquées comme fait de nature, discriminées d’un point de vue légal ou / et social
  • /ont LEUR parole confisquée par des pseudo expert.e.s
  • des objets d’étude ( exemple:la construction du concept de race par la médecin et sa mesure…)…

Elles se re-nomment aussi , elles, mêmes « minorités » pour se regrouper, pour lutter, remettre en question les normes et montrer la fabrique de l’a/normal par la société et souvent via la distinction « sain/ pathologique ».

Ce travail aborde plus spécifiquement la/ les minorités que constituent les personnes trans.

Qui, en effet, n’a jamais entendu parler de « La Transsexualité*, ce douloureux problème »?

Les médias nous inondent de la souffrance supposée et nécessaire; des « transformations spectaculaires » des personnes trans, en invitant des médecins pseudo expert.e.s et gardien.ne.s des possibilités de vie des trans, pour parler sur les trans comme objets d’étude, de pratiques sur et de discours sur.

Pour les trans, comme pour bien d’autres minorités, la question majeure qui se pose est: comment reprendre du pouvoir sur nos vies, s’empowermenter quand on est constamment montré.e comme victime, « erreur de la nature », sans possibilité de se nommer, dépendant.e des décisions du pouvoir biopolitique…Quand d’autres nous nomment et décident à notre place qui nous sommes et ce que nous avons le droit de faire de nos vies?

Une des formes de « la capacité de pouvoir d’agir » (empowerment) est le retournement et le questionnement de LA norme. LA Norme qui possède ce privilège de ne jamais avoir à se nommer, car considérée comme naturelle et donc, invariante et universelle (et n’ayant SURTOUT rien à voir avec une production de la société dont le processus même de production aurait été invisibilisé) […2]


1979269_10203534611516079_509959994_o

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binaire !
Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binaire. Vidéo de l'exposition photos. DVD . PAL 48mn (NDLR : archives vidéos du blog de Naïel sponsorisées par Txy en attendant la refonte de son site d'auteur, les vidéos dérangent et se font "modérer" sur les lieux habituels de stockage) Vidéo version française Vidéos en téléchargement. http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-FR.wmv http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-EN.wmv http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-DE.wmv http://www.txy.fr/videos/naiel/DG-FG-SP.wmv
LIRE L'ARTICLE >>
Ni fille, ni garçon, ils sont « de genre inconnu »
«C'est une fille ou un garçon?» demande-t-on toujours à la naissance. Pourtant, il arrive que certains ne se reconnaissent dans aucune de ces deux catégories. Pour TÊTUE, ils ont témoigné. Têtue fait témoigner des FtU comme ils se définissent eux-même, ou «female to unknown», de femme vers inconnu. Pas vraiment fille, mais pas garçon non plus, et vice-versa. Ils font parti des "agenres" qui veulent se détacher d'étiquettes qui ne leur correspondent pas. Si le mouvement transgenre bénéficie d'une visibilité médiatique accrue de ...
LIRE L'ARTICLE >>
21 avril 2013 – Egalité des droits – Place de la Bastille
Act Up-Paris appelle à un rassemblement ce dimanche 21 avril 2013 à 15h à Paris, place de la Bastille. Face au déferlement de haine qui s’abat sur l’ensemble des gouines, des trans, des biEs, des pédés, nous réclamons l’égalité des droits. L’absence d’égalité des droits entretient l’homo-lesbo-transphobie, favorise les suicides et les comportements à risques vis-à-vis du VIH/sida et des IST. Pour toutes ces raisons, nous réclamons l’égalité des droits totale entre couples hétérosexuels et couples homosexuels – mariage, filiation, PMA ouverte ...
LIRE L'ARTICLE >>
Beware – Dites le à vos enfants !
Nous avions déjà mis la vidéo de ce film sur notre site ici. J'ai eu un contact avec l'un des membres (Bruce) de l'association auteure du film qui me transmet cette information à partager avec vous en attendant le lancement de leur nouveau site. Nous aurons l'occasion de suivre les productions et faire circuler les messages de cette association. Beware est le premier film de l'association What The Film!, association de cinéma militant fondée en 2011. Produire, réaliser, diffuser, projeter pour décloisonner les ...
LIRE L'ARTICLE >>
T-DOR 2013 – La bande annonce Txy !
Dans un monde où nos différences sont un problème Dans un monde où la diversité de nos vies justifie les discriminations La transphobie tue ! Une journée du souvenir Une journée pour ne jamais oublier tou-te-s nos ami-e-s assassiné-e-s Pour éradiquer la transphobie, luttons contre l'ignorance ! T-DOR 2013 Le 20 novembre 2013 https://www.youtube.com/watch?v=SN_BMx1LTP4 Pour en savoir plus sur les évènements organisés en France à l'occasion de la journée du T-DOR, vous pouvez consulter cette page.
LIRE L'ARTICLE >>
31 juillet 2013 – Concours « D’un genre à l’autre »
A l’occasion de l’édition 2013 de son concours photo, Polychromes remet au goût du jour le slogan de son 1er festival du cinéma LGBT propose le thème « D’un genre à l’autre ». UN CONCOURS OUVERT A TOUS Le concours photo est ouvert à tout photographe, amateur ou professionnel. Pour cette cinquième édition, les participants disposent de quatre mois, du 1er avril au 31 juillet 2013, pour soumettre au jury jusqu’à trois photographies illustrant au mieux le thème. Trois prix en compétition Comme chaque année, le concours ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le monde harmonieux des trans and co…
Le monde harmonieux des trans and co… De l’homme (de la femme) du monde cis ou du trans/travesti/autre du monde trans, la/le transgenre aura-t-il/elle à se méfier le plus ? Notre pire ennemi est dans le miroir me direz-vous… Autant je navigue au milieu de mes amis/amies, de ma famille, de fréquentations militantes sans craindre aucun propos déplacé, aucune pique sardonique, autant j’ai pu essuyer quelques fois de la part de quelques trans, des remarques, des observations plus que maladroites, blessantes même, me ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pour que cesse l’épidémie du SIDA, Act Up-Paris doit vivre
Parce que l'épidémie de SIDA se porte mieux que jamais. Parce que la prévention est plus que jamais d'actualité. Parce que l'information autour de cette épidémie tueuse est incontournable. Parce que les T sont concernéEs au premier plan par cette épidémie. Parce qu'il suffit d'une fois pour contracter ce virus. Parce que le gouvernement a décidé de réduire les subventions aux associations de prévention, et particulièrement à Act-Up, alors que le SIDA reste une réalité dans les populations précaires, les minorités invisibilisées. Act-Up ne peut disparaître. Signez ...
LIRE L'ARTICLE >>
La journée du Souvenir trans ( T-DOR ) – 20 novembre 2012
La journée du Souvenir trans ( T-DOR ) sera célébrée le 20 novembre 2012, en mémoire des victimes transgenres et transsexuelles. Le 20 novembre est la Journée internationale du souvenir trans. Elle est l’occasion de rendre hommage aux victimes de crimes,de violences,maltraitances, persécutions transphobes et de rappeler cette réalité : La transphobie tue ! Dans le monde, des milliers de personnes transgenres ont été assassinées ces dernières années,ou poussées au suicide,à cause de la "soi-disant norme" sur les sexes et les genres. La violence ...
LIRE L'ARTICLE >>
Amours et Révoltes
Deux personnes pour un binôme. Un transboy et une gouine à mèche… Des machines, une trompette, un mélodica, un harmonica, un clavier vintage, deux micros, une grande gueule…Une vieille bagnole break d’Edf Gdf et le tour Amours et Révoltes est joué. King's Queer, Post Punk débridée, hybride musical, binôme hors-norme, machine et voix, exploration d'émotions, de sensations, parfois drôle, parfois torturé... Leurs concerts sont de véritables performances festives, énergiques, éclectiques. En 2 ans d'existence, plus d'une cinquantaine de dates en France, Suisse, Hollande et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Destroy Genders or Fucking Genders : pour une société non binaire !
Ni fille, ni garçon, ils sont « de genre inconnu »
21 avril 2013 – Egalité des droits – Place de la Bastille
Beware – Dites le à vos enfants !
T-DOR 2013 – La bande annonce Txy !
31 juillet 2013 – Concours « D’un genre à l’autre »
Le monde harmonieux des trans and co…
Pour que cesse l’épidémie du SIDA, Act Up-Paris doit vivre
La journée du Souvenir trans ( T-DOR ) – 20 novembre 2012
Amours et Révoltes

36 responses to La cissexualité, ce douloureux problème

  1. Chloé AVRILLON a écrit le 20 mars 2014

    Bonjour, je me présente : Chloé, gouinette trans, 35 ans (et alors ? si j’ai envie !), célibataire (La thérapie américaine, est ce efficace ? ==>






    ).

    J’avoue : j’ai été hétéro cisgenre… (blanc…)

    😀

  2. chantal clery a écrit le 20 mars 2014

    excellent!!

  3. Héloïse a écrit le 20 mars 2014

    Non mais, il faut encore envoyer de l’argent, j’ai déjà donné 3 sacs de vêtements chez Emmaüs il y a 2 ans
    Les cis, c’est pas des gens comme nous, regardez dans ma résidence:
    Qui c’est qui fume de l’herbe sous mes fenêtres, qui c’est qui met la télé trop fort quand il y a du foot, qui c’est qui écoute de la musique de dégénérés à 4h du matin, qui c’est qui pisse dans l’ascenseur, qui c’est qui laisse trainer sa poubelle sur le palier…
    Tous des cis !

  4. Phlune a écrit le 20 mars 2014

    Euh oui, bon, ça commence à bien faire, hein : faut arrêter avec ce terme : on doit dire “le Cissexualisme”, parce que ce n’est PAS une sexualité.
    D’autre part quand va-t-on ENFIN ouvrir le débat sur la psychiatrisation de la transphobie ?
    Moi je dis que ça n’empêcherait pas sa pénalisation … euh … son traitement, enfin bref …
    Et enfin, aaahh, expertiser Colette Pissefroid et le gang Bonnie&Bale
    :-)

    • Bérénice a écrit le 20 mars 2014

      Ah ouiiiiiiiiii!!!!! Enfermer les gens qui ont un problème avec les droits de certaines personnes sous couvert de cette “norme” me paraît assez urgent. J’vous jure que j’ai affaire à des gens réellement dangereux, pour eux mêmes, pour leurs semblables et même pour leur propre famille :-(
      Je serais même prête à dire que c’est plus important qu’une loi sur les CEC.
      Sans transphobie, les papiers d’identité n’ont plus de raison d’être.

      • Alixia a écrit le 21 mars 2014

        ouahh! la grande militante à parler.

        • Bérénice a écrit le 22 mars 2014

          Désolée… J’ai une facheuse tendance à virer au blond platine. Je ne milite pas. Et il est vrai que mon commentaire est totalement déplacé. Nous, les adolescentes, ne sommes pas douées de la sagesse de certaines d’entre vous, les “dames respectables”. Je pense qu’il serait encore plus déplacé de jurer que je ferai un effort pour être encore un peu moins conne à l’avenir. Mais je vais tout faire pour améliorer ce point et au moins ne pas afficher ma bêtise à tout venant.

          • Alixia a écrit le 22 mars 2014

            ne dis pas que je suis respectable.
            mais dis-toi quand même que si tu pouvais obtenir ton CEC dés maintenant, tu pourrais prétendre à faire une formation dans un métier dis ” plus féminin” et de cette manière, tu ne casserais plus tes ongles et tu n’aurais plus besoin de mettre sur ta tête un casque que tu pense inutile et qui ne fais pas de bien à tes cheveux si chèrement acquis.

          • Bérénice a écrit le 22 mars 2014

            Navrée que j’aie autant de difficultés à me faire comprendre.
            Donc, deuxième et dernière tentative. Il fallait interpréter mes paroles plutôt sur le fait que les soucis rencontrés aujourd’hui dans notre société, sont dus aux dangereux réactionnaires (dont je fais partie, j’assumes, mais je suis une modérée…) Si je me présente chez un patron demain et qu’une femme avec un sexe M sur sa CNI ne dérange pas, qu’est ce que je m’en foutrai d’avoir mon CEC… Je te pensais aussi autrement plus encline au ton humoristique. Donc, encore une fois, je m”excuse si j’ai froissé quelqu’un. Il y a une chose qu’on ne m’enlèvera pas, mon sens de la diplomatie. Je suis une saloperie de bête à corne (Capricorne ascendant Capricorne) Alors niveau caractère, y a de quoi faire. seulement, les guerres démarrent toujours au niveau d’une fierté mal placée et pour le coup, je suis heureuse de ne pas contribuer à foutre la merde gratuitement.
            J’avoues que ton “humour” me fait quand même rire jaune. Oui! Je suis superficielle et ma vie est régie au rythme de mes manucures, oui, mes cheveux sont extrêmement importants pour moi, Il ne me semble pas, mise à part le fait de parler de “Dame respectable”, avoir été désobligeante. Et là, dans tes propos, je me sens personnellement décrédibilisée.
            Nous ne venons pas du même monde mais je suis assez naïve pour penser que tout le monde peut vivre en bonne intelligence.
            Tu n’as pas le sou, et tu vis bien comme ça, c’est tout à ton honneur, je suis tout aussi capable que toi de suivre ce chemin. Seulement, c’est un long chemin tout ça. Quand j’aurais terminé ma transition (enfin, les choses onéreuses…) le pognon n’aura plus aucun interet pour moi. Pour l’instant, c’est loin d’être le cas.

          • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

            Je suis à mon compte pour rappel. Je ne suis “respectable” de rien. Tant que je deale avec des clients directs, je n’ai pas besoin de sortir ma CNI ni mon numéro de sécu. Durant la période avec encore le 1 les contrats avec clients en direct, je les ai gagnés, ceux en passant par un intermédiaire que je ne connaissais pas, je les ai perdus à cause du 1.

            Solution simple pour ne pas avoir besoin de ton CEC ? Met-toi à ton compte et ne passe que par des clients directs. :-)

          • Bérénice a écrit le 22 mars 2014

            Heu…. Vous êtes sûres que alexandra et alixia ne sont pas la même personne? Je me pose là question d’un coup…

          • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

            Alixia est à Toulouse en ce moment et elle est partie avec un bout de mon cerveau. J’ai gardé aussi un bout de son cerveau sur Orléans. 😀

            Disons que si on va si bien ensemble c’est peut-être aussi parce qu’on a des manières de voir la vie commune. Ça expliquerait qu’on exprime les mêmes choses avec nos mots à chacune de nous au même moment sans se concerter. C’est ça aussi l’amour ! 😀

          • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

            Alixia !!!!! Sors de ce corps !!! Maintenant !! Ah merde ! Il reste minouche à côté de moi. Chuis foutue ! :-) 😉 😀

          • Alixia a écrit le 22 mars 2014

            même si Alexandra et moi sommes d’accord sur beaucoup de chose et de sujets, comme l’a dis ma miss, ils nous arrivent aussi de ne pas l’être. loll.
            il faut savoir que je me modère depuis que l’on est ensemble pour ne pas créer de problèmes sur txy.
            maintenant, toi et d’autres pouvez bien penser ce que vous avez envie, vous êtes libre, et voui, même de supposer notre vie privé, mdr.
            Bérénice, tu es libre d’agir comme tu le veux dans ta transition. on essaye juste de te montrer d’autre voies, mais comme tu l’as si bien dit, tu es une tête de mule, alors continue à foncer dans le mur si le coeur t’en dis, après tout, nous, on a nos vies.
            bien à toi.
            ps: je n’interviendrais plus sur tes coms ou notes.

          • Bérénice a écrit le 22 mars 2014

            Je ne suis ni contre toi ni contre qui que ce soit. Je n’ai aucune envie de supposer quoi que ce soit et je suis navrée d’être obligée de répéter à tue tête les même choses face à quelqu’un qui n’as gardé qu’une fausse impression sur mon com’ initial et qui s’égosille à me ranger là ou je n’ai nulle vocation à être… :-(
            Sincèrement peinée mais je suis toujours convaincue que tu as des tas de choses à apporter (juste un manque de pédagogie dans le fond et la forme pour ajouter de l’eau à mon moulin.)
            Tant pis, c’est un échec, un de plus après tout… et comme tu l’as si justement dit, je suis bien capable de me passer de tes “conseils”. Dommage.
            Une chose est sûre. Je ne fonce pas dans le mur, mais bel et bien vers “MOI” tout simplement. C’est ce matin que j’ai eu une très désagréable impression de me heurter à un mur.
            Je te souhaite tout le bonheur que l’on puisse souhaiter à quelqu’un même si tu es trop orgueuilleuse pour l’accepter.
            Voila.

          • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

            Note de début de commentaire pour qu’il n’y ait pas d’ambiguité : Réponse sur le vocabulaire employé et la compréhension de celui-ci… Comprendre, ce ne serait pas Alixia qui a écrit, je te ferais la même remarque.

            on essaye juste de te montrer d’autre voies ne veut pas dire conseiller. C’est du français de base, et s’il te plaît ne te retranche pas derrière après tout, je suis conne, assume un minimum tes écrits, comme nous touTEs ici. On dit une connerie, on l’assume, point.

            Bon week-end
            PS : Et j’arrête à ce comm sur ce sujet précis, non pas pour ne plus te parler, mais pour éviter qu’on puisse penser que je m’acharne sur toi, je n’ai fait que rétablir la compréhension des expressions françaises employées, rien de plus, rien de moins.

          • Claude a écrit le 22 mars 2014

            Euhhhh ?





            Alixia et Alexandra sont deux personnes différentes. Je les ai rencontrées pour la première fois le mois dernier, à l’occasion du cycle de films LBGT à Pau. Il y avait aussi Julie et Arnaud et d’autres personnes, dont certaines de Txy.
            Alixia et Alexandra n’ont pas le même style d’écriture non plus si tu observes bien.
            J’ai pu revoir Alixia la semaine dernière, car j’avais un RV médical à Toulouse. Alex était chez elle bien loin de là et je les admire au passage de gérer cette relation longue distance du mieux possible !

            Keep cool Bérénice.

            Signé: un mec respectable.

      • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

        Pour le CEC, je ne comprends pas ta position… Les papiers c’est un peu le centre de tout pour la vie en société. Pas de papiers, pas de boulot pour beaucoup, précarité, et j’en passe. Elles vont être heureuses de te lire toutes celles qui sont à la rue à cause de papiers qui ne leur correspondent pas. C’est bien de réfléchir avant de dire des trucs pareils !

        Maintenant, les gens, tout dépend comment on traite avec eux. Je bourlingue dans divers milieux et je n’ai pas vécu la transphobie que tu sembles vivre. Pourtant… Je fais 10000 fois moins midinette que toi vue ma masse et ma corpulence globale… qui d’ailleurs ne me pose aucun souci au quotidien, même en passant parfois par des rues très populaires du côté de chez moi. Bizarrement, on me tient les portes (foutue norme ! Merde ! Et en plus j’aime qu’on me tienne la porte ! 😀 ), on porte même parfois mes paquets (c’est du vécu à plusieurs reprises, j’en parle pas forcément, c’est du quotidien banal), alors que le gars souffre plus que moi à m’aider.

        En général, les dangers on se les provoque. Change, les autres changeront vis-à-vis de toi. C’est malheureusement aussi simple.

        • Bérénice a écrit le 22 mars 2014

          Mais c’est pas vraiiiiiiii!!!!!!
          Je répètes encore une fois que le ton était à la plaisanterie et je me retrouve acculée avec les fachos de mon espèce.
          Vous savez parfaitement l’importance que revêt mon CEC pour mon évolution future. pourquoi vous acharnez vous sur mon cas sous couvert de minorités dont je fais moi même partie?
          Je souhaite que les choses aillent dans le bon sens comme chacun(e) ici .
          Il y a quand même un truc qui m’emmerde assez, on est sur un site communautaire ou le respect et un ton léger sont appréciés, pourquoi ma tentative de dédramatiser une chose aussi importante et stressante (je pourrais encore sortir toute une liste de qualificatifs) que le CEC est si mal perçue?

          • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

            Ah perso, je ne m’acharne pas, mais ton texte n’a rien d’humoristique (je le lis, le relis, le rata-relis, j’arrive même pas à sourire, ni à être éventuellement fâchée parce que j’aurais pas compris l’humour :-) ). Je ne faisais que te répondre calmement. Mais bon… Apparemment rien ne convient dès qu’on est un peu pas d’accord avec toi ou qu’on donne notre point de vue. :-)

          • Bérénice a écrit le 22 mars 2014

            C’est pour ça que je me traîne derrière des plates excuses. Je n’ai pas la capacité de me rendre compte de ce que j’écris. Faut vraiment que j’arrêtes. Je suis ouverte à toutes les idées qui pourraient me faire grandir et suis très loin de l’esprit étriqué dont j’ai l’impression d’être affublée dans vos propos.
            Comme alixia est ta nana, tu n’iras certainement pas lui prêter des propos désobligeants et ça je le respecte, mais j’attire juste l’attention sur le fait que nous soyons si différentes et que tout comme vous avez eu tant de mal à saisir mon propos, j’ai moi aussi échoué pour comprendre le ton avec lequel elle m’a répondu. Ni plus, ni moins. C’est là que la diplomatie intervient.
            Il n’y avait absolument pas à être d’accord ou pas d’accord avec moi, j’ai peut être, certainement, réagi sur quelque chose qui me dépasse et dont je n’ai au fond pas envie de m’étaler plus que ça.
            Et, au risque d’en énerver plus d’une, je m”excuse encore une fois.

          • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

            Alixia est ma nana. Julie est déjà prévenue du clash en cours. Je ne suis intervenue que sur ton propos et pas dans l’échange que tu as avec elle. Et si Julie doit modérer, elle le fera, que ce soit sur toi, sur moi ou sur Alixia.

            Attention à ne pas déraper. Nous avons une ligne de conduite très stricte en modération et quand j’interviens ici, Alixia n’est pas ma nana. Et si je devais la modérer sur un fil où je n’interviens pas, je le ferai. Nous en avons parlé dès le départ entre elle et moi, qu’elle fait sa vie sur Txy et moi la mienne. Notre relation ne rentre pas en jeu ici, et cela éthiquement j’y tiens particulièrement.

            Tu laisses ce comm’, Julie, au moins on connaît ma position par rapport à Alixia quand j’interviens ici. Ça me semble important.

            Tu n’as à ce point plus d’argument pour t’attaquer à notre vie privée ? Et penser qu’elle nous sert dans nos échanges avec toi ? As-tu seulement remarqué que je me garde d’intervenir en surajout là où elle intervient par rapport à nos connaissances communes, elle et moi ? Tu en fais partie.

            Maintenant, excuses acceptées, je ne sais pas pourquoi tu t’excuses d’ailleurs, mais je les prends puisqu’apparemment il y a des excuses à prendre.

          • Julie Mazens a écrit le 22 mars 2014

            Il ne faut pas hésiter à placer des smileys :), 😉 ou autre 😀 pour agrémenter une plaisanterie.

            bises

          • Bérénice a écrit le 22 mars 2014

            Je n’ai jamais eu d’arguments, le but premier de ma réaction n’étant pas d’initier un débat qui, bien malgré moi et mon idée première, a pris un tournant que je ne maîtrises plus du tout :-(
            Je sais que tu es capable de lire entre les lignes et que tu sauras voir que mon intention n’était pas non plus de dire quoi que ce soit de blessant. Je suis personnellement blessée, par la tournure qu’on prit les choses, par la façon dont je suis perçue par certain(es) ici et cette expérience me permettra je l’espère de réfléchir beaucoup plus longuement aux conséquences engendrées par un commentaire que je croyais si innocent au départ… :-( Et de ne plus renouveler ce genre de choses

          • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

            Pfff ! Julie, t’es vraiment daurade toi. La royauté te guette ! :-)

          • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

            N’hésite pas à renouveler avec l’expérience que tu viens d’acquérir. La maîtrise vient en pratiquant.

            Puis, hé ! Béré ! Y a personne qui ne t’aime pas ici !

            Y a des sales caractères (t’en fais d’ailleurs partie), mais des cœurs de chou.

            Puis, c’est vrai, mets les bons smileys. Ca aide.

            Bises et bon après-midi !

        • Julie Mazens a écrit le 22 mars 2014

          les papiers sont devenus le centre de tout parce que justement la société (et ses zillions de procédures administratives) devient x-phobe, x représentant toute la diversité humaine.

      • AlexMec a écrit le 22 mars 2014

        Pour ce que ça vaut, Bérénice: moi, j’avais trouvé ton commentaire intelligent (si, si!), pertinent, à la fois marrant et triste de vérité, et surtout, parfaitement en ligne avec celui de Phlune auquel tu répondais (parce que le contexte, ça compte!)

        Je n’ai pas compris la première réaction d’Alixia, et encore moins la façon dont tout a dégénéré ensuite O.O J’ai un peu l’impression d’halluciner, pour être honnête.

        • Alexandra a écrit le 22 mars 2014

          Le Grand Alex a parlé ! 😀

          Je ne savais pas que le smiley ” :( ” voulait dire “humour” !

          (de toute façon, l’incident est clos par ailleurs, mais tu manques de contexte aussi :-( <– Humour ! Arf ! :p )

    • Clarisse a écrit le 21 mars 2014

      je crois que Coco, sans le savoir, a une prostate indurée lui rendant cette fonction longue, difficile , à fréquences démultipliée, la rendant un peu nerveuse…

  5. Phlune a écrit le 20 mars 2014

    “Sans transphobie, les papiers d’identité n’ont plus de raison d’être.”
    Ce sera peut-être le travail des dernières assoces,
    en 2350, mais en attendant, si.
    Quand j’aurai fini mon boulot en cours sur mon propre CEC (et d’autres trucs) je rêve de rédiger un petit précis de psychanalyse sauvage histoire de déplumer un peu nos gourous de la psychiatrie …
    Idéalement, il me faudrait me procurer (et lire) quelques uns de leur sales bouquins, mais là,
    je procrastine sévère, je dois dire …
    Toutefois, si vous avez de telles choses qui emcombrent vos étagères, envoyez, je suis preneuse …
    :-)

  6. Meghannoire a écrit le 22 mars 2014

    C’est quoi cette photo, “la mesure”, Naiel? Que représente telle?

    Tes photos m’interpellent. T’aimes une sorte d’érotisme donc j’aimasse, il y a longtemps. J’aime la gracilité, la philosophie et l’érotisme en la jupe tartan en les bande-dessinée japonaise, sur moi et sur l’autre, peu importe son origine.
    Il y a une fille qui m’eut jugée pour cette sensibilité que j’aie. Dommage!

    Tes photos me donnent espoir qu’il y ait autres personnes qui défendent toutes sensibilités érotiques envers toutes les images “vers-soi-vers-l’autre”.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -