Photo du profil de Lise

by

Campagne vidéo ILGA-Europe pour le CEC: “Écoutez-les”

25 septembre 2016 | Tags: , , ,

Cet article pour partager avec vous une vidéo réalisée par l’association ILGA-Europe à laquelle j’ai participé, qui a pour but d’informer au sujet du vote en cours sur le changement d’état civil au Sénat et à l’Assemblée. Je reproduis ci-dessous le texte de présentation:

En France, en 2016, pour obtenir le changement de son prénom et de la mention de son genre, une personne trans doit saisir la justice, et bien souvent se conformer à des exigences d’un autre temps : diagnostic psychiatrique, stérilisation forcée, traitements médicaux, etc.

La Loi sur la Justice au XXIème siècle telle que votée à l’Assemblée Nationale avant l’été a partiellement amélioré la procédure actuelle en entérinant le principe de  démédicalisation. Néanmoins, les personnes trans devraient toujours saisir la justice et la procédure ne serait pas accessible aux mineurs.

La video vise à:

  • Donner à entendre la voix des principales personnes concernées ˗ les personnes trans elles-mêmes, sur la procédure actuelle de changement d’état civil.
  • Expliquer ce que cela signifie dans la vie quotidienne des personnes trans, de ne pas avoir de papiers qui correspondent à son genre.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Communiqué de Presse du Collectif Trans-Europe
COMMUNIQUE DE PRESSE Notre Collectif, « trans-Europe », a examiné avec attention la Proposition de Loi déposée le 13 décembre par Madame la Sénatrice Esther Benbassa concernant le changement d’état-civil des personnes transgenres et transsexuelles. Plusieurs points de cette proposition nous semblent malheureusement plus que discutables : 1)    l’introduction de la notion « d’identité de genre » dans le droit français ne saurait se limiter au simple replacement du terme  « d’identité sexuelle » par ce dernier. Si la CNCDH a effectivement fait une recommandation en ce sens, elle n’a malheureusement ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans-Europe – Juste une mise au point…
Compte tenu du climat délétère qui règne actuellement dans notre petit milieu associatif, je pense utile de clarifier les positions de notre collectif Trans-Europe. La Sénatrice Chantal Jouanno a déposé deux amendements relatifs au changement d’état-civil. Ces amendements, (qu’elle a eu le tact de nous soumettre avant de les déposer), sont le reflet exact de notre proposition de loi. Pour des raisons pratiques, (les numéros d’article ne figurent pas sur les amendements), je me référerai donc à cette dernière : http://www.trans-europe.org/rapport-has.html L’article 7 reprend ...
LIRE L'ARTICLE >>
Droits des trans en Europe, bilan détaillé
Le site www.tgeu.org a dressé un état des lieux de la condition des trans* en Europe en mai 2013 : - le premier document, en format PDF, est la carte des pays réclamant ou non la stérilisation préalable pour le changement d'état-civil voire n'ayant aucune législation pour cela - carte en fin d'article, - le second document, aussi au format PDF, est un bilan très détaillé de tous les droits et/ou protections des trans en Europe. 24 pays en Europe réclament encore la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un député UMP interpelle le gouvernement sur la procédure de changement de sexe
Paris (lundi 9 septembre / 18h) : Le député UMP Xavier Breton, très engagé dans la bataille contre le mariage homosexuel, s'inquiète à présent des intentions du gouvernement en matière de procédure de changement de sexe, craignant un "passage en force" sur le sujet. Dans une question écrite adressée à la ministre de la Justice Christiane Taubira et publiée lundi, le député demande si le gouvernement entend reprendre une proposition de loi de la gauche déposée fin 2011, visant "à la ...
LIRE L'ARTICLE >>
FAQ – Les personnes transgenres en Europe
Document Amnesty International du 4 févier 2014 Qui sont les personnes transgenres ? Les personnes transgenres sont des personnes dont la perception profonde de leur propre genre diffère du sexe qui leur a été attribué à la naissance, et qui expriment leur identité de genre selon divers schémas. Certaines personnes transgenres s’identifient comme complètement homme ou femme, d’autres perçoivent leur identité de genre comme s’inscrivant quelque part entre les deux. Certaines d’entre elles souhaitent apporter des modifications à leur corps par des traitements de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lettre ouverte à Mme Ségolène Neuville, Députée.
Madame la Député, Vous avez présenté vendredi un amendement visant à inciter le service public de l'orientation professionnelle à lutter "contre les stéréotypes de genre". Cet amendement qui a d’ailleurs été voté sans qu’il y ait eu débat est certes une bonne intention. Vous avez déclaré à cette occasion : "plus personne n'a peur de l'expression stéréotypes de genre", Permettez-moi juste de vous faire remarquer que c’est au nom des réactions que pourrait provoquer l’évocation de cette même notion de genre que les personnes transgenres ...
LIRE L'ARTICLE >>
La situation choquante des trans en Europe
Nos confrères de Yagg publient sur leur site un article relayant une vidéo de Transgender Europe. Cette vidéo expose la situation choquante des trans sur notre continent, en particulier en France. Voici la réalité à laquelle nous devons faire face pour disposer de papiers correspondant mieux à notre identité réelle que ceux que l'on a initialement. Vidéo dure mais si vraie hélas : l'intrusion de la psychiatrie, du système judiciaire et des institutions médicales dans nos vies sont une violence inacceptable et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Question d’actualité au Gouvernement – Jeudi 4 juillet 2013
Kalliopi ANGO ELA, Sénatrice écologiste représentant les Français établis hors de France Monsieur le Président, Madame la Ministre, Mes cherEs collègues, Ma question s'adresse à Madame la Garde des Sceaux. Jeudi dernier, la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme a rendu un avis important sur la définition et la place de la notion « d'identité de genre » en  droit français, et sur les conditions de modification de la mention du sexe à l'état civil. Cet avis a été unanimement salué par ...
LIRE L'ARTICLE >>
Conseil de l’europe – Résolution 1728
1. L’Assemblée parlementaire rappelle que l’orientation sexuelle est une part profonde de l’identité de chaque être humain et qu’elle englobe l’hétérosexualité, la bisexualité et l’homosexualité. L’Assemblée rappelle également que cette dernière est désormais dépénalisée dans tous les Etats membres du Conseil de l’Europe. L’identité de genre désigne l’expérience intime et personnelle de son genre telle que vécue par chacun. Une personne transgenre est quelqu’un dont l’identité de genre ne correspond pas au genre qui lui a été assigné à sa naissance. 2. ...
LIRE L'ARTICLE >>
La CNCDH souhaite rétablir la dignité des trans
(Communiqué de presse du CNCDH) En réponse à une saisine conjointe de la ministre de la Justice Christiane Taubira et de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, la CNCDH rend aujourd'hui public son avis concernant la définition et la place de l'identité de genre dans le droit français, et les conditions du changement de sexe à l'état civil pour les personnes transidentitaires. Consciente de la situation extrêmement précaire et des discriminations notoires dont font l'objet les personnes transidentitaires, la CNCDH ...
LIRE L'ARTICLE >>
Communiqué de Presse du Collectif Trans-Europe
Trans-Europe – Juste une mise au point…
Droits des trans en Europe, bilan détaillé
Un député UMP interpelle le gouvernement sur la procédure de changement de sexe
FAQ – Les personnes transgenres en Europe
Lettre ouverte à Mme Ségolène Neuville, Députée.
La situation choquante des trans en Europe
Sénat – Question d’actualité au Gouvernement – Jeudi 4 juillet 2013
Conseil de l’europe – Résolution 1728
La CNCDH souhaite rétablir la dignité des trans

13 responses to Campagne vidéo ILGA-Europe pour le CEC: “Écoutez-les”

  1. Julie S a écrit le 25 septembre 2016

    très touchantes personnes, j’espère que cette “justice du XXI” siècle” le sera vraiment, attendons la prochaine élection qui pour moi sera importante!!

  2. Ester a écrit le 25 septembre 2016

    Cette courte vidéo est bien faite. Mais les parlementaires l’auront-il au moins regardée? Parce que c’est souvent le problème.
    C’est incroyable que cette question de l’autodetemination du genre sur les documents officiels fasse l’objet d’aussi interminables discussion. Parce, finalement; le but est de rentrer officiellement dans la norme avec des documents marqués H ou F.
    La discussion relative a un genre neutre mériterai aussi d’être traitée, tout spécialement pour les intersexes qui le demandent (en vain).

  3. Claire B. a écrit le 26 septembre 2016

    Excellente vidéo. Comme le dit Ester c’est incroyable cette histoire de documents qui devrait être réglée depuis longtemps. Ce qui se passe est tout à fait contraire aux droits d’égalité dont se targue pourtant si souvent le France…

  4. Sophie Bourbonnaise a écrit le 26 septembre 2016

    Bravo pour cette vidéo qui devrait passer sur une chaine nationale pendant les heures de grandes écoutes. Merci Lise.

  5. Lise a écrit le 28 septembre 2016

    Merci à vous pour vos chouettes commentaires! Et pour te répondre ester, la vidéo a été en principe envoyée à tous les sénateurs par ILGA-Europe. À voir la façon dont ils ont réécrit la loi, il n’est cependant pas vraiment sûr qu’il l’aient regardée…

  6. Bérénice a écrit le 3 octobre 2016

    Encore une initiative, certes, partant d’un bon sentiment, mais qui restera absolument stérile. Entant que femme , je ressent une grande tristesse en voyant que ce sont des associations de défense des libertés sexuelles de chacun qui prennent parti pour des problèmes d’identité de genre. Le monde ne changera jamais parce que personne n’est capable de différencier les préférences sexuelles d’une personne, par rapport à ce qu’elle est, entant qu’être humain.
    mes orientations ne regardent que moi mais mon identité profonde, est malheureusement sacrifiée sur l’autel du voyeurisme et de la perversion de tous les “bien pensants” et tous les gens “normaux” de nos belles société “civilisées”. C’est ignoble de juger un individu et de le ranger dans une case en violant son intimité. Encore plus quand cela touche à sa vie sexuelle.

    • FuturAlice a écrit le 3 octobre 2016

      Le monde change tout le temps, perpétuellement. C’est pessimiste tout ça… Oui les gens sont con et la société est méchante et tout, mais déjà c’est pas totalement vrai, et en plus, quand on regarde les différences entre y a 50 ans et maintenant, ça a beaucoup évolué. Si on considère la suite logique des choses, le monde va obligatoirement s’améliorer (lentement, mais sûrement).
      Et puis ça sert à rien de plomber l’ambiance comme ça, pour avancer il faut être heureux/euse et pour être heureux/euse il faut avancer.
      Ici on avance, donc on est heureux/euse. Je t’encourage à faire pareil, à sourire à la vie et à avoir la banane magré l’avis des gens (dont on devrait se moquer pas mal ^^).
      :)

      • Bérénice a écrit le 3 octobre 2016

        Je ne sais pas quoi répondre devant un débordement d’optimisme tel qu’il a réussi à te faire passer à côté de l’idée principale que je souhaitais développer dans mon commentaire. Vois dans ma réaction, une tentative désespérée d’éveiller les gens à une plus grande pudeur. Il me semble que les minorités sexuelles “déviantes” devraient se mêler de leur cul, au lieu de continuer à faire croire au monde que l’identité de genre ait un quelconque rapport, de près ou de loin, avec la sexualité. Encore une fois, ça me dérange qu’une asso de lesbiennes et de gays fassent passer ce genre de message. Ce n’est pas leurs oignons sauf si l’on considère que toutes les personnes qui souffrent de dysphorie entrent toutes dans une case ou on balance toute la cour des miracles du sexe. Pour mon cas personnel, je n’ai pas de vie sexuelle, il me paraît inconcevable d’en avoir une quand on est dysphorique et qu’on en souffre réellement au plus profond depuis toujours. je méprise les personnes qui n’ont aucune pudeur et aucun respect. Que chacun fasse ce qu’il veut de son cul mais qu’il le fasse respectueusement. Bref, avec qui tu Baises, c’est pas marqué sur la tronche ou sur les papiers d’identité. On est très loin du syndrome de Benjamin, là. …

        • FuturAlice a écrit le 4 octobre 2016

          Bon j’aurais essayé…
          N’empêche, on dit “l’espoir fait vivre” parce que c’est vrai, tu devrais essayer un jour.
          Bonne chance quand même pour tout le reste :)
          Et écoutes (lis plutôt) Lise qui dit des trucs intéressants 😉

    • FuturAlice a écrit le 4 octobre 2016

      Bon j’aurais essayé…
      N’empêche, on dit “l’espoir fait vivre” parce que c’est vrai, tu devrais essayer un jour.
      Bonne chance quand même pour tout le reste :)
      Et écoutes (lis plutôt) Lise qui dit des trucs intéressants 😉

  7. Lise a écrit le 4 octobre 2016

    Bérénice, as-tu seulement regardé la vidéo? Il n’y est question QUE du changement d’état civil et des difficultés rencontrées par les personnes trans parce que le genre inscrit sur leurs papiers et documents d’identité ne correspond pas au genre qui est le leur et dans lequel elles vivent au quotidien. Personne ne songe à y remettre en cause le fait qu’orientation sexuelle et identité de genre sont deux choses radicalement différentes, bien au contraire!

    Quant à l’apparition d’un couple de femmes dans la vidéo, elle tient simplement à cette réalité sociale qu’il y a des personnes trans ET lesbiennes (ou pas) qui vivent avec leur compagne ou épouse et que précisément cela fait aussi partie de leur vie; de même qu’il y a des personnes trans de couleur qui ont une expérience singulière de la transphobie, ou encore… des personnes trans de couleur LGB 😉

    Par ailleurs je me permets de te rappeler qu’y compris concernant les personnes trans hétérosexuelles, la question de savoir “avec qui tu baises”, pour reprendre ton expression, est au fondement et se trouve constamment scrutée par les parcours de soin psychiatrisants qui prétendent au monopole de l’accompagnement des transitions notamment en France: on te pose sans cesse des questions sur ta sexualité, sur tes attirances, tes pratiques sexuelles pour déterminer si tu es une “vraie” trans qui “mérite” le traitement hormonal. Ce non-respect de la vie privée et de l’intégrité des personnes rejoint très exactement la psychiatrisation passée des personnes homosexuelles à qui l’on faisait rigoureusement le même type de questions; de même qu’il ne serait pas difficile de montrer que les pouvoirs coloniaux étaient obsédés par la sexualité des personnes de couleur racisées qu’ils prétendaient contrôler.

    En tant que minorités, nous faisons l’expérience d’oppressions à chaque fois singulières, mais qui se rejoignent à certaines intersections bien précises qu’il faut précisément dénoncer pour faire progresser l’égalité, et permettre à tout.e.s de vivre une vie digne, humaine et de valeur conformément à ce que les personnes désirent pour elles-mêmes. Je te dis tout cela en me doutant bien que si tu n’as pas regardé la vidéo, tu ne liras pas plus en détail le déroulement de ma réponse et en confondras volontiers les différents aspects pour en nier l’intérêt.

    Sache juste que personne ici ne te méprise, et qu’en retour personne ici ne mérite ton mépris. Et merci de regarder la vidéo avant d’en faire la critique, c’est cela que pour ma part j’appelle pudeur, politesse et respect.

  8. Bérénice a écrit le 5 octobre 2016

    Je regrette de ne pas pouvoir zapper certaines personnes et de recevoir une pseudo morale ridicule.
    Tu dois être quelqu’un d’important pour tenir les propos que tu tiens envers une personne dont tu ne sais absolument rien. Où alors, juste gonflée.
    J’ai répondu à ton commentaire mais malheureusement, le spectre de la censure l’a supprimé au nom de la sacro-sainte homophobie.
    Je vais faire simple, je ne suis pas le genre de personne qui se permet de commenter quoi que ce soit sans en avoir pris connaissance au préalable. Premier “jugement” erroné, de ta part.
    Pour ce qui est de confondre les arguments et les idées, il serait intéressant que tu te remettes en question. Quand on ose s’autoproclamer “diseuse de bonnes pratiques” on s’attelle à être soi même irréprochable.
    Je ne vais pas re développer mon propos à nouveau, personne n’a envie de le comprendre et il me semble déjà avoir fait tout ce que je pouvais pour expliquer mon point de vue.
    Le mépris dont tu parles, j’en ai été victime à deux reprises en moins de douze heures ici.
    Je ne souhaite de mal à personne, à toi, je te souhaite d’apprendre l’humilité et d’être capable de te remettre en cause, tout simplement.
    Ça te servira très certainement quand tu vivras ailleurs qu’au milieu des LGBT.
    je ne sais pas où tu peux bien en être au niveau de ton parcours et je m’en fous mais tu donnes l’impression d’une écoliere qui connaît sa leçon par coeur mais qui va se rendre compte que la réalité est très différente de ce qui est écrit sur internet. Une fois sortie de ton cocon douillet, le réveil sera violent.

  9. Lise a écrit le 5 octobre 2016

    Eh bien Bérénice! Je te souhaite de trouver l’apaisement :)

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -