La situation choquante des trans en Europe

25 février 2015 | Tags: , , ,

tgeuNos confrères de Yagg publient sur leur site un article relayant une vidéo de Transgender Europe.

Cette vidéo expose la situation choquante des trans sur notre continent, en particulier en France. Voici la réalité à laquelle nous devons faire face pour disposer de papiers correspondant mieux à notre identité réelle que ceux que l’on a initialement.

Vidéo dure mais si vraie hélas : l’intrusion de la psychiatrie, du système judiciaire et des institutions médicales dans nos vies sont une violence inacceptable et contre laquelle nous devons nous révolter.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Droits des trans en Europe, bilan détaillé
Le site www.tgeu.org a dressé un état des lieux de la condition des trans* en Europe en mai 2013 : - le premier document, en format PDF, est la carte des pays réclamant ou non la stérilisation préalable pour le changement d'état-civil voire n'ayant aucune législation pour cela - carte en fin d'article, - le second document, aussi au format PDF, est un bilan très détaillé de tous les droits et/ou protections des trans en Europe. 24 pays en Europe réclament encore la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans-Europe – Juste une mise au point…
Compte tenu du climat délétère qui règne actuellement dans notre petit milieu associatif, je pense utile de clarifier les positions de notre collectif Trans-Europe. La Sénatrice Chantal Jouanno a déposé deux amendements relatifs au changement d’état-civil. Ces amendements, (qu’elle a eu le tact de nous soumettre avant de les déposer), sont le reflet exact de notre proposition de loi. Pour des raisons pratiques, (les numéros d’article ne figurent pas sur les amendements), je me référerai donc à cette dernière : http://www.trans-europe.org/rapport-has.html L’article 7 reprend ...
LIRE L'ARTICLE >>
Communiqué de Presse du Collectif Trans-Europe
COMMUNIQUE DE PRESSE Notre Collectif, « trans-Europe », a examiné avec attention la Proposition de Loi déposée le 13 décembre par Madame la Sénatrice Esther Benbassa concernant le changement d’état-civil des personnes transgenres et transsexuelles. Plusieurs points de cette proposition nous semblent malheureusement plus que discutables : 1)    l’introduction de la notion « d’identité de genre » dans le droit français ne saurait se limiter au simple replacement du terme  « d’identité sexuelle » par ce dernier. Si la CNCDH a effectivement fait une recommandation en ce sens, elle n’a malheureusement ...
LIRE L'ARTICLE >>
FAQ – Les personnes transgenres en Europe
Document Amnesty International du 4 févier 2014 Qui sont les personnes transgenres ? Les personnes transgenres sont des personnes dont la perception profonde de leur propre genre diffère du sexe qui leur a été attribué à la naissance, et qui expriment leur identité de genre selon divers schémas. Certaines personnes transgenres s’identifient comme complètement homme ou femme, d’autres perçoivent leur identité de genre comme s’inscrivant quelque part entre les deux. Certaines d’entre elles souhaitent apporter des modifications à leur corps par des traitements de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Conseil de l’europe – Résolution 1728
1. L’Assemblée parlementaire rappelle que l’orientation sexuelle est une part profonde de l’identité de chaque être humain et qu’elle englobe l’hétérosexualité, la bisexualité et l’homosexualité. L’Assemblée rappelle également que cette dernière est désormais dépénalisée dans tous les Etats membres du Conseil de l’Europe. L’identité de genre désigne l’expérience intime et personnelle de son genre telle que vécue par chacun. Une personne transgenre est quelqu’un dont l’identité de genre ne correspond pas au genre qui lui a été assigné à sa naissance. 2. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Beware – Dites le à vos enfants !
Nous avions déjà mis la vidéo de ce film sur notre site ici. J'ai eu un contact avec l'un des membres (Bruce) de l'association auteure du film qui me transmet cette information à partager avec vous en attendant le lancement de leur nouveau site. Nous aurons l'occasion de suivre les productions et faire circuler les messages de cette association. Beware est le premier film de l'association What The Film!, association de cinéma militant fondée en 2011. Produire, réaliser, diffuser, projeter pour décloisonner les ...
LIRE L'ARTICLE >>
La CNCDH souhaite rétablir la dignité des trans
(Communiqué de presse du CNCDH) En réponse à une saisine conjointe de la ministre de la Justice Christiane Taubira et de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, la CNCDH rend aujourd'hui public son avis concernant la définition et la place de l'identité de genre dans le droit français, et les conditions du changement de sexe à l'état civil pour les personnes transidentitaires. Consciente de la situation extrêmement précaire et des discriminations notoires dont font l'objet les personnes transidentitaires, la CNCDH ...
LIRE L'ARTICLE >>
Une vidéo d’Acceptess-T pour le T-DOV
Le 31 mars est le T-DOV (Transgender Day Of Visibility). A cette occasion, l'association Acceptess-T, accompagnée par Karine Pelgrims et Christine Rougemont, a réalisé une vidéo que nous tenons à relayer, car elle est porteuse d'un message fort et significatif. %CODE1% Edition: mise à jour de la vidéo
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
J'ai parlé précédemment de mon positionnement de femme d'origine transsexuelle par distinction vis à vis des femmes bio et j'avais mis de coté le transgendérisme. Tout d'abord je rappelle que durant notre parcours nous avons tous été pendant une période plus ou moins longue, tout d'abord travesti(e), ensuite trans-genre et enfin transsexuel(le) pour ceux et celles qui se destinaient à l'opération. Le résultat de ce long parcours fait de nous des hommes ou des femmes socialement reconnu(es) comme tel(le). Pour ceux qui en ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat : Le droit des Trans’ attendra – Tous les amendements rejetés !
Après des discussions qui ont vu la ministre Najat Vallaud-Belkacem déclarer que le conseil constitutionnel pourrait y voir des cavaliers législatifs (1), le sénat, qui examinait le projet de loi sur l'égalité entre les hommes et les femmes, a rejeté l'ensemble des amendements sur le changement d'état civil des trans' ainsi que celui sur l'introduction de la notion d'identité de genre. Ces discussions avaient pourtant bien débuté avant hier, lundi 16 septembre 2013, avec la prise de paroles de trois sénatrices ...
LIRE L'ARTICLE >>
Droits des trans en Europe, bilan détaillé
Trans-Europe – Juste une mise au point…
Communiqué de Presse du Collectif Trans-Europe
FAQ – Les personnes transgenres en Europe
Conseil de l’europe – Résolution 1728
Beware – Dites le à vos enfants !
La CNCDH souhaite rétablir la dignité des trans
Une vidéo d’Acceptess-T pour le T-DOV
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
Sénat : Le droit des Trans’ attendra – Tous les amendements rejetés !

22 responses to La situation choquante des trans en Europe

  1. Phlune a écrit le 25 février 2015

    J’ai mis ce lien sur Yagg, dans les comms : http://www.phlune.net/?p=2702
    Je me focalise d’habitude sur mon blog sur la situation française, mais il y a gros a parier qu’elle ne basculera QUE sous la pression internationale, tant il semble que le jeu politique ici soit borné, immobile et sourd (misérables propositions EELV, PS …)
    Mais quand j’entends dans une émission grand public récente un trans’ qui dit “Faut être stérilisé, les médecins l’exigent pour le changement d’état-civil” et que PERSONNE NE BRONCHE dans le public, je me demande sur quel clou il faut taper avec quel marteau pour faire avancer les choses, l’information, etc.
    Je n’ai pas l’impression que ce soit la population qui a tellement besoin de nous coincer dans nos merdes pour sauver la civilisation, je n’ai pas non plus l’impression qu’existe une volonté politique fut-elle MINUSCULE de faire bouger quoi que ce soit chez le legislateur ou au gouvernement.
    Bref, cette video “coup-de-poing”, ben …

    Des fois chuis fatiguée …

  2. Bérénice a écrit le 26 février 2015

    On ne sait même pas s’il s’agit simplement d’une stérilisation, en fait.
    Le juge m’a refusé mon CEC au prétexte que je n’ai pas perdu tous les caractères de mon sexe d’origine. …
    Ceux et celles qui me connaissent ne vont pas voir dans ma culotte, et le seul signe de mes origines, c’est ce machin qui ressemble jvaguement à un sexe masculin.
    Alors, si une stérilisation suffit pour avoir un CEC, une orchidectomie devrait être suffisante, mais les caractères extérieurs demeurent. …
    Tout ça n’est qu’une grande mascarade, ou personne ne souhaite donner de dignité aux malades que nous sommes.
    Ça ne changera jamais. Même une fois toutes ces conneries terminées permettant un semblant de vie normale, dans une relative discrétion, on reste pistées toute notre vie.
    Moi non plus, je n’en peux plus.

    • Ester a écrit le 26 février 2015

      Tu dis qu’une orchidectomie ne suffit pas, en est-tu sûre? Le critère étant la stérilisation et le caractère irréversible demandé par CERTAINS tribunaux.. Eh oui on est en France..

      • Bérénice a écrit le 27 février 2015

        Je ne suis bien entendu sûre de rien, enfin, selon les dires du tribunal de versailles, j’aimerais comprendre ce que signifient les caractères… Avoir la faculté de pouvoir se reproduire est quelque chose dont “pratiquement” tous les êtres humains sont capables. A aucun moment il n’a été fait mention d’une quelconque stérilisation à mon égard, juste de caractères de mon sexe d’origine. Au pluriel en plus, ce qui veut dire que hormis ce bout de peau disgracieux qui pend, il y a, au regard de la loi, d’autres choses qui me définissent en tant qu’homme.
        Et puis, une orchidectomie prive de certains tissus réutilisés pour une vagino alors que c’est déjà pas le pérou. Si il faut en plus ruiner ses chances de ne pas trop rater sa vagino, ou va t’on?
        Il y a aussi le fait de prendre de l’androcur à fortes doses pendant une longue période, qui mérite d’être cité.

        • Ester a écrit le 1 mars 2015

          Quand on évoque la stérilisation pour les transsexuelles c’est parce que la CONSEQUENCE des chirurgies de réassignation est AUSSI la stérilisation.
          Quand on pratique l’orchidectomie il est vrai qu’ensuite la peau se rétracte lentement et aussi que l’apparence reste masculine. Si la grande opération est faite l’année suivante il n’y aura pas eu trop de rétractation. Ce fut l’expérience de mon ex épouse.
          Parmi les “caractères” que tu cite il y a aussi la poitrine, il reste à voir si une opération d’implants OU l’existence d’une poitrine vraiment féminine suffit a sceller le caractère définitivement féminin.
          Sinon l’autre option sera de faire une demande dans un autres tribunal avec domiciliation adéquate.

          • Bérénice a écrit le 1 mars 2015

            Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression qu’on cherche à trouver des excuses à toutes les ordures de la terre qui rendent des décisions de justice (soit disant…) complètement débiles et arbitraires. Qu’on protège les citoyens, je le conçois aisément. Mais dans ce cas là, ne serait t-il pas plus intelligent et normal de donner une identité féminine à une femme, et ce sans la juger sur de quelconques attributs….?
            J’avoue aussi être un peu déroutée par l’argument “poitrine”. J’ai autant de poitrine que ma soeur (bio) et en admettant que je fasse une augmentation mammaire, rien ne garantit que dix ans après j’aie les fonds pour me la faire remplacer…
            C’est tellement fallacieux comme truc, je plains toutes les femmes qui n’ont pas de poitrine, et dieu sait si elles sont nombreuses, qui sont donc à moitié des hommes…

        • Sylvaine TELESFORT a écrit le 2 mars 2015

          Bonjour, j’interviens rarement ici ! Une orchidectomie pourquoi faire ? Les personnes se fixent sur la stérilisation de la personne, ce qui est un faux problème.

          Cette opération consiste a enlevé les testicules ! Pourquoi ces organes doivent ils être ôté ?
          Les Testicules se retrouve dans la bourse, pour vous, à quoi sert la bourse ? Il faut vous dire que les tissus qui compose la Bourse, se reproche d’un climatiseur. Ce climatiseur permet de mettre les testicules à une température constante de 35°, afin de créer les spermatozoïdes fertiles. Si les testicules dépasse cette température les spermatozoïdes ne seront pas fertiles.

          Maintenant pourquoi une orchidectomie, tout simplement, le corps humain à une température qui se situe à environ 37°. Si les testicules étaient placés dans le corps humain, il passerait de 35° à 37° permanent. Deux degré de différence, oh ce n’est rien, mais pour les testicules c’est énorme. Ils finiront par se nécroser et c’est sans compter sur les anti -corps, puisque les testicules ainsi placé deviendront un corps étranger dans cette partie du corps. Comme vous devez le savoir, tout corps étrangers est automatiquement combattu.

          La nécrose des testicules ainsi placés débouchera à court ou long terme sur un cancer testiculaire alors que vous êtes une femme. (les testicules ne peuvent pas devenir ovaires) A l’origine de la septième semaines de gestation nous possédons tous une paire de GONADES qui sous l’influence d’hormones qui se transformerons soi en testicules, soi en ovaires ou en une ébauche de quelques chose ou resterons en gonades. Une fois passé ce délai de la septième semaines les tissus ainsi développer ne peuvent pas revenir en arrière.

          En pratiquant une orchidectomie, on vous préservent de complication biologique à fort taux de mortalité.

          • Solène a écrit le 2 mars 2015

            La justice ferait donc un cadeau à la personne en l’obligeant à être stérilisée pour éviter des problèmes ? Depuis quand la justice s’occupe de la santé des personnes ?

          • Sylvaine TELESFORT a écrit le 2 mars 2015

            Je te donne la raison médicale, pour la justice, elle suit plus facilement la raison médicale : à savoir si c’est logique ? Là je ne m’engagerai pas. Mais chacun devrait connaître les risques que avoir un bandeau sur les yeux.

      • Julie Mazens a écrit le 2 mars 2015

        Certains tribunaux se satisfont d’une mention “présente des caractéristiques féminines irréversibles” sur les certificats médicaux. Principalement la poitrine.

  3. Morgane Beaumont a écrit le 26 février 2015

    Le problème c’est que tout le monde s’en fiche de nos problèmes . Il n’y a pas de volonté politique parce qu’il n’y a pas d’intérêt politique. Nous passons pour des curiosités. Au mieux.

    • Ester a écrit le 26 février 2015

      J’ajouterai que nous sommes une minorité parmi d’autres minorités et je ne suis pas sûre que d’avoir regroupé les T aux LGB nous aie rendu service. Cela ne fait que d’entretenir une confusion.
      Il y aussi que l’une des demandes relative au retrait de la mention du sexe des papiers d’identité n’interesse que les trans et ne dérange personne d’autre.

      • Sylvaine TELESFORT a écrit le 2 mars 2015

        Le T a été solliciter par une présidente de l’ASB entre 2000 et 2002 à l’Inter-LGB qui est devenue Inter-LGBT. A cette époque la psychiatrie estimait que pour être transsexuel et fallait être avant tout appartenir soi au L Ou au G accessoirement au B.

  4. Elysa a écrit le 28 février 2015

    Y a pas un moyen officiel de faire un changement d état civil même avec un dossier et des des certificats irréversiibles .
    Obligée de les mettres aux tribunaux …. ? ou a y a un moyen dis officiel de changée c est papiers ?

    • Ester a écrit le 1 mars 2015

      Elysa, le systeme actuel est basé sur l’acte de naissance: tout les modifications qui surviennent dans ta vie seront marquées en marge. Le changement d’état-civil sera donc inscrit dans la marge. Quand tu demandera un extrait d’acte de naissance on t’enverra le papier avec l’identité féminine donc ça c’est bien. Si tu dois produire une Extrait d’Acte de Naissance Integral” (rarement demandé) il reproduira tout et montrera alors que tu as changé d’état-civil.
      Dans la pratique une fois obtenu ce fameux changement d’état-civil tu n’auras plus aucun problème.
      Quand on réfléchit aux raisons du système actuel c’est que s’il n’existais pas on aurait alors des individus (hommes) qui auraient officiellement disparus sans laisser de trace. Alors qu’en réalité ils n’auraient disparu qu’en tant qu’homme et seraient réapparu en tant que femme. D’ailleurs vu de l’autre côté il y aurait une contradiction a faire exister dans le passé des filles qui n’auraient (officiellement) jamais existé.

      • Elysa a écrit le 1 mars 2015

        quel débat lol ^^ hum cela a porte réfléion mais la question que je me pose sur le changement d état civil a chaque fois que je demande c est portée plainte contre l état avocat etc.. y a pas un moyen officiel calme posée un peu comme une carte grise de voiture quoi ….

        • Solène a écrit le 1 mars 2015

          Justement, comme il n’y a aucune procédure comme pour la carte grise ou certains erreurs sur un état civil (orthographe du nom erroné etc..) il faut aller au tribunal pour régler le “litige”.

          Et qui dit tribunal, dit avocat, dossiers au cas par cas, juges différents selon les tribunaux, interprétations différentes des lois et recommandations.

          • Elysa a écrit le 1 mars 2015

            dommage j aurai éssayée….

      • Koon a écrit le 6 février 2016

        Et ne serait il pas plus facile de créer un 3ème sexe sur les papiers d’identité avec T pour les FM et MF, voir même TFM et TMF en plus de F et M. Comme cela, tout contrôle serait que nous avons changé sans pour autant qu’un homme ou une femme ai disparu vis et versa.

        • Ester a écrit le 7 février 2016

          La création du genre neutre ou catégorie X fait débat en France alors que cela a été mis en place dans d’autres pays. Mais il est vrai que, par rapport a ce que j’écris sur le passé des personnes ayant obtenu un changment d’état-civil ce pourrait être une solution: en effet on admettrait alors, qu’ à la naisssance il y ait eu une erreur corrigée quelques années plus tard..
          Pour celles qui voudraient que le genre neutre les décrive elles se heurtent à l’opposition de celles qui le considèrent comme discriminant: ainsi rien ne bouge…..

  5. Ester a écrit le 3 avril 2015

    Ces derniers temps une campagne LGBT demande qu’on s’occupe (maintenant) AUSSI des “T”. Puisque les LGB ont pratiquement obtenu ce qu’ils réclamaient. Alors que pour les trans* RIEN n’a VRAIMENT avancé depuis 2000 ou 2002. Ce qui n’a rien d’étonnant puisque par rapport aux autres groupes on ne fait pas le poids, il faut ajouter quand même qu’une partie des avancées LGB (mariage, divorce forcé en cas de CEC) ont été utiles pour les trans*.

    • Lise a écrit le 8 février 2016

      Il me semble que si les revendications LGBTQI (Q pour “queer” et I pour “intersexe), féministes, anti-rascistes et concernant les droits des minorités pouvaient avancer de concert, les résultats seraient peut-être plus conséquents: de ce point de vue, c’est une bonne chose que les organisations LGBT se rappellent que les trans’ existent… J’ai parfois l’impression qu’en France ces luttes sont volontairement fragmentées dans la représentation qu’en donnent les médias, afin de masquer la profonde unité qui les anime, à savoir le respect de l’intégrité et de l’égalité des droits des personnes quelles qu’elles soient. Pourtant en s’appuyant sur cette unité, je suis certaine qu’il est possible d’obtenir d’importantes avancées pour toutes et pour tous 😉

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -