Trans-Maçonne

17 mai 2014 | Tags: , , , ,

Square_and_Compasses_at_Masonic_Memorial_2Je suis trans et j’en suis fière. Je suis Franc-Maçonne et j’en suis fière

Bien sur, on ne manquera pas de m’interpeller sur l’influence et les scandales de la FM, qui régulièrement font les marronniers d’une presse à sensations.

Bien sur on ne manquera pas de l’interpeller sur ce que le “bien pensant commun” considère au pire comme une perversion au mieux une maladie quand on parle de transidentité. Ce n’est pas l’objet de cet article.

Je fus initiée en février 2010 dans une obédience strictement masculine, j’y suis allée avec enthousiasme, avide de connaissances et peut être l’impression d’entrer dans une élite ce qui ne pouvait que flatter mon ego.

J’ai vite compris qu’il n’en était rien, bien au contraire j’entamais en apprentissage un long travail de déconstruction et d’introspection avec toute la sincérité dont je pouvais faire preuve.

La Franc Maçonnerie n’impose rien, il n’y a pas de dogme mais des valeurs (liberté, égalité, fraternité), des symboles qu’il nous appartient d’explorer et de s’approprier, des Frères et des Sœurs qu’on apprend à respecter et écouter, des rituels qui sacralisent les moments où la réflexion est à l’œuvre et surtout l’invitation à être Soi.

Socrate disait : “Connais toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux”. Je ne m’attendais pas à ce que cette entreprise fasse exploser la chape de béton que j’avais posé sur mon identité pour satisfaire une norme qui m’avait lentement et sûrement broyée.

Elle volai en éclat et je pris conscience de ce que j’avais toujours su et refusé de voir : ma transidentité.

Sincérité, je ne pouvais plus me nier.
Stupeur face à ce que je ne pouvais qu’accepter.
Malédiction pour mon entourage.
Bonheur d’un Soi retrouvé.
Sérénité dans l’être.

Mon esprit avait enfin intégré mon corps, c’était une expérience nouvelle et riche d’enseignement.

J’ai commencé ma transition en octobre 2012 et de suite ai fait mon coming-out.

Pour ma Loge, j’ai réalisé un écrit que j’ai présenté en tenue s’intitulant ” Transidentité : Transgression ou transcendance ?” Afin qu’ils comprennent et que l’on puisse réfléchir sur la question du genre au sein d’une obédience masculine.

Ils m’ont acceptée comme telle et je leur en suis profondément reconnaissante. L’obédience en fera-t-elle autant ? Seul l’avenir me le dira.

Alors pour toutes ces raisons, je suis fière d’être Trans et Franc-maçonne car sans orgueil il n’est rien de plus beau qu’être fière d’être Soi.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Je viens de finir de lire un recueil « Trans’ avec les Loups ». Je vais d’abord laisser place a une petite description, avant de vous donner mon avis: — Si découvrir autre chose sur la transidentité que les éclats de Morandini vous tente, ce livre est fait pour vous … de la sincérité, de la pudeur, de l’authenticité et du vrai … Nous avons réalisé ce beau livre de 172 pages au format 16 x 22.6 cm et tout en couleur comme ...
LIRE L'ARTICLE >>
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”. J’ai reçu cette lettre aujourd’hui, signée du chef de cabinet de François Hollande. Ça roule quoi, François Hollande est d’accord avec nous ! Du coup même plus besoin d’aller à l’Existrans, la marche des trans et de ceux et celle qui les soutiennent (heu à toutes fins utiles je vais y aller quand même, c’est le 20 octobre, 14:00 Place de la Bastille à Paris, on sait jamais…). J’ai caviardé les ...
LIRE L'ARTICLE >>
Reportage de Serge Moati – “Mes questions sur les Trans”
Documentaire de Serge Moati diffusé sur la chaine France5 le 17/05/2011. Préalablement à la diffusion de ce reportage, Morandini sur Direct8 a reçu Anne-Gaëlle (vu dans le reportage d’Olivier Delacroix) Synopsis : Dans la lignée de ses précédents documentaires sur l'homosexualité masculine et féminine, Serge Moati s'interroge ici sur la "transidentité" en donnant la parole aux femmes devenues hommes et aux hommes devenus femmes. Loin du misérabilisme mais sans oublier les souffrances surmontées, ce film propose des rencontres riches, porteuses de paroles fortes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans’ avec les Loups, un beau livre à (vous) offrir !
EDIT DU 18 Janvier 2015 : Le livre est en rupture totale, la maison d'édition ILV a fermé son service. Si découvrir autre chose sur la transidentité que les éclats de Morandini vous tente, ce livre est fait pour vous ... de la sincérité, de la pudeur, de l'authenticité et du vrai ... Nous avons réalisé ce beau livre de 172 pages au format 16 x 22.6 cm et tout en couleur comme un travail collectif d'artistes et d'auteurEs travestis, transgenres et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (ter)
Dans un article que j'ai écris ici, je disais que la trans aimait à se définir seule. Dans le cadre privé cela ne dérange en rien, mais lorsque l'on en arrive à un cadre plus général cela créé un méli-mélo dans lequel il est bien difficile d'y voir clair. On a tendance à vouloir généraliser la trans-identité sous l'appellation "trans-genre" ce qui est un grand fourre tout dans lequel on y trouve forcément un grand bordel. Les appelations "transsexuelle" "trans-genre" et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
J'ai parlé précédemment de mon positionnement de femme d'origine transsexuelle par distinction vis à vis des femmes bio et j'avais mis de coté le transgendérisme. Tout d'abord je rappelle que durant notre parcours nous avons tous été pendant une période plus ou moins longue, tout d'abord travesti(e), ensuite trans-genre et enfin transsexuel(le) pour ceux et celles qui se destinaient à l'opération. Le résultat de ce long parcours fait de nous des hommes ou des femmes socialement reconnu(es) comme tel(le). Pour ceux qui en ...
LIRE L'ARTICLE >>
..... La psy cause ..... Quelle signification cela peut-il avoir ? Encore un ghetto ? Que cela signifie être trans ? C'est comme se poser la question que cela signifie d'être une femme ou un homme ? Selon quel critère serait-on une trans primaire ou une trans secondaire ? Des psy bien intentionnés nous amènent à vouloir nous faire croire qu'en fonction de la date de la révélation de notre identification à l'autre sexe, nous serions trans primaire ou trans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc …
Par définition la Trans est une emmerdeuse, ce qui peut se comprendre vu son parcours. Plus elle est vieille et plus elle est chiante, ce qui n'est pas forcément une règle ou exponentiel et là aussi cela peut se comprendre. La trans aime à se définir seule, elle a sa propre vision des choses qui n'est pas forcément mauvaise et elle est susceptible. Pour aborder une personne Trans sans forcément entrer en conflit linguistique avec elle, le mieux est de lui ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
La transphobie est le rejet des personnes Trans et de la transidentité. Elle peut prendre plusieurs formes : exclusion familiale, amicale, professionnelle, refus de soin de la part du corps médical, stérilisation forcée réclamée par les tribunaux pour obtenir le changement d’état civil. Elle peut aller jusqu’à l’agression, voire le meurtre. Il est impossible de porter plainte en cas d’acte ou de comportement transphobe puisque ni la loi, ni la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
Performance de genre : Gelitin
La Louvre-Paris, 2008
Je me dis que j’ai eu de la chance je n’ai pas vécu de période d’atermoiements. Le jour où j’ai pris conscience de ma transidentité correspond à peu de choses près au début de ma transition. Mais il aura fallut beaucoup de temps avant que ce jour ne vienne. Je n’avais pas conscience des causes de mon mal-être trimballé depuis l’enfance. Je ne savais pas d’où venait cet ennui profond, ce peu d’appétit de la vie allant jusqu’au dégoût de moi-même. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans’ avec les Loups
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”
Reportage de Serge Moati – “Mes questions sur les Trans”
Trans’ avec les Loups, un beau livre à (vous) offrir !
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (ter)
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
Trans primaire … Trans secondaire …
Trans bidule, Trans machin, Trans truc …
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
Premiers pas de trans’

13 responses to Trans-Maçonne

  1. Anna Tiger a écrit le 17 mai 2014

    Chère Cyane,
    témoignage intéressant, qui n’est pas sans rappeler Olivia Chaumont.
    Tu semble dire que c’est l’introspection imposée par la FM qui t’a amené à découvrir ta trans identité. C’est assez inattendu, de prime abord.
    On a tout de suite envie d’en savoir plus sur cette histoire..
    Amicalement
    Anna

  2. Claire Monjoie a écrit le 17 mai 2014

    Merci Cyane pour ce témoignage for intéressant. Comme Anna vient de le faire, je suis curieuse de savoir si la FM fut un révélateur de ta trans-identité ou simplement le lieu où tu voulais faire un “coming out” fort et symbolique. Etait-ce plutôt un questionnement du genre: si mes frères et soeurs m’acceptent, hors du temple; je n’ai plus peur du regard des autres. y-a-t-il de cela?
    Au fait, ta loge est mixte?

    Bisous

    Claire

  3. Cyane Dassonneville a écrit le 17 mai 2014

    L’introspection nécessaire à l’apprentissage maçonnique nous oblige à une recherche sur soit, affronter ses démons intérieurs et révéler sa nature profonde ayant vécu en me pliant à ce que l’on attendait de moi j’ai enfoui ma transidentité durant des années, mariée avec trois enfants il m’était inimaginable de la vivre, la FM m’a offert cette opportunité car la sincérité de la démarche à fait sauter les verrous de ma personnalité, elle m’a donné le courage de l’assumer car je ne pouvais plus me mentir.
    Ma Loge n’est pas mixte hélas.

  4. chantal clery a écrit le 17 mai 2014

    Eh bien puisque tu te dévoiles à nous je vais en faire autant, j’ai été initié il y a près de 20 ans dans une Obédience non mixte, aujourd’hui je n’en suis plus membre mais comme l’a dit Serge Moati je reste un Frangin(e) à vie, j’ai vécu dans cette Respectable Loge des jours heureux j’y ai cotoyé le bon, le très bon, le moyen, l’excellence, et le moins bon le médiocre et même l’infréquentable, il faut le dire certains Frères n’ont pas leur place dans une Loge.
    Une Loge une Obédience n’est que l’échantillon d’une société on y trouve de tout, et aussi des personnes comme nous.
    J’en suis partie justement à cause de certaines dérives et puis parce que j’ai considéré une fois mon devoir accompli de Frères que mon changement physique et moral, ma transidentité, n’était plus compatible avec une appartenance à cette Loge. Ce fût mon point de vue et cela l’est toujours.
    Alors pour ma part et je rejoins ce qu’évoque Cyane la démarche intiatique de la FM m’a obligé de descendre au fond de moi même dans les profondeurs de mes entrailles, dans mon Temple Intérieur, à la manière de Socrate, d’accéder à la connaissance de soi même, pour etre en accord avec soi même.
    La connaissance de mon moi intérieur a agit sur moi même si je savais avant que j’avais cette dualité en moi.
    En ce sens la FM n’est pas un révélateur de la transidentité ni un endroit pour faire un coming out cela n’a pas de sens pas plus qu’un questionnement sur le genre qu’évoque Claire.
    Rien de tout cela à mon sens non, simplement nous sommes descendus au fond de nous mêmes, nous avons cherché, nous avons souffert, et nous avons perseveré, nous sommes sortis de là diffèrents sur bien des points, c’est ce qui nous emènes à voir les choses diffèremment, et que par l’exemple de nos dffèrences nous pouvons amener la société à changer.
    J’anticipe la réponse de Cyane qui ne me contre dirat pas sa Loge n’était pas mixte en quelques sortes elle le devient, mais la Loge appartient à une Obédience qui n’est semble t il pas mixte, c’est bien là le problème qu’elle va être la décision de la hiérarchie.
    Maintenant si l’on considère que pour être femme il faut avoir fait une SRS et avoir un CEC, eh bien Cyane reste donc un homme, diffèrent certe, mais un homme (a ceci près que pour se faire donner l’entrée dans une Tenue il faut avoir l’apparence d’homme je dirais même viril) et la Loge n’est donc pas mixte et donc il n’y a pas de problème, en fait tout dépend de l’appréciation de l’Obédience.
    Dans mon cas, j’avais déjà des reflexions sur mes cheveux mi longs, et sur le fait que j’étais toujours parfaitement rasé (et pour cause mdrrr), j’étais arrivé au bout du parcours maçonnique, j’avais vu et appris beaucoup de choses sur la misérable condition hulaine notamment, j’ai tiré ma révérence non sans un pincement au coeur, la plus belle tenue que j’ai vécu fût la dernière lourde de sens, en sortant je me suis retrournée une dernière fois pour comtempler cette Respectable Loge et ces Frères assemblés, je suis rentrée chez moi j’ai posé mon sac avec mes affaires et tous mes tabliers, plusieurs années après le sac n’a pas changé de position…….comme si il attendait…..
    Bien à vous toutes bisous. Chantal.
    PS: Nous sommes nombreuses a être des Frères/Soeurs j’en ai rencontré beaucoup…….

  5. Cyane Dassonneville a écrit le 17 mai 2014

    Beau témoignage que le tien Chantal, je m’aperçois que j’ai beaucoup de chance dans ma Loge d’être entourée de FF bienveillants et ouverts d’esprit, je n’ai pas une attitude masculine en loge évidemment j’évite le port de la jupe mais j’y vais maquillée, en talons mais respectant les codes, je n’ai jamais eu la moindre critique à ce sujet juste des regards curieux et interrogateurs lors des repas ou d’autres Loges sont présentés, j’ai d’ailleurs proposé de faire lecture de ma planche sur la transidentité dans d’autres Loges, et chaques fois cela fut bien accueilli et a permit d’ouvrir le champs des possible.

  6. florence varin a écrit le 17 mai 2014

    bravo et merci Cyane
    bravo car il fallait accepter de découvrir en toi cette transidentitée. Meme et je le pense, qu’elle devait être lattante. tu l’a révélée au grand jour dans une sociétés sécrète (sourire) mais surtout très masculine et la! il fallait du courage.
    Merci car tu nous montre que rien n’est impossible et repousse les limites de l’univers(sourire) les limites de ce que l’ont crois comme infranchissable. les limites qui nous protège dans une bulle en disant “ oui mais moi c’est différent“ “ je ne peut pas“ et bien si ont peut et pour cela merci car avec ce “ on peut “ beaucoup d’entre nous vont avancer.

  7. Phlune a écrit le 17 mai 2014

    J’avoue ne pas comprendre grand’chose à l’attachement pour cette institution
    qu’est la Franc-Maçonnerie, mais si l’on n’acceptait que ce que l’on comprend,
    notre Univers serait extraordinairement rabougri …
    Et ça : “Transidentité : Transgression ou transcendance ?”, je brûle de le lire un jour !
    Se pourra-ce ?
    On est aujourd’hui encore dans un non-dit massif de la transidentité, sa dimension spirituelle
    cet angle-là me gratte de longue date …
    :-)

  8. Cyane Dassonneville a écrit le 17 mai 2014

    J’espère, très prochainement pouvoir écrire un article sur cette dimension spirituelle qui ne se cantonerait pas à mon engagement maçonnique, plus exhaustif, il y a beaucoup à dire et c’est rarement évoqué.

  9. yukarie a écrit le 17 mai 2014

    Je viens d’apprendre quelque chose sur la FM. Bravo.

    moi aussi, j’aimerai qu’on aille plus loin dans le domaine spirituel.
    Nous sommes dans une société pour qui le spirituel est passé sous silence en général.
    Pourtant, il m’apparaît de plus en plus que le parcours trans est un parcours spirituel, et cette dimension mérite vraiment d’être mise en évidence.

    Ce que tu évoques dans ton texte met en lumière un phénomène : c’est que si pour certaines personnes transidentitaires leur genre est une évidence, et parfois très tôt dans leur vie, pour d’autres, dont je fais partie, il faut une recherche, un approfondissement, une révélation (au sens d’enlever le voile) .
    Et en effet, il faut que quelque chose (une souffrance, une tentative de suicide, une exploration de soi) ou quelqu’un vienne solliciter cette intériorisation pour qu’elle ait lieu.
    Elle ne vient pas toute seule.

  10. Simon Deleaux a écrit le 20 mai 2014

    La règle de la FM ce n’est pas de le garder secret justement?

  11. chantal clery a écrit le 20 mai 2014

    Alors sur le secret, eh bien rien n’est vraiment secret tu vas au rayon ésoterisme de la FNAC et tu pourras lire les rituels du moins des principaux rites après que vas tu comprendre sans l’avoir vécu pas grand chose à mon avis, tu vas te perdre dans les rites, les obédiences tout cela nécessite une explication.
    Je pense que la FM avant tout se vit et donc tu peux toujours frapper on t’ouvrira la porte, selon la formule consacrée.
    Après je n’ai rien dévoilé du “secret” des Francs Maçons, dire que je suis un(e) Frère/Soeur, n’est pas transgresser le secret, en revanche dire publiquement ou raconter que un tel ou tel autre est Franc Maçon oui là je faillirais à la règle maçonnique, raconter à l’extérieur du temple ce qui se dit à l’intérieur n’est pas réglementaire, Quant aux discussions entre nous chacun comprend bien ce qui ne doit pas être raconter en dehors des membres, c’est ce que l’on appelle une discussion sous le maillet, elle doit rester secrète.
    Sur le secret n’en faisons pas une affaire d’état, le secret est facile à comprendre, doit on ouvrir les portes des Temples et tordre le cou au secret, non surtout pas.
    Après de quelle Franc Maçonnerie parlons nous je veux dire par là de quelle Obédience en faisant le distingo on comprendra mieux que le secret peut ne pas être le même.
    Bien à vous bises

  12. Cyane Dassonneville a écrit le 20 mai 2014

    Concernant le secret, je me permettrais une métaphore disons que la FM pourrait être une clef, mais il y en a d’autres, la serrure notre construction personnelle et derrière la porte : le secret…
    Accessible à tous à condition de chercher sincèrement.

  13. Sophie a écrit le 28 juillet 2014

    les rituels sont importants au seins de tout ordre c’est ce qui permet de fixer l’attention de l’élève et d’ouvrir sa conscience.
    il y a aussi les roses-croix et quelqu’uns encore un peu moins connus !

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -