Once upon a time / part two

18 février 2015 |

ATTENTION DE PRÉFÉRENCE A LIRE DANS L’ORDRE ………….. voir avant partie 1 ……………

…. Je vous avais promis la suite, arrivée vers l’ age de 18/20 ans, mais avant d’ autres souvenirs de jeunesse me paraissent important à narrer ici afin qu’ on comprenne mieux mon devenir féminin.

D’ abord un ensemble de parfum typiquement féminin qui m’ ont de suite attirée. Ma Grand-Mère Paternelle me gardait tous les Etés. Mes Parents louaient à cette époque une belle maison bourgeoise pour les Mois de Juillet et Août, dans un charmant petit village, sur les bords de Loire ( Oui, là ou j’ ai achetée depuis ma résidence secondaire et ou Karina sort de temps en temps de son placard ). Donc ma Grand-Mère qui me gardait se poudrait énormément et j’ai de suite trouvée cette odeur de poudre de riz irrésistible. Pourquoi là aussi je n’ avais pas le droit d’ en mettre ??? décidément quelle injustice d’être un garçon ! Bien sur sont venues ensuite les odeurs de parfums, bien capiteux, quand même bien plus agréables que …… rien d’ ailleurs, car à cette époque il n’ y avait ni parfum, ni même d’ aftershave et encore moins de déodorant pour les hommes. Et puis à part les odeurs féminine, bien sur, petit-e, ce sont les chevelures abondantes de ces Dames qui m’ ont aussi séduit. Déjà vers 7/8 ans j’ étais folle des cheveux longs, et là aussi à cette époque, les Beatles n’ avaient pas encore déclenchés la mode des cheveux longs pour les hommes. Et pendant ce temps mes Parents s’ obstinaient à me faire coiffer en brosse ( hyper-courte ) et je me rappelles qu’ à chaque fois qu’ on m’ emmenait chez le coiffeur, je pleurais et rouspétais très fort sans que mes Parents ne comprennent pourquoi ???? Là aussi, inconsciemment j’ étais déjà une Fille. Et puis il y a les jeux de gosses. J’ adorais jouer à la dinette ( allez savoir pourquoi ??? ). Un peu plus vieux veint la mode des poupées Barbie……….. quelles splendeurs ………… j’ aurais adorée y jouer, mais je savais que pour un garçon çà ne se fait pas !!! alors j’ ai continué de jouer avec mes petites voitures……… mais franchement le coeur n’ y était déjà pas !
Et c’est comme çà que bon an mal an, j’ ai grandi, passé ma puberté comme raconté dans l’ épisode précédent et donc j’ arrivais vers mes 18 ans. Là de suite je crois important de préciser un point essentiel, malgré mon irrépressible envie d’ être une Fille, les garçons ne m’ attiraient absolument pas ( et d’ ailleurs ne m’ ont jamais attiré et continue de ne pas m’ attirer ). Non au contraire je voulais approcher de très près les Filles, certainement pour essayer de découvrir quelques secrets que je supposais. Et puis peut être qu’ en définitive je suis une lesbienne, qui sait ???
Ma première petite Amie, était une grande brune au teint mat ( j’ avais quand même fait fort, car Moi tout petit déjà et au teint pâle … ). J’ ai gardé cette Amie au moins 5 ans. Entre temps je créais déjà ma première société ( Eh oui j’ ai été l’ un des plus jeune PDG de France à cette époque, pas mal pour une Fille, hein ?? ) et j’ ai pû ainsi gâter largement cette Amie, Elle était bien sur hyper féminine ( ah ? vous l’ aviez déviné !! ) et je lui offrais moulte ” frings ” des dessus comme bien sur des dessous. En réalité ces frings étaient pour Moi, enfin je m’ expliques : je veux dire que je me projettais en Elle et plus je la ” faisait ” Belle, plus je m’ imaginais être Elle ….. Et pendant ce temps, me direz vous, que faisais je Moi même ??? j’ y viens …… D’ un côté j’ habitais encore chez mes Parents, donc les occasions de m’ habiller en femme était rare. De l’ autre côté ( si je puis dire ainsi ) cette Amie avait la chance d’ avoir la jouissance d’ un pavillon ( ses parents avaient pris leur retraite dans le midi et lui avait laissée leur résidence de la région Parisienne ), pavillon donc ou je vivais à temps partiel avec cette Amie. Bien sur j’ avais la garde de son pavillon lorsqu’ elle descendait quelques temps chez ses Parents ( en plus Elle travaillait pas ). Et qui dit garde du pavillon, dit travestisme complet ( et peinard en +++ ). C ‘ est même là que j’ ai commencée à vraiment passer des moments merveilleux en Fille, avec des tenues superbes ( Elle en possédait vraiment beaucoup, et chance Elle avait même des perruques, croyez quand même pas que je l’ avais draguée pour çà !! ). Et plus je m’ habillais en Fille, plus je comprenais petit à petit, que ce n’ étais pas que du travestissement, mais que ces affaires étaient en réalité faites pour Moi, donc que j’ étais une Fille au fond de Moi. Mais à cette époque pas d’ internet, pas de notion de ce qu’ était un transexuel (je n’en avais JAMAIS entendu parler ), aussi je laissais le sujet de côté, et continuais de m’ épanouir dans le développement de ma société. Pendant ce temps, mon Amie bien sur, tomba enceinte, l’ horreur pour Moi, je savais être une Fille, je n’ imaginais pas une seconde devenir Père !!! Donc suite logique à cela, avortement et bien sur séparation d’ avec cette première Amie , j’ en suis pas fière aujourd’ hui , je tiens simplement à être sincère avec Vous.
Le chemin se faisait donc dans ma tête, j’ étais ( je le sentais ) une Fille, mais comment faire ????
La suite bientôt ….
Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
ATTENTION DE PREFERENCE A LIRE DANS L' ORDRE ( donc lire avant part 1 & 2 ) La suite …. La suite ………. Je vous entend d’ ici scander cette supplique ( Oui ! bon je sais j’ affabules, mais on se refait pas … ), donc je vais vous narrer le suite de ma petite vie. Mais avant, encore un petit come-back ( je sais, je vous ais déjà fait le coup la dernière fois, c’est certainement pour çà que je ...
LIRE L'ARTICLE >>
Oui ..... il était une fois une petite Fille enfermée dans le corps d'un affreux garçon et c'est Moi ! Je pense que tout a commencé aux environs de mes 6 ans. A cette époque ma Mère me faisait encore ma toilette et par la même occasion faisait la sienne. Ma Mère était excessivement féminine et déjà je l'enviais, je ne comprenais pas pourquoi je devais être un garçon !!! Je trouvais déjà mes habits bien anodins, à côté des merveilles ...
LIRE L'ARTICLE >>
Maman
Maman, J’espère que là ou tu te trouves, tu te sens mieux ... Je t’écris car tu es partie sans que je puisse t’avouer certaines choses. Oui, ce 11 octobre 2000, mon train avait du retard et pendant que tu agonisais sur ce lit d’hôpital, pendant que tu luttais pour vivre quelques instants de plus pour m’attendre et me revoir une dernière fois, moi je pensais très fort à toi et je n’avais qu’une hâte, celle d’arriver et de te dire combien ...
LIRE L'ARTICLE >>
Mes premières vacances full-time en fille !
Coucou les filles ! Hier matin, après une nuit de navigation, le voilier bien amarré à Port Médoc, j'ai raccompagné mes ami-e-s jusqu'à la voie ferrée. Je me suis retrouvée seule et triste avec une pitoyable perspective : repasser en mode garçon. Beurk ! Je l'ai fait : enregistrer le voilier à la Capitainerie, prendre une douche dans les sanitaires pour hommes, nettoyer le bateau puis errer comme une âme en peine. Re-beurk ! J'étais fatiguée et triste. C'est difficile d’atterrir au retour ...
LIRE L'ARTICLE >>
La vraie histoire de Sophie – témoignage d’un-e travesti-e
Coucou, Je m’appelle Sophie, j’ai 39 ans, je suis née garçon et j’adore porter des vêtements de femme. Oui, comme la société nomme un tel cas, je suis une travestie. De nos jours, il y a de nombreuses études sur ce domaine et comme plusieurs milliers de gens peuvent se demander comment une personne devient travestie, je vous raconte mon histoire. Je peux dire qu’il n’y a rien de particulier dans ma famille, mes parents ne sont pas divorcés, j’ai grandi dans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Balade à Marrakech
Je ne sais pas quoi dire tellement je viens de m'amuser pendant ce séjour. Franchement, c'est trop d'la balle d'être une meuf à Marrakech ! tout le monde est ultra-adorable, j'ai l'impression d'être sur-protégée. Impressionnant. D'abord, les taxis se disputent pour moi ... pis celui qui m'emmène à la Médina me fait pas payer "t'en fais pas gazelle, tu as bon coeur, ça me fait plaisir". Alors, je lui demande son tél pour qu'il vienne me chercher. Pas question de ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
Je suis allée voir une amie en Nida pour la première fois chez elle. Et sa fille m’a fournit un grand moment de bonheur qu’elle  m’a dit une fois rentré chez moi. Sa fille a demandé à sa mère quand je suis partie si je n’étais pas la sœur de mon il. Mon amie explique à son enfant la situation, qu’elle comprend et rajoute qu’elle me trouve belle. Ce n’est pas grand chose, mais super important pour moi. Quand mon amie m’a dit ...
LIRE L'ARTICLE >>
Marie-Marcelle, la Mère Teresa des transsexuels
L’infirmière Marie-Marcelle Godbout, 69 ans, a fondé en 1980 le premier organisme d’aide aux transsexuels du Québec. Elle-même transsexuelle, elle voulait changer l’image négative associée à sa condition. Sa première entrevue à la télé, avec Jean-Luc Mongrain, a suscité tout un émoi. «Je me prenais pour mère Teresa! Je voulais tellement aider que j’ai donné en ondes mon numéro personnel pour dire qu’une ligne d’écoute existait pour les transsexuels.» Le téléphone a commencé à sonner chez elle jour et nuit. Trente ans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Évolution depuis l’opération
(NDLR: ce billet fait suite au billet "Bref aperçu de mon voyage en Thaïlande") Coucou à tout le monde, Je vous écris ce petit billet pour vous faire part des observations que j'ai pu faire sur les changements post opération. Certaines choses m'avaient marquées assez bien. Faut dire, maintenant que j'ai presque plus de testo (0.4), c'est nettement différent. Le dernier truc que j'ai remarqué est le suivant: j'ai beaucoup plus de cil qu'avant et ils sont bien plus longs. C'est assez comique. Je ...
LIRE L'ARTICLE >>
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=T_jSFjGBq8I (Féminin, Masculin) (Masculin, Féminin) Dans la, dans la, dans la rue, des tenues charmantes Maquillé comme mon fiancé Des garçons, filles l’allure stupéfiante Habillées comme ma fiancée Cheveux longs cheveux blonds colorés Toute nue dans une boîte en fer Il est belle, il est beau décrié L’outragé mais j’en ai rien à faire J’ai pas envie de la voir nue J’ai pas envie de le voir nu Et j’aime cette fille aux cheveux longs Et ce garçon qui pourrait dire non Et on se prend la main Et on se prend la main Une fille au ...
LIRE L'ARTICLE >>
Once upon a time / part three
Once upon a time / part one
Maman
Mes premières vacances full-time en fille !
La vraie histoire de Sophie – témoignage d’un-e travesti-e
Balade à Marrakech
Les enfants sont merveilleux
Marie-Marcelle, la Mère Teresa des transsexuels
Évolution depuis l’opération
3ième Sexe – Indochine

8 responses to Once upon a time / part two

  1. yukarie a écrit le 21 février 2015

    je lis ce texte avec grand intérêt …

  2. Karina LAGARCHE a écrit le 23 février 2015

    1300 visiteurs ….. formidable !!! il est cependant drôle de constater cette réponse à mon modeste commentaire, alors que depuis 3 semaines Ester, Modératrice essayes d’ obtenir de votre part conseil quant aux albums photos et que là, Vous n’ avez pas le temps de vous en occuper …..

    • Julie Mazens a écrit le 23 février 2015

      je crois que je suis encore libre d’utiliser mon temps libre comme je le souhaite. Il y a une différence entre passer lire un texte cinq minutes (et parfois poser un commentaire) et passer plusieurs heures à faire évoluer cette plateforme (plateforme que je paye tous les mois) sur un problème pas simple (albums photos).

      par ailleurs, j’ai répondu à Ester et effectivement je n’ai pas le temps de m’en occuper. Ce n’est pas nouveau, je l’ai annoncé en avril 2014 (cf http://www.txy.fr/blog/2014/04/30/clap-clap-clap/) et je n’ai aucun compte à rendre à quiconque et surtout pas à vous que je ne connais même pas.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -