Once upon a time / part one

8 février 2015 |

Oui ….. il était une fois une petite Fille enfermée dans le corps d’un affreux garçon et c’est Moi !

Je pense que tout a commencé aux environs de mes 6 ans. A cette époque ma Mère me faisait encore ma toilette et par la même occasion faisait la sienne. Ma Mère était excessivement féminine et déjà je l’enviais, je ne comprenais pas pourquoi je devais être un garçon !!! Je trouvais déjà mes habits bien anodins, à côté des merveilles que je voyais sur ma Mère et même sur les autres Filles de mon age. Pourquoi n’avais je pas le droit à toutes ces fanfreluches qui déjà m’attiraient irrésistiblement ???? Aussi ni une ni deux, ce jour là, le temps que ma Mère était sortie de la salle de bain, je décidais d’enfiler une de ses petites culottes ( enfin à l’ époque plutôt une grande culotte, mais je me souviens bien, toute en nylon jaune – les années 50/60 – ). Et c’est encore présent dans mon esprit, malgré que bien évidement cette culotte ne m’allait pas du tout ( bien sur archie-trop grande ) je sentais que ce sous-vêtement était fait pour Moi. Bien sur dès que ma Mère est re-rentrée dans la salle de bain, Elle se mit en colère en me priant de l’enlever immédiatement, ce dont je m’exécutais un peu honteux ( enfin même plutôt très honteux ).

Après cet épisode, je ne me souviens plus d’avoir eu ce type de pulsion. C’est bien plus tard, au moins 4 ou 5 ans plus tard que mon besoin évident de féminité refit surface. Tout recommença à la plage, je regardais les femmes avec leur fabuleux maillot de bain 1 pièce ( à cette époque les 2 pièces et autres bikinis n’ avaient pas encore fait leur apparition ) et là encore, je trouvais mon petit maillot de bain bien ridicule, quelle malchance décidément d’ être un garçon. Et puis tout s’accéléra, ma Mère portait toujours à cette époque encore des bas avec des portes jarretelles et je trouvais stupides les grandes chaussettes qu’ on me faisait porter. Même chose pour les reste de ses lingeries, jupons et autres combinaisons, quelle douceur, quel confort, quel beauté ( je n’avais pas encore la notion du côté érotique de ces choses ). C’était plus fort que Moi mais je savais au fond de Moi que c’ était ces affaires là que je devais porter, j’en avais profondément envie, c’était plus fort que tout. En même temps la puberté arrivait et un nouveau sentiment naissait en Moi, une énorme jalousie envers mes copines de collège. Le soir au fond de mon lit je m’imaginais être Elles, je me sentais Femme mais n’osait me l’ avouer complétement, certainement du fait de mon éducation ( stricte vous l’ aurez compris ) et aussi de ma timidité ( presque maladive à cette époque ). Mais çà finissait par virer à l’ obsession et dès que je me retrouvais seul-e à la maison, je commençais par revêtir les fines lingeries de ma Mère, pour le moment çà me suffisait. Puis encore 2/3 ans s’ écoulent, j’arrivais donc vers mes 14 ans, mes Parents pour la première fois allaient me laisser tout seul pendant 4 jours, partant pour un congrés professionnel. C’était décidé, j’allais, pour la première fois de ma vie, me vêtir complétement en Fille. Là aussi mon souvenir est assez précis, je me rappelles qu’ après les cours je rentrais direct à l’ appartement ( à cette époque nous habitions Paris ) et là, je savais être ” tranquille ” ces quelques jours, je pouvais enfin m’ habiller comme je le souhaitais et le ressentais depuis si longtemps. En réalité, je me souviens m’ être trouvée plutôt déguisée qu’ habillée, et là encore, honteux de Moi, une fois complétement habillée et avoir fait 3 pas dans l’appartement, je me déshabillais et rangeais avec précautions ( pour qu’on s’aperçoive de rien ) toutes ces affaires. Mais j’avais eu-e le temps de comprendre qu’en réalité ces affaires étaient faites pour Moi. Mais encore une fois l’éducation allait reprendre le dessus, je me disais que tout çà n’était pas normal et j’essayais ( sans y arriver il faut bien le reconnaitre ) de chasser de mon esprit ces affreuses pensées.

Ensuite il y eu bien sur d’autres épisodes à peu près identiques et pas plus glorieux et ce jusqu’à mes 20 ans et là ce sera le début d’ un prochain épisode …..

karina

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
ATTENTION A LIRE DE PREFERENCE DANS L' ORDRE ...... Donc lire avant les 3ères parties ..... .Voilà, chose promise, la suite de ma modeste petite vie de ‘’ femme ‘’ du moins à temps partiel. Hihi, je ne résiste pas à vous refaire le coup du retour en arrière ( voir les précédents épisodes ). Encore une anecdote du temps au j’étais garçonnet, moins de 10 ans, qui inconsciemment me prouve aujourd’hui que déjà je me sentais fille. En effet, le samedi ...
LIRE L'ARTICLE >>
ATTENTION A LIRE DE PREFERENCE DANS L' ORDRE ...... donc lire à partir du 1er Chapitre .... Oui …… qu’ allait devenir Karina ????? Et bien, Karina a presque disparue pendant 10 ans !!! Eh oui ! même moi j’ en reviens pas. Comme nous habitions désormais 24/24 ensemble dans la même demeure et que je tenais beaucoup à cette ‘’ nouvelle Amie ‘’, pratiquement pendant 10 ans Karina resta coincée dans ses cartons au grenier. Oh bien sur il y eu quelques ...
LIRE L'ARTICLE >>
ATTENTION A LIRE DE PREFERENCE DANS L' ORDRE ....... donc lire à partir du premier chapitre. Alors après cette 2ème sortie, bien sur il y en eue d’ autres, pratiquement toutes sur le même modèle, toujours tard le soir, toujours seule. A cette époque là ( je vous rappelles que je parles d’ un temps ou internet on y pensais même pas ) je me sentais bien sur déjà très Femme, mais je ne m’ étais pas encore analysée vraiment Moi ...
LIRE L'ARTICLE >>
ATTENTION DE PRÉFÉRENCE A LIRE DANS L'ORDRE .............. voir avant partie 1 ............... .... Je vous avais promis la suite, arrivée vers l' age de 18/20 ans, mais avant d' autres souvenirs de jeunesse me paraissent important à narrer ici afin qu' on comprenne mieux mon devenir féminin. D' abord un ensemble de parfum typiquement féminin qui m' ont de suite attirée. Ma Grand-Mère Paternelle me gardait tous les Etés. Mes Parents louaient à cette époque une belle maison bourgeoise pour les ...
LIRE L'ARTICLE >>
ATTENTION A LIRE DE PREFERENCE DANS L' ORDRE, donc lire avant de 1 à 4 ............ Cinquième volet de ‘’ ma petite vie de femme ‘’ et promis, cette fois pas de retour en arrière comme dans les précédents épisodes. Ma garde robe, s’ agrandissait donc, je penses à cette époque, avoir été une des meilleures clientes des 3 Suisses …. Mais voilà, maintenant le simple fait de me vétir ne me suffisait plus, je voulais me transformer complétement, il allait donc ...
LIRE L'ARTICLE >>
ATTENTION DE PREFERENCE A LIRE DANS L' ORDRE ( donc lire avant part 1 & 2 ) La suite …. La suite ………. Je vous entend d’ ici scander cette supplique ( Oui ! bon je sais j’ affabules, mais on se refait pas … ), donc je vais vous narrer le suite de ma petite vie. Mais avant, encore un petit come-back ( je sais, je vous ais déjà fait le coup la dernière fois, c’est certainement pour çà que je ...
LIRE L'ARTICLE >>
Piscine Trans & Alliés, tous les mercredis
Cette activité n'existe plus elle est remplacée hors période de congés scolaires par des soirées piscines le samedi soir 20h à 22h30 Rue Rouvet métro Corentin Cariou Reprise le 3 septembre 2016 (à priori) http://www.txy.fr/?p=47104 Tous les mercredis à 18 h, l'association Acceptess-T organise une séance piscine en non-mixité Trans & Alliés à la Piscine des Amiraux à Paris. Vous êtes touTEs conviéEs à y participer, dans un cadre inclusif et T-Friendly. Entrée : 3 €. Maillot de bain en 1 pièce requis ...
LIRE L'ARTICLE >>
ATTENTION de préférence à lire dans l' ordre, donc à partir du chapitre 1. Mon Père me l’ avait dit : ‘’ Toi, tu réussiras dans la vie, c’ est pas pour çà que tu réussiras ta vie … ‘’ bien sur le jour ou il m’ a dit çà, je me suis permis de lui rire au nez ( comme j’ en ai honte aujourd’ hui ) j’ étais jeune …. très jeune …. trop jeune. Mais comme mon Papounet ...
LIRE L'ARTICLE >>
ATTENTION A LIRE DE PREFERENCE DANS L' ORDRE, donc lire avant de 1 à 5 ............ .Bon ! allez ce soir c’est décidé ….. je sorts. Alors je paufinais mon maquillage, je rasais complètement les jambes ( quand même mieux ainsi … ) je continuais d’ acheter ( toujours par correspondance ) des choses féminines, fring, chaussures, bijoux …. Et c’était décider ce soir j’ allais sortir dehors. Je me préparais, le mieux possible, je guettais l’ heure, j’ attendais qu’ il ...
LIRE L'ARTICLE >>
ATTENTION A LIRE DE PREFERENCE DANS L' ORDRE ( donc lire avant de 1 à 6 ... ) ( Cet article narre une anecdote d' il y a déjà plus de 30 ans ) ; Allez ….. après ces 6 premiers épisodes, je continue mon petit compte rendu de ma petite vie …. Donc après cette toute première sortie ( voir part. six ) ou j’ avais ressentie un tel bien être, je ne pouvais que re-commencer et donc re-faire une sortie. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Once upon a time / part four
Once upon a time / part nine
Once upon a time / part eight
Once upon a time / part two
Once upon a time / part five
Once upon a time / part three
Piscine Trans & Alliés, tous les mercredis
Once Upon a time / épilogue
Once upon a time / part six
Once upon a time / part seven

4 responses to Once upon a time / part one

  1. yukarie a écrit le 9 février 2015

    Voici une belle description du vécu de nombreuses trans de cette génération, avec le bonheur de découvrir les éléments féminins et la honte associée (et encore, la sexualité ne s’était pas encore immiscée ), cette honte était issue d’une éducation très normative contre laquelle il était impossible de lutter, sauf quelques rares exceptions.
    C’était toute la population qui faisait pression à l’époque, et pas seulement la famille. Je suppose que la transphobie que l’on peut encore voir de nos jours est issue de cette structure de la société de l’époque.
    Heureusement les choses changent, et mon grand plaisir est de voir aujourd’hui des jeunes trans qui n’ont pas encore 20 ans qui peuvent entamer une transition, soutenu⋅e⋅s pas leurs familles.
    Ce n’est pas encore généralisé, mais cela vient. C’était totalement impossible il y a encore quelques années.

    • Karina LAGARCHE a écrit le 9 février 2015

      Merci Yukarie ( bien joli prénom .. ) je penses tu dois avoir raison.
      Tu en sauras plus sur Moi, au fur et à mesure que je vais publier ces ” once upon a time ” 10 Chapitres + 1 épilogue à venir …
      Alors à bientôt,
      Bises,
      Karina.

  2. Elysa a écrit le 10 février 2015

    c est fou les similitudes que j ai retrouvée dans ton texte , alors que j ai passée ma vie avec tellement de solitude cherchant des réponces sans en trouvés cherchant des gens comme moi sans en trouvé .

    • Karina LAGARCHE a écrit le 10 février 2015

      Bonjour Esteve,
      Je penses qu’ il y a toujours quelques similitudes entre Nous Toutes.
      Par contre je suis surprise lorsque tu dis avoir cherchée des gens comme Toi sans en avoir trouvé, car sur ce type de site, çà permet justement de nouer des contacts amicaux. Moi même j’ arrive de ” Netlog ” autre réseau social aujourd’ hui fermé, mais qui m’ a permis de rencontrer des gens formidables, dont beaucoup sont ici et que je retrouves maintenant avec plaisir. N’ hésites pas à m’ écrires en MP si tu en ressent le besoin. Bises, Karina.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -