Un indice pour estimer le nombre de personnes Trans en France et dans le monde

23 septembre 2014 | Tags: , , , ,

wolfram alphaCet article vient de parvenir dans ma boîte : 24 000 personnes trans pourraient être privées de droit de vote dans 9 états des États-Unis.
Outre ma révolte face à la privation de droits civiques, qui mérite un article à part, faisons un calcul simple. L’article nous indique qu’il y aurait 85 000 personnes trans susceptibles de voter dans ces 9 états. WolframAlpha nous indique que la population totale de ces états est de 51 millions d’habitants. Nous arrivons donc à 85 000 personnes trans enregistrées comme telles sur 51 000 000 d’êtres humains. Seulement, cela inclut aussi les enfants. Centrons-nous sur la population adulte : population totalepopulation d’enfants. Cela nous donne 38,66 millions de personnes, dont 85 000 personnes déclarées transgenres. Cela minore la population trans à 1 personne sur 500.

Comment peut-on alors oser prétendre que nous ne sommes que 1 500 en France ? A supposer que l’on applique à la France le même ratio qu’à ces états plutôt conservateurs des États-Unis, en ne l’appliquant qu’aux adultes (52.1 millions en 2013), nous arrivons à 104 000 personnes adultes trans en France. Voilà qui semble plus proche de la réalité que ce chiffre ridicule et offensant de 1 500 trans en France.

J’espère que ce bref article nous donnera des arguments à l’approche de l’Existrans, ce 18 octobre, où vous pourrez me retrouver.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
La transphobie est le rejet des personnes Trans et de la transidentité. Elle peut prendre plusieurs formes : exclusion familiale, amicale, professionnelle, refus de soin de la part du corps médical, stérilisation forcée réclamée par les tribunaux pour obtenir le changement d’état civil. Elle peut aller jusqu’à l’agression, voire le meurtre. Il est impossible de porter plainte en cas d’acte ou de comportement transphobe puisque ni la loi, ni la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
Changement d’état civil des personnes « trans » en France : du transsexualisme à la transidentité
Étude sur la situation actuelle concernant le changement d'état civil pour les personnes transidentitaires. Document co-écrit par Corinne Fortier, anthropologue et psychologue, chargée de recherche au C.N.R.S., Paris. Laboratoire d’Anthropologie Sociale (C.N.R.S.-E.H.E.S.S.-Collège de France) Et Laurence Brunet, juriste, Chercheuse associée au Centre «Droit, sciences et techniques», U.M.R. 8103, Université de Paris 1. «Personne ne sera forcé de subir des procédures médicales, y compris la chirurgie de réassignation de sexe, la stérilisation ou la thérapie hormonale, comme condition à la reconnaissance légale de son identité de genre.» (Principes ...
LIRE L'ARTICLE >>
TDOV : L’Inter-LGBT demande aux médias de faire preuve de respect à l’égard des personnes trans
Journée internationale de la visibilité Trans : L’Inter-LGBT demande aux médias de faire preuve de respect à l’égard des personnes trans COMMUNIQUE DE PRESSE DU 2 AVRIL 2014 Le 31 mars a eu lieu la journée internationale de la visibilité trans (TDOV) qui a pour but de promouvoir la visibilité des transidentités, dans une société encore marquée par de nombreux préjugés à l’égard des personnes trans. A cette occasion l’Inter-LGBT dénonce les propos transphobes trop souvent relayés par les médias et souhaite ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sur les personnes, la narration et les croyances Trans’
'Mais comment savez-vous que vous êtes un mec ?' : Sur les personnes, la narration et les croyances Trans' Traduction de l'article de Mitch Kellaway, écrivain, éditeur et chercheur indépendant transgenre, publié le 03/05/2014 sur le site du Huffington Post et intitulé 'But How Do You Know You're a Man?': On Trans People, Narrative and Trust. Quand je fais les ateliers "Trans 101" pour un public d'adolescents, il m'arrive de simplifier ma transition en l'expliquant d'une manière que, je pense, ils comprennent : ...
LIRE L'ARTICLE >>
Tribune : Les personnes trans, toujours victimes, toujours oubliées
Tribune écrire le 29 mars 2012 par Elisabeth Ronzier, présidente de SOS homophobie, et Laura Leprince, présidente de la fédération Inter-trans'. Pour la Journée Mondiale contre l'Homophobie, il nous parait nécessaire plus que jamais de rediffuser cette tribune ! Lire aussi le livre blanc que nous avons mis en ligne récemment. À la rentrée scolaire 2011, le débat public en France s'est focalisé sur l'enseignement de l'identité de genre aux élèves de 1ère. De nombreuses voix, pour la plupart conservatrices, se sont élevées ...
LIRE L'ARTICLE >>
Des sociétés américaines qui soutiennent les personnes transgenres
Le Huffington Post, dans son édition américaine, a publié une liste des trente plus grandes sociétés américaines qui soutiennent activement les personnes transgenres dans leur parcours de transition. En annonçant la semaine dernière qu'elle est une femme et qu'elle veut être identifiée en tant que tel, Chelsea Manning a attiré l'attention des médias sur les discriminations dont sont l'objet les personnes transgenres tous les jours. Et pour ne prendre qu'un sujet, le fait qu'une personne transgenre se voit souvent refuser l'accès aux ...
LIRE L'ARTICLE >>
Nicolas Morel-Journel, meilleur chirurgien de France pour les réattribution, et humain
Actuellement, en France, le docteur Nicolas Morel-Journel est considéré comme étant le meilleur chirurgien en matière tant de vaginoplasties que de phalloplasties. Il est malheureusement le seul au bon niveau de technicité pour réaliser des opérations fonctionnelles et esthétiquement réussies avec un taux de réussite digne de ce nom, n'amenant que très rarement ses patientEs à revenir sur la table d'opération pour des retouches. En 2012, j’ai pratiqué 130 opérations dans le cadre d’un changement de sexe. Mais parfois, certains patients nécessitent ...
LIRE L'ARTICLE >>
Identité, genre, trans, Pourquoi la France coince ?
Entretien avec Hélène Hazera, journaliste, productrice et Sophie Labelle, auteure de livres jeunesse sur le genre, en duplex depuis Montréal. Les trans sont en colère et vont le dire le 18 octobre lors de leur traditionnelle marche a Paris. Le candidat François Hollande avait promis une loi pour permettre de changer de sexe légalement sans obligatoirement passer par la chirurgie. Il n'a pas tenu sa promesse. La vigueur de l'opposition au mariage pour tous, le Sénat désormais a droite rendent désormais ...
LIRE L'ARTICLE >>
Rencontre organisé par le Collectif Trans Hauts-de-France du vendredi 9 septembre à 9h30 au samedi 10 septembre à 12h30. Attention il fait s’inscrire au préalable comme expliqué dans le programme. ==> voir  ici
LIRE L'ARTICLE >>
ASTT(E)Q – au service des personnes Trans du Québec depuis 1998
Nous relayons un message de l'ASST(E)Q (Action Travesti(e)s et Transsexuel(le)s du Québec) reçu sur notre page Facebook, dans le cadre du lancement de leur nouveau site. Au service des personnes Trans depuis 1998 Action Santé Travesti(e)s et Transexuel(le)s du Québec (ASTT(e)Q) est un projet de CACTUS-Montréal (Centre d'action communautaire auprès des toxicomanes utilisateurs de seringues). ASTT(e)Q a été fondé en 1998, principalement dans l’objectif de répondre aux besoins des personnes trans en matière d’accès à des services sociaux et de santé qui ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
Changement d’état civil des personnes « trans » en France : du transsexualisme à la transidentité
TDOV : L’Inter-LGBT demande aux médias de faire preuve de respect à l’égard des personnes trans
Sur les personnes, la narration et les croyances Trans’
Tribune : Les personnes trans, toujours victimes, toujours oubliées
Des sociétés américaines qui soutiennent les personnes transgenres
L’incroyable retard de la France dans la prise en charge des chirurgies des trans
Identité, genre, trans, Pourquoi la France coince ?
Rencontre Collectif Trans Hauts-de-France
ASTT(E)Q – au service des personnes Trans du Québec depuis 1998

18 responses to Un indice pour estimer le nombre de personnes Trans en France et dans le monde

  1. Julie Mazens a écrit le 23 septembre 2014

    Il y a quelques temps déjà (courant 2013, j’ai pas retrouvé l’article txy ou le commentaire), j’avais fait une approximation similaire avec des données synthèse US de Lynn Conway, University of Michigan, 2012 et des études UK du GIRES, 2009 puis fait une projection à la France. J’arrivais à un chiffre compris entre 100.000 et 300.000 personnes pouvant se définir très largement transgenre (inclus les travesti-e-s et toutes les personnes ne se reconnaissant pas dans le modèle H/F).

    • Julie Mazens a écrit le 23 septembre 2014

      A corréler au 400.000+ visiteurs uniques ayant visité notre site entre aout 2013 et aout 2014 (tous ne sont pas transgenre).

      • Ester a écrit le 25 septembre 2014

        Le nombre de visiteurs uniques ne permet pas de tirer de conclusion: en effet il y une part qui reviennent souvent pour découvrir le riche contenu du site. En faisant un ratio entre le nombre de pages et celui des visiteurs uniques on aurait une approche. Je sais que lorsque mon site a commencé a recevoir un nombre croissant de visiteurs uniques et quand il s’est stabilisé pendant presque 10 ans entre 400 et 600/jour j’ai été stupéfaite de voir qu’il pouvait y avoir autant de personnes interessées.
        L’estimation a 100 000 transsexuelles en France est crédible, mais si on y ajoute celles qui ne franchissent pas l’étape hormone on doit en trouver beaucoup plus. Difficile de dire combien mais je pense a 5 fois plus.

    • Julie Mazens a écrit le 23 septembre 2014

      Autre point à considérer (je l’ai vu sur les statistiques Belges), le nombre de personnes se déclarant trans (mesuré par les demandes de THS, d’opération et/ou de CEC) augmentent rapidement chaque année, l’information devenant disponible, les tabous sautant, …

  2. florence varin a écrit le 23 septembre 2014

    Bonjour Chloé
    très bon calcul il me semble avoir entendu que notre communauté serais ( déclarer entre 35 ET 5O 000 ) et ont peut façilement dire que nous sommes une bonne centaine de mille entre celle déclarer protocole- hors-protocole et celle et ceux qui ce cherche etc…
    donc une population quand meme importante ou le taux de suicide est 9 fois supérieur au reste de la population.
    vue comme cela les chiffres parle d’eux même il est grand temps de bouger
    bises

  3. Anna Tiger a écrit le 23 septembre 2014

    Hello Chloé,
    je ne sais pas combien nous sommes, mais entre 1500 et 100 000, un des deux nombres me fait rigoler…

  4. Claude a écrit le 23 septembre 2014

    Dans les pays anglo-saxons où les statistiques sont autorisées sur ces questions, beaucoup évoquent aujourd’hui un minimum de 1,5% de la population pour comptabiliser les inter et les trans en transition (adultes seulement).
    Le nombre de 100 000 personnes pour la France serait donc a minima, très probablement un peu plus ! Et il ne tiendrait pas compte des enfants qui entreront en transition par la suite.

  5. caroline buisson a écrit le 23 septembre 2014

    Pas facile d’estimer combien nous sommes en effet. Je me suis souvent posée la question dans le passé.
    Quand j’avais fait mon coming out, j’avais, à l’époque, fait diffuser le message de mon changement à 1500 personnes de mon entreprise (avec la complicité de copines de la DRH). Je sais que d’autres personnes l’avaient su, mais je n’avais eu personne qui m’a écrit en privé: “je suis dans le même cas que toi” ou pour me demander des conseils, ou pour entamer une discussion sur le sujet.
    Pas facile d’en conclure grand chose. La loi des grands nombres ne s’applique sûrement pas. L’échantillon n’est sûrement pas suffisant. Dans mon entreprise à l’époque, nous n’aurions été que 1 pour 1500 ? J’ai du mal à le croire, statistiquement parlant !

    • Julie Mazens a écrit le 24 septembre 2014

      Quand j’ai fait mon coming-out professionnel en mai dernier, j’ai informé 1650 personnes via linkedin.

      Je n’ai eu aucun coming-out T en retour mais j’ai eu deux retours coming-out LGB. Ce qui est excessivement faible par rapport au % connu de personnes homosexuelles en France.

      Tout ça pour dire que de mon expérience le fait de n’avoir aucun retour ne dit rien sur le taux réel de personnes LGB et T.

      @+

      • caroline buisson a écrit le 24 septembre 2014

        Nous sommes d’accord sur ce dernier point !

        Au delà depuis 7 ans que j’avais informé mes collègues, il y a eu un grand renouvellement du personnel et je n’ai toujours pas détecté de personne dans notre cas… et pour en avoir reparlé lors de ma visite médicale, le service médical n’avait jamais eu connaissance de quelqu’un dans mon cas!
        Pourtant je ne doute pas une seconde que je ne sois pas la seule. Mais, il doit y avoir pas mal de personnes qui ne se dévoilent pas.
        Donc difficile de parvenir à des statistiques fiables !

  6. yukarie a écrit le 24 septembre 2014

    j’ai fait une simulation mathématique avec une entreprise de 1000 personnes (au delà cela fait lourd pour mon logiciel et mon ordi) , et une probabilité de trans de 1 %
    sur 100 tirages : il n’est jamais sorti le nombre zéro trans.
    il est sorti 1 fois un nombre inférieur à 5 trans.
    le nombre de trans est entre 4 et 17 (minimum et maximum relevés)
    en refaisant les tirages on tombe sur des valeurs approchantes.
    remarque : il ne s’agit pas de grands nombres, juste d’une simulation.
    alors cela n’exclue pas la possibilité qu’il n’y ait qu’une trans dans l’entreprise de 1500 personnes, mais c’est une situation quand même très rare !
    Pour “preuve” j’ai testé le nombre de fois où il n’y avais qu’une seule trans (toi en l’occurrence) : sur 2000 cas (d’entreprises de 1000 personnes) le cas ne s’est pas produit. j’ai arrêté là les essais

    • Julie Mazens a écrit le 24 septembre 2014

      une autre façon totalement empirique, doigt mouillé

      Soit 1500 personnes sous THS sont opérées (dans les stats – à vérifier)
      soit 1 personne sous THS sur 3 environ (empirique de mon expérience)
      soit 1 personne sous THS sur 4 environ (empirique de mon expérience), les les autres se travestissent plus ou moins régulièrement en public
      soit 1 personne sur 5 environ qui sortent vraiment du placard (empirique de mon expérience)

      1500x3x4x5 = 90.000 personnes ayant une dysphorie de genre plus ou moins marquée.

    • caroline buisson a écrit le 24 septembre 2014

      Merci Yukarie pour cette tentative d’approche statistique !
      Pas de conclusion possible.

      On ne peut toutefois pas exclure que la probabilité soit plus petite que 1/500 qui était l’hypothèse prise.

  7. yukarie a écrit le 25 septembre 2014

    non pas de conclusion possible.
    je n’ai pas le temps de refaire le modèle pour 1/500 et pour 1500 personnes, mais cela pourrait être intéressant.

    en fait , c’est bien ce qu’exprime Julie : on parle de quoi quand on parle de 1/100 ou 1/500 ?

    Pour moi cela révèle que les trans sont particulièrement discret⋅e⋅s, je ne sais pour quelle raison.
    Car j’ai longtemps souffert de cette solitude d’être trans, et il me semblait que tout trans chercherai à se retrouver en compagnie de ses semblables.

    je crois aussi que les trans dans le placard sont très nombreux

    il faut aller voir aussi les stat dans les pays plus libres comme la Thaïlande.

  8. chantal clery a écrit le 28 septembre 2014

    Lol la technique du doigt mouillé peut être dangeureuse quoique potentiellement intéressante….
    Et si nous nous comptions en faisant une liste : moi ça fait déjà une, qui dit mieux?

  9. beatrice Viviani a écrit le 2 octobre 2014

    Merci Chloé pour cet article.
    Tes chiffres donnent 1,6 personne pour 1000 soit 1/600.
    Yucarie et Julie arrivent par une autre methode à 1/500 ; 90 milles à cent. Milles personnes. Si le chiffre de 1500 est ridicule toute estimtion au doigt mouillé supérieure risque de l’être tout autant. Je vous cite un chiffre véhiculé par la compagnie des trans 4% de personnes intersexuee ( 2.500.000) et qui à démarré prb à 1,4 pour mille.
    Il ne faut donc pas ds ce
    domaine statistique se baser sur son “sentiment”, souspeine de ne pas être credible.
    Un chiffre de 9o à 100 milles dont beaucoup invisibles par choix et comprenant les trans au sens large devrait être le seul véhiculé car nous n’avons aucune base plus fiable.

    Tiens d’ailleurs celà donne 500 ds mon petit département j’en connait une douzaine , jeproposerait bien aux autre un rdv à la gare maritime, pour avoir un prix de groupe pour un tour sur le golfe, lol.
    Bises Béatrice.

  10. Koon a écrit le 6 février 2016

    Effectivement, il semble très difficile de pouvoir ne serait ce qu’une estimation car je pense que beaucoup d’hommes sont dans mon cas. Pour ma part, je vis avec ce fardeaux depuis mes 5 ans, c’est à dire depuis 37 ans bientôt en ayant très peu d’occasion de pouvoir revêtir ma vraie personnalité de femme à cause entre autre de cette société intolérante, des questionnements permanents vis à vis de notre entourage, de notre vie professionnelle etc. Cela fait que 1 mois que je peux enfin porter ma lingerie douce tous les jours car mon épouse est rentrée dans la confidence et accepte ma situation avec grande tolérance car d’où elle vient (Taiwan), il semblerait que les gens sont plus ouvert d’esprit. Aujourd’hui, nous nous interrogeons beaucoup, car je me considère Transgenre et Hétéro. Je souhaite paraître femme et donc suivre un traitement hormonal pour cela mais garder mon attribut mâle. Sauf que pour paraitre aux yeux de tous, cela signifierait que mon épouse est lesbienne, ce qui n’est pas le cas ? Comment cela se passerait il pour les contrôles aux frontières ?
    Voilà ce qui me laisse penser que nous sommes bien plus que ce que nous pouvons extrapoler. Déjà, je souhaite remercier l’existence de ce site même si je n’ai pas encore trouver le courage de poster une photo (désolé).

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -