Hanouna, l’homophobie et la transphobie décomplexées

26 mai 2017 | Tags: , , , , , ,

Cyril Hanouna, le 23 janvier 2016, au Parc des princes, à Paris, lors du match du PSG contre Angers. (MAXPPP)

Cyril Hanouna, le 23 janvier 2016, au Parc des princes, à Paris, lors du match du PSG contre Angers. (MAXPPP)

Depuis bien des années maintenant, Cyril Hanouna sévit en prime time sur C8 avec son émission TPMP à faire des “blagues potaches”, des “canulars”, et surtout une fixette incroyable sur les homos et par rebond sur les trans.

Le point d’orgue vient d’être atteint avec la publication d’une fausse annonce sur le site d’annonces Vivastreet dont voici le contenu

le-faux-profil-de-cyril-hanouna_5882369

Suite à cette annonce, un jeune homme de 19 ans appelle au numéro présent dans l’annonce et se trouve en direct jeudi 18 mai 2017 dans l’émission d’Hanouna où il est humilié et malheureusement reconnu par sa famille. Dans la séquence en question, Hanouna surjoue le rôle d’une “folle”. En image de fond, on voit au passage une photo d’un activiste gay, Max Emerson. Après avoir bien joué sa séquence rabaissante, Hanouna raccroche au nez du garçon. Le mal est fait. Le jeune se trouve mis à la porte de chez ses parents par son père, suite à cet odieux “canular” télévisuel. Il est au final recueilli par l’association Le Refuge qui répond à ses appels de détresse. La séquence en question ne sera pas mise en lien ici, il n’est pas la peine d’ajouter à l’humiliation subie par ce jeune garçon.

Dans le même temps, le CSA reçoit plus de 20 000 plaintes et ne bouge pas le petit doigt, se retranchant derrière “les procédures”. En effet, les autres plaintes traitées par le CSA, datant de novembre 2016 ne sont toujours pas arrivées à terme. Le CSA ne sert donc pas à grand-chose dans cette affaire. Il lève au passage la léthargie de l’Etat face à l’homophobie publique, alors que nous sommes quatre années après la loi pour le mariage pour tous.

Il est bon de rappeler la position prise par le CSA en mai 2013 à l’époque du clip College Boy du groupe Indochine où le CSA avait interdit la diffusion du clip avant 22h30 alors que ce clip dénonçait l’homophobie dans les collèges et lycées. Le CSA est toujours aussi tiède concernant l’homophobie.

Face à cette léthargie du CSA, les militants LGBT et les journalistes prennent le taureau par les cornes et alertent tous les annonceurs dont les publicités passent durant l’émission d’Hanouna et obtiennent leur retrait. Comme certains disent, le seul moyen de faire pression reste encore de toucher au porte-monnaie de l’émission et par rebond à celui de C8. Il faut dire que les revenus publicitaires de C8 viennent pour près de 80 % de l’émission d’Hanouna.

Max Emerson dont la photo était en fond de la séquence a suggéré que tous les dommages-intérêts récoltés en cas de procès contre Cyril Hanouna soient reversés à l’association Glaad.

Cyril Hanouna a poussé le bouchon très loin dans la banalisation de l’homophobie, répétant à l’envi que lui n’est pas homo et se défendant d’être homophobe puisqu’il soutient des associations LGBT. En clair, donner de l’argent à des associations LGBT lui donnerait un “droit à propager” de l’homophobie dans ses émissions. Il ne faut pas non plus oublier qu’au travers de cette homophobie traîne en arrière-plan de la transphobie. En effet, Cyril Hanouna est toujours dans le registre de la folle, sans compter qu’il appelle ses “fanzouzes”, “mes petites beautés”, un terme qui dans le contexte de cette homophobie régulière tient aussi de la transphobie. On peut d’ailleurs se demander ce que veut dire ce terme “fanzouze”… Contraction entre le mot “fan” et le mot “tarlouze” ? La “tarlouze” est aussi bien l’homosexuel (gay) que la trans.

Hanouna est actuellement dans le collimateur pour son homophobie, il pourrait l’être aussi pour sa transphobie. Son émission toucherait apparemment 1,7 millions de personnes, principalement des jeunes. France Inter s’est prêté à l’exercice d’interroger dans la rue des fans de l’émission d’Hanouna, le résultat est assez consternant et donne bien la température de ce qu’il provoque. Cette émission n’est pas anodine, elle propage à grande échelle l’homophobie et la transphobie.

Il est temps que cette mascarade télévisuelle s’arrête. Il est temps que C8 cesse de diffuser ce programme. Espérons que la pression des annonceurs sera suffisante pour que C8 soit obligée de baisser pavillon.

Par ailleurs, et cela personne n’en parle, quid du traitement de l’homophobie de la famille qui a rejeté son enfant ? Elle est tout aussi répréhensible.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Je ne sais pas si vous avez noté que ce 17 mai c'était la journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie. Au delà de cette journée, il y a des événements organisés cette semaine. Quelques idées sur ce qui est organisé. Allez voir les sites de SOS homophobie, de AIDES, de IDAHOT et d'ACCEPTESS-T, membre d'inter-lgbt. http://www.sos-homophobie.org/journee-contre-l-homophobie http://www.aides.org/actu/journee-internationale-de-lutte-contre-lhomophobie-et-la-transphobie-idahot-2015-2939 http://dayagainsthomophobia.org/ http://www.inter-lgbt.org/spip/spip.php?article1076
LIRE L'ARTICLE >>
Transphobie : campagne participative avec les internautes !
Internet est le premier territoire d'expression de l'homophobie : 17% des actes homophobes signalés à SOS homophobie y sont repérés. C'est pourquoi SOS homophobie vous donne la parole pour occuper Internet et contribuer à faire reculer les discriminations. Comme sur le clip «Les Mots pour le dire», à vous de partager en un seul mot votre vision de l'homophobie, de la biphobie ou de la transphobie et un autre mot pour décrire le meilleur moyen de l'enrayer. Ces mots sous forme de ...
LIRE L'ARTICLE >>
8e Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie
Dans cet interview vidéo réalisé par Yagg, Louis-Georges Tin détaille les grands axes de la 8e Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie qui a lieu aujourd'hui le 17 mai 2012. La Journée Mondiale de Lutte Contre l’Homophobie a pour but d’articuler action et réflexion afin de lutter contre toutes les violences physiques, morales ou symboliques liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre. Elle entend susciter, soutenir et coordonner toutes initiatives contribuant à l’égalité entre les citoyens en la ...
LIRE L'ARTICLE >>
« L’homophobie et la transphobie », priorités du commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme
WASHINGTON, DC, 8 juin (C-FAM) C’est dans un brouhaha de critiques sur la manière d’ordonner les priorités que Navi Pillay, le numéro 1 des droits de l’homme onusien, a lancé le mois dernier une vidéo sur « l’homophobie et la transphobie ». Dans cette vidéo, elle y conjure les Etats membres d’abroger les législations et pratiques  « discriminatoires ». Elle appelle aussi toutes les personnes à « combattre les comportements homophobes » par l’éducation des enfants et des adultes. Les dirigeants des Etats-Unis et les organisations militantes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à la création d’un collectif national de lutte contre l’homophobie et la transphobie.
L'association Nationale Le Refuge, reconnue d'utilité publique, appelle l'ensemble des associations citoyennes à se réunir autour d'un collectif national de lutte contre l'homophobie et la transphobie. Face à un débat qui s'annonce difficile, brutal et passionné, l'association Le Refuge souligne l'importance de fédérer les énergies dans un double objectif de pertinence et de cohésion. Toutes les associations sensibilisées à la lutte contre les discriminations et les exclusions sont concernées par la lutte contre l'homophobie qui concerne tous les secteurs de notre société. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
La ministre humilie une association de lutte contre l’homophobie et la transphobie
(Communiqué Le Refuge) La Ministre Najat Vallaud-Belkacem a choisit de ne pas rendre visite à la seule association de lutte contre l'homophobie et la transphobie reconnue d'utilité publique lors d'un déplacement sur la ville de son siège national, ce jeudi, alors qu'elle est chargée de coordonner une mission nationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie. L'Association Nationale Le Refuge fédère plus de 1 300 adhérents dont une centaines d'associations pour lesquelles les notions d'ouverture et de partage sont primordiales. Son refus ...
LIRE L'ARTICLE >>
IDAHO – Rapport Transphobie
http://transphobie.fr/rapport-transphobie.html Il faut en remettre une couche et partager. Partager, non pas pour faire plaisir à l'un-e ou à l'autre. Bouder, par inimitié pour l'un-e ou l'autre. Mais parce que les groupes trans ont besoin de ces données et qu'ils sont en première ligne. Personne n'est mieux placés que les personnes trans elles-mêmes pour témoigner et donner enfin des données pour établir ces statiques dont nous manquons cruellement sur ces sujets trop souvent délaissés par le législateur. Comment dire... Ce n'est pas comme si ...
LIRE L'ARTICLE >>
Plus de 11.300 élèves sensibilisé-e-s par SOS homophobie : la prévention par l’éducation est incontournable
(communiqué de presse SOS homophobie du 28 juin 2012) SOS homophobie intervient dans des collèges et lycées depuis bientôt dix ans pour informer les élèves de la réalité de l'homophobie, de la biphobie et de la transphobie, et ainsi les sensibiliser à l'acceptation de la diversité des relations affectives et sexuelles et des identités de genre. Accueilli-e-s dans des établissements de la France entière grâce à nos antennes régionales, la fréquence de nos interventions s'est accélérée depuis l'obtention de l'agrément national ...
LIRE L'ARTICLE >>
Concours Le Refuge – votez pour un projet contre la Transphobie !
Pour la deuxième année consécutive, Le Refuge et l'Institut Randstad ont lancé début janvier un concours pour soutenir des initiatives associatives contre l'homophobie et la transphobie. Deux projets concernent directement la communauté T et nous vous invitons à voter pour l'un d'entre eux ! Devenir Florence, le projet réalisé par l'association Chrysalide, est décliné en trois formats (un livre, une application pour Smartphone, et un site internet) et il repose sur le principe du "livre dont vous êtes le héros". Vos papiers, film ...
LIRE L'ARTICLE >>
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie - Les Ministres annoncent en séance leur souhait d’un prochain débat sur toutes les problématiques liées à l’identité de genre. Communiqué de Presse inter-LGBT A l’Assemblée nationale, lors des discussions sur le projet de loi sur le harcèlement sexuel, déjà amendé par le Sénat, l’ajout du motif de discrimination fondée sur l’identité sexuelle à l’article L.225-1 du code pénal a été confirmé. Cela fait suite au travail du collectif composé d’ID Trans’, ORTrans et ...
LIRE L'ARTICLE >>
17 mai : Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie
Transphobie : campagne participative avec les internautes !
8e Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie
« L’homophobie et la transphobie », priorités du commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme
Appel à la création d’un collectif national de lutte contre l’homophobie et la transphobie.
La ministre humilie une association de lutte contre l’homophobie et la transphobie
IDAHO – Rapport Transphobie
Plus de 11.300 élèves sensibilisé-e-s par SOS homophobie : la prévention par l’éducation est incontournable
Concours Le Refuge – votez pour un projet contre la Transphobie !
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie

3 responses to Hanouna, l’homophobie et la transphobie décomplexées

  1. Gisèle a écrit le 26 mai 2017

    Merci, cela à le mérite d’être clair. Restons vigilantes – vigilants…

  2. Léa a écrit le 30 mai 2017

    Stupide & intolérable.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -