Trans, utile dans la société

31 mai 2014 | Tags: , , ,

La notion de beau.life is beautiful

Peut-on abuser du droit de regard sur le beau, sur l’art, sur ce que l’on trouve de beau ! La notion de beau est hyper relative. Nos philosophes ont essayé d’y mettre un vecteur commun. Mon poste n’étant que de moi (donc très égoïste), je ne parlerai que pour moi.

Toute petite je m’éloignais de ce que je trouvais beau ou de ce qui me semblait joli, je m’écartais de ce que tout le monde jugeait comme joli. Que ce soient émissions de télé ou événements réputés comme jolis, je m’en éloignais comme s’il pouvait y avoir contamination. Ma propre auto-censure. Je m’éloignais de tout ce qui pouvait avoir un impact sur moi, et me rendre vulnérable, me démasquer, me dévoiler comme un être sensible, avec la larme à l’œil. Oui j’étais à cette époque un homme, enfin je voulais le croire.

Le croire, car c’était plus facile pour moi. Avoir cette volonté d’être un homme et de ne pas céder à cette obscure inconnue: cette idée d’être transsexuelle. J’en avais tous les codes. Les garçons ça pleure pas ! Les hommes n’ont peur de rien. Les garçons ne jouent pas à la poupée etc.

Éprouvant malgré tout un terrible désir de désobéir à ces codes. Mais cette envie n’étant fondée sur rien, sans aucune référence elle laissait place à la culpabilisation et non à des réponses. Le refus du beau pour ne pas être et se dévoiler.

Dilemne ! Profiter de la vie sans censure et se dévoiler comme on est. Au risque de donner aux autres la possibilité de vous juger. Ou se cacher derrière tous ces tabous et rester dans ce cloître de souffrance.

Mais vivre, c’est aussi souffrir ou rire donc c’est aussi choisir d’être. D’être heureuse ou malheureuse. Mais que ce choix repose sur une réflexion digne du “je suis donc je pense“ à moins que ce soit “je pense donc je suis“ bref !

Le beau n’existe que parce que le moche est là ! Donc le trans n’existe que parce que l’homme binaire est là ! Cool et paradoxal à la fois.

Nous existons grâce à la volonté d’un être qui ne veut que croire à notre inexistence.  Comme si le blanc niait l’existence du noir et vice versa. Sachant que l’un n’existe que grâce à l’autre.  Donc il serait de notre devoir par amour, de nous dire “être“ pour rendre service à l’autre. Ironie de la chose. Alors que les gens bien-pensants ne désirent pour leur survie que nous enterrer. Nous nous devons pour leur vie et leur bien être, d’exister. De là nous devenons les sauveurs, les bienfaiteurs, les protecteurs. Enfin pour nous le beau rôle, oui du coup il y a une justice !

Sourire.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (bis)
Mais oui ma chérie tu es belle, ta tenue est trop top, tes shoes je t’en parle pas tu peux embrasser une girafe, ton rouge à lèvres me donne envie de te t’en rouler une et tes ongles rien à dire (sauf peut être griffe moi) quant à ta culotte … heu désolée mais là tu vois j’ai autre chose à faire … Faut bien que tu comprennes ma chérie que rien n’est facile dans la vie, oui je sais ce ...
LIRE L'ARTICLE >>
Alors ce matin, enfin, en fin de matinée, après un rendez-vous chez Pole-Emploi, et vu que mon rhume était désormais bien fini (la forme olympique en cette matinée quasi-estivale sur Marseille), je me suis planifié un don du sang. Hop, ni une ni deux, à l'EFS (Etablissement Français du Sang) de mon quartier pour aller approvisionner les Vampires (c'est ainsi que je nomme le personnel de l'EFS). Procédure habituelle : le questionnaire à remplir (juste un QCM), et le passage devant ...
LIRE L'ARTICLE >>
Déconstruire le vocable “Trans”
Qui sommes-nous ? Comment nous désigner en tant que communauté ? Et en tant que classe d'individus ? C'est une question qui me taraude et qui je pense devrait vous aussi vous picoter un peu les méninges. Parce qu'allons ! il s'agit quand même de notre identité, de comment nous sommes et serons connus, Mt*, Ft* et autres semblables, aux yeux du monde. Alors, interrogeons-nous : Qui suis-je ? Qui sommes-nous ? La zone des commentaires est à vous pour fabriquer ensemble ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc …
Par définition la Trans est une emmerdeuse, ce qui peut se comprendre vu son parcours. Plus elle est vieille et plus elle est chiante, ce qui n'est pas forcément une règle ou exponentiel et là aussi cela peut se comprendre. La trans aime à se définir seule, elle a sa propre vision des choses qui n'est pas forcément mauvaise et elle est susceptible. Pour aborder une personne Trans sans forcément entrer en conflit linguistique avec elle, le mieux est de lui ...
LIRE L'ARTICLE >>
Communiqué de Presse du Collectif Trans-Europe
COMMUNIQUE DE PRESSE Notre Collectif, « trans-Europe », a examiné avec attention la Proposition de Loi déposée le 13 décembre par Madame la Sénatrice Esther Benbassa concernant le changement d’état-civil des personnes transgenres et transsexuelles. Plusieurs points de cette proposition nous semblent malheureusement plus que discutables : 1)    l’introduction de la notion « d’identité de genre » dans le droit français ne saurait se limiter au simple replacement du terme  « d’identité sexuelle » par ce dernier. Si la CNCDH a effectivement fait une recommandation en ce sens, elle n’a malheureusement ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (ter)
Dans un article que j'ai écris ici, je disais que la trans aimait à se définir seule. Dans le cadre privé cela ne dérange en rien, mais lorsque l'on en arrive à un cadre plus général cela créé un méli-mélo dans lequel il est bien difficile d'y voir clair. On a tendance à vouloir généraliser la trans-identité sous l'appellation "trans-genre" ce qui est un grand fourre tout dans lequel on y trouve forcément un grand bordel. Les appelations "transsexuelle" "trans-genre" et ...
LIRE L'ARTICLE >>
La deuxième réunion de préparation de l'AG des trans 2011 aura lieu le vendredi 4 mars à 19h au Local d'Act Up-Paris : 45 rue Sedaine, M° Bastille, Bréguet-Sabin, Voltaire (écrire à existrans(@)gmail.com pour les codes).
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
J'ai parlé précédemment de mon positionnement de femme d'origine transsexuelle par distinction vis à vis des femmes bio et j'avais mis de coté le transgendérisme. Tout d'abord je rappelle que durant notre parcours nous avons tous été pendant une période plus ou moins longue, tout d'abord travesti(e), ensuite trans-genre et enfin transsexuel(le) pour ceux et celles qui se destinaient à l'opération. Le résultat de ce long parcours fait de nous des hommes ou des femmes socialement reconnu(es) comme tel(le). Pour ceux qui en ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les trans’ et les media
Depuis quelques temps, les reportages sur les trans' ont tendance à se multiplier et à renvoyer une image nous concernant toujours plus sensationnelle et surtout très déformée des réalités. Nous sommes présentées (Ce sont majoritairement les trans' MtF qui sont concernées par ces reportages) comme si nous n'étions pas des êtres humains à part entière. Il résulte de cet état de fait que nous qui sommes intégrées classiquement dans la société, faisant nos commissions, allant travailler, prenant les transports en commun, ...
LIRE L'ARTICLE >>
..... La psy cause ..... Quelle signification cela peut-il avoir ? Encore un ghetto ? Que cela signifie être trans ? C'est comme se poser la question que cela signifie d'être une femme ou un homme ? Selon quel critère serait-on une trans primaire ou une trans secondaire ? Des psy bien intentionnés nous amènent à vouloir nous faire croire qu'en fonction de la date de la révélation de notre identification à l'autre sexe, nous serions trans primaire ou trans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (bis)
Le Don du Sang chez les trans’, c’est pas gagné MAIS…
Déconstruire le vocable “Trans”
Trans bidule, Trans machin, Trans truc …
Communiqué de Presse du Collectif Trans-Europe
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (ter)
Réunion #2 de préparation de l’AG des trans 2011 : vendredi 4 mars à 19h
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
Les trans’ et les media
Trans primaire … Trans secondaire …

5 responses to Trans, utile dans la société

  1. Cyane Dassonneville a écrit le 31 mai 2014

    C’est l’altérité qui fait évoluer la notion du beau, ça tombe bien nous sommes l’altérité. Trans is beautifull. (Clin d’œil)

  2. Claude a écrit le 31 mai 2014

    ne pas céder à cette obscure inconnue : être transsexuel(le)…
    Si, si !!!!!

    * La meilleure façon de résister à la tentation, c’est d’y céder (Oscar Wilde) *

    Toute façon, les vrais mecs c’est nous ;p
    Trans power en marche…

  3. Claude a écrit le 31 mai 2014

    Je suis persuadé que notre existence remet en cause la définition de la féminité et de la masculinité, d’une manière paradoxale. Nous en sommes à la fois les garants et les insurgés !
    😉

  4. yukarie a écrit le 2 juin 2014

    belle réflexion, complète en elle-même, du coup je n’ai rien à ajouter.

    j’aime bien cette phrase ” j’étais à cette époque un homme, enfin je voulais le croire.”
    Tout le tragique du vécu trans avant la prise de conscience est contenu dans ces quelques mots.

    “Nous en sommes à la fois les garants et les insurgés !”
    je crois que les trans ont un rôle à jouer dans la société, et on y vient doucement.

  5. Karine a écrit le 8 juin 2014

    Oui mais… l’Art n’est pas la représentation d’une belle chose mais la belle représentation d’une chose…(Kant)

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -