Photo du profil de Ester

by

EXISTRANS 2016

11 octobre 2016 | Tags:

La 20ème Existrans, la marche des personnes trans et intersexes et de celles qui les soutiennent, aura lieu le samedi 15 octobre 2016 à 14h au départ du métro Belleville direction République puis continuer en ligne droite et prendre la rue Beaubourg à gauche. Arrivé Place du Chatelet.

Le parcours en suivant ce lien

si vous avez un accès Facebook https://www.facebook.com/events/277115522655541/ vous y trouverez d’autres évènements accompagnant l’Existrans

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
TDoR 2016 – Journée internationale du souvenir Trans’
Ce dimanche 20 novembre correspond à la 18ème journée internationale du souvenir trans (Trans Day of Remembrance - TDoR), consacrée à la sensibilisation sur les actes de violences, les crimes et les meurtres à caractère transphobe dont sont victimes de trop nombreuses personnes trans partout dans le monde. D'après l'association Transgender Europe, au moins 295 assassinats de personnes trans ont ainsi été rapportés pour la seule année 2016: http://transrespect.org/en/tmm-trans-day-remembrance-2016/, et iI y en a sans aucun doute beaucoup plus dont aucune ...
LIRE L'ARTICLE >>
Informations pratiquesLa marche aura lieu le samedi 1er octobre.Son mot d'ordre : Transphobie d’Etat : Stérilisation, précarisation, expulsion.Le parcours n'a pas encore été validé par la préfecture, voir le compte-rendu de la deuxième réunion.ParticiperLa prochaine réunion de préparation aura lieu le vendredi 26/08/2011 à 19h au SNEG, 12 Rue des Filles du Calvaire, 75003 Paris, France.L'inscription à la liste de discussions se fait, comme tous les ans, via cette page, en choisissant votre millésime et en cliquant sur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Existrans – Quelques informations d’importance !
La communauté Txy participe à la marche de l'Existrans. A la lecture de millions d'articles, commentaires et statuts sur des blogs et fessebook, je souhaitais clarifier quelques points d'importance et vous donner (en fin de billet) les modalités, le teaser vidéo et le parcours. ► Votre communauté Txy n'est ni une association ni un mouvement militant ni une entreprise commerciale. Vous êtes totalement libre de participer ou pas à cette marche et/ou au repas Txy qui suit derrière. Le militantisme est ...
LIRE L'ARTICLE >>
6 juin 2014 – Apéro Arc en Ciel
Un nouvel Apéro Arc en Ciel aura lieu le : Vendredi 6 Juin dans les locaux du Toit du Monde, 31 rue des Trois Rois Poitiers, à partir de 20h30. Les participant-e-s des précédents apéros ont choisi ensemble son titre : « Les Transidentités ». Ce temps permettra d’échanger librement (dans un cadre de confidentialité et de non-jugement) autour : - des discriminations subies et/ou potentielles, - des connaissances et recours au droit commun, - des prises de risques associées aux discriminations vécues, - des besoins identifiés ...
LIRE L'ARTICLE >>
Plus d'info ici : http://existrans.org/?p=249 PARCOURS Parcours
LIRE L'ARTICLE >>
La réunion #5 de l'Existrans 2012 aura lieu le jeudi 20 septembre à 19h dans les locaux de l'association Acceptess-T (183 rue Championnet, 75018 Paris). Contactez-nous pour les codes d'accès !
LIRE L'ARTICLE >>
Une séance Existrans à Chéries Chérie – Samedi 13 octobre à 20h00
Rencontre débat avec le Collectif Existrans autour du documentaire "Le Sexe de mon identité" le samedi 13 octobre à 20h00, en partenariat avec l'association What The Film! Le collectif Existrans organise depuis 1997 l'Existrans, la marche des trans et de celles et ceux qui les soutiennent. Une fois encore, le collectif soutient la campagne internationale Stop Trans Pathologization 2012, "campagne pour la dépathologisation des identités trans". Nous avons choisi de nous aligner sur cette campagne, car nous partageons ses objectifs, dont les ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’association Andbraiz organise en décembre un premier groupe de parole qui aura pour but d’ouvrir la parole autour du sujet des transidentités. Ce groupe souhaite donner à des personnes isolées, en questionnement sur leur genre ou simplement à la recherche d’informations, la possibilité d’échanger dans un environnement sain, anonyme et respectueux. https://www.facebook.com/events/1724583477573280/permalink/1724585607573067/ Samedi 16 décembre de 14h à 16h MSAP 12 rue Lamennais à Tréguier L’entrée est libre et anonyme.
LIRE L'ARTICLE >>
La réunion #6 de l'Existrans 2012 aura lieu le vendredi 5 octobre à 19h dans les locaux d'Act-Up Paris (45 rue Sedaine, 75011 Paris). Contactez-nous pour les codes d'accès !Les personnes intéressées pour préparer la projection/débat avec le Festival Chéries-Chéris ont rendez-vous un peu avant, à 18h (toujours au local d'Act-Up).
LIRE L'ARTICLE >>
COMPTE-RENDU RÉUNION #1 EXISTRANS 2014
COMPTE-RENDU RÉUNION #1 EXISTRANS 2014 25/06/2014 PrésentEs : Giovanna (Acceptess-T), Teva (Acceptess-T), Coline (OUTrans), Alice (OUTrans), Po (OUTrans), Jules (OUTrans) 1. L’Existrans 2014 Il est important d’avoir de la sonorisation, idéalement en début et fin de marche pour être audibles. Le camion n’est pas forcément obligatoire, ça pourrait être une (ou deux) camionnette(s) ou voiture(s) bien équipées en sonorisation. Idéalement il faudrait plusieurs micros, coordonnés sur les enceintes. Question de la musique entre les périodes de slogans : a priori garder de la musique, mais choisir ...
LIRE L'ARTICLE >>
TDoR 2016 – Journée internationale du souvenir Trans’
Bulletin d’informations sur l’Existrans 2011
Existrans – Quelques informations d’importance !
6 juin 2014 – Apéro Arc en Ciel
existrans 2015
Réunion #5 – Existrans 2012
Une séance Existrans à Chéries Chérie – Samedi 13 octobre à 20h00
Groupe de parole autour du sujet des transidentités
Réunion #6 – Existrans 2012
COMPTE-RENDU RÉUNION #1 EXISTRANS 2014

6 responses to EXISTRANS 2016

  1. Ester a écrit le 15 octobre 2016

    J’ai été la manifestation je n’ai reconnu personne et personne ne m’a reconnue contrairement aux autres fois.
    J’ai eu l’impression qu’il n’y avait pas autant d’associations venues de province.
    Ambiance qui m’a parue moins excitée, moins revendicative? Peut être pas, mais manifestement les organisateurs n’ont pas eu le temps de prendre en compte les toutes nouvelles loi votées 3 jours avant!

  2. Johanne a écrit le 17 octobre 2016

    Bonjour,
    J’étais aussi à la manifestation et n’ai reconnu personne jusqu’à l’arrivée à la place du Châtelet où j’ai reconnu Lise que je n’avais jamais rencontrée avant mais connaissais sur tyx. Nous avons discuté un moment ainsi qu’avec son épouse et d’autres personnes de l’ANT. Chacune d’elles devant rentrer à l’issue de la manifestation je suis allé seule à la Mutinerie où j’ai pu encore discuter avec d’autres personnes.
    @ ester, c’était la première fois que je défilais et l’ambiance m’a paru assez revendicative et à juste titre. Pour moi, les organisateurs ont eu le temps de prendre en compte les nouvelles lois qui sont une petite avancée mais le cec n’est pas complètement dé judiciarisé. Donc ces nouvelles loi améliorent nos démarches mais ne répondent pas aux revendications.
    Je ferai la même conclusion que les organisateurs, l’Existrans a 20 ans et malheureusement les revendications ne sont toujours pas entendues et sont toujours les mêmes.

  3. Anne Céline a écrit le 17 octobre 2016

    j’y étais …
    Arrivée en retard, perdue dans les rues de Paris j’ai rejoint le cortège au croisement rue St Maur et rue de Belleville en remontant vers la tête de la manif j’ai essayé de trouver des connaissances sans succès dommage…

  4. Ester a écrit le 21 octobre 2016

    Cela fait des années que les organisateurs de cette manifestation se plaignent de n’arriver a rien et de revendiquer à chaque fois LES mêmes choses. Au bout d’un moment il faut quand même s’interroger sur les raisons du blocage. Pendant longtemps (peut-être moins cette année…) il y a eu une addition de revendications qui, au lieu d’êtres propres aux trans*** concernaient entre autres des trans***. Par exemple la régularisation des trans*** sans papiers ou les revendication des trans*** travailleuses du sexe sont des problèmes distinct qui n’ont rien à voir avec l’objet principal de la manifestation.
    Cette année j’ai vu des féministes anarchistes participer en tant que telles dans la manif: c’est encore un exemple qui brouille le message principal. Il y avait aussi des anarchistes en partie masqués qui défilaient et salissaient parfois les murs avec des bombes de peinture noire. Ce n’est pas parce que dans ces groupes existent des trans*** qu’ils peuvent utiliser l’existrans pour la promotion de leurs convictions: qu’ils les fassent dans des manifestations dédiées.

  5. Lise a écrit le 23 octobre 2016

    Ester, je ne comprends pas bien tes réticences: les personnes trans séropositives, sans papiers ou travailleuses du sexe existent, et me semblent tout à fait légitimes si elles souhaitent faire entendre leurs revendications dans le cadre de l’Existrans, d’autant plus qu’il leur est souvent difficile de les exprimer par ailleurs étant donné la situation précaire dans laquelle nombre d’entre elles se trouvent et qu’elles n’ont dans leur écrasante majorité pas choisie. Je ne vois pas en quoi la multiplicité des revendications pourrait nuire à la manifestation, au contraire: c’est là justemment le moyen de refléter le fait que la transidentité renvoie à des formes de vie et à des expériences très différentes qui ont certes des aspects en communs, mais qui sont irréductibles les unes aux autres.

    Les privilèges sociaux, par exemple pour moi le fait d’être une femme trans de citoyenneté française, blanche, vivant en région parisienne et plutôt soutenue par son entourage (etc…) sont choses fragiles, et je pense qu’il est important d’en être consciente afin de faire jouer la solidarité de la façon la plus large possible entre personnes trans sans exclure a priori qui que ce soit des droits, des soins, du soutien et de l’entraide auxquels chacune et chacun a droit. Je me souviens souvent que par exemple je ne peux pas aller voir ma famille en Russie, parce que là bas tout risque de se passer comme si je n’avais pas de papiers (un controle de police avec un visa au genre non correspondant et nul ne sait quelle violence arbitraire peut alors se produire, avec le consentement silencieux du gouvernement) – que lorsque j’étais adolescente et que j’avais du mal à intégrer la séparation entre orientation sexuelle et identité de genre, j’ai parfois été assez proche de tomber dans une logique de “rencontres” par internet dont je ne sais où elle m’aurait conduite, ou encore que j’aurais tout à fait pu attraper le VIH en de multiples occasions à une époque où je n’étais pas vraiment informée sur la maladie et les moyens de s’en protéger – même si bien sûr j’ignore tout de ce que cela peut vouloir dire de vivre en étant séropositive. Tout cela non pas pour tenir un discours moralisateur ou quoi que ce soit de ce genre, mais bien parce que cela permet aussi de comprendre à partir de l’analyse de ses propres privilèges l’importance de certaines revendications qui autrement paraissent superflues.

    Ainsi, si de nombreuses associations, dont l’ANT dont je suis membre, continuent à demander le changement d’état civil libre et gratuit en mairie, c’est bien parce que les discriminations vont perdurer pour nombre de personnes que la réforme actuelle ne prend pas en compte, sans parler de l’arbitraire des procureurs qui seront bien les mêmes avant et après le vote de la loi – je vois mal un procureur transphobe qui a créé toutes sortes de difficultés face au juge pendant des années soudainement se repentir et accorder en toute libéralité son feu vert à toutes les demandes qui lui seront adressées. Si tout le monde n’est pas en situation d’égalité en termes de droits et face à la loi, je me demande ce que le combat pour égalité des droits peut bien vouloir dire – même si pour certaines personnes les choses peuvent s’être améliorées d’une façon ou d’une autre. D’où la nécessité à mon avis de poursuivre l’engagement et de continuer à instaurer un rapport de forces avec les décideurs politiques 😉 Et je suis vraiment désolée que nous n’ayons pas pu nous voir à l’occasion du défilé, j’espère que nous pourrons quand même le faire à un autre moment!

  6. Ester a écrit le 24 octobre 2016

    Bonjour Lise,
    Je comprends ton point de vue. Ce que j’ai écrit fait suite aux difficulté récurrentes de l’Existrans de réussir a satisfaire ses revendications depuis sa création. Je considère que 1°les messages les plus simples sont les plus faciles a faire passer 2° tout ce qui concerne des revendications qui NE SERAIENT PAS PROPRES AUX TRANS n’ont pas leur place dans cette manifestation.
    J’estime que la raison principale du manque d’efficacité de cette manifestation réside dans la confusion des revendications.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -