Incontournable Article causant de : Médias.

Les médias dans la communauté T : livres, films, vidéos, publicités, musiques, radios, bandes dessinées, …


Mojito Mélo – L’interview

19 janvier 2015 | Tags: , , , ,

mojito-melo-couverturePas simple d’être une femme Trans en début de vie, encore moins une fille sauvage en construction. Surtout quand les sentiments s’emmêlent. Grande fragilité, forte émotivité, être soi, besoin de reconnaissance.

Mojito Mélo raconte l’éveil et l’émancipation par le trouble, le sentiment et l’émotion, un méli-mélo qui se joue de l’archétype de la femme transsexuelle et de certains stéréotypes associés à la féminité.

Nous avons posé quelques questions à l’auteure de cette petite romance, Julie Mazens.


*** Tu peux nous résumer l’histoire en quelques mots ?

C’est une narration, donc cette histoire est forcément basée sur un certain vécu. Celui d’une femme trans qui découvre les sentiments au féminin et qui a des difficultés à gérer ses émotions naissantes. En état de faiblesse, et alors qu’elle est en recherche affective, l’héroïne croit tomber amoureuse d’un homme qui s’avère toxique, malsain voir pervers.

*** Pourquoi ce titre ?

Pour paraphraser mon ami Claude qui m’a aidé dans certaines de mes réflexions, ce livre étudie l’impact de l’absorption de boissons alcoolisées sur le cœur troublé d’une jeune femme en quête d’elle-même … (rires).

Il y a très peu d’alcool dans ce livre, l’héroïne ne boit qu’une coupe de champagne de temps en temps et un Mojito très exceptionnellement, quand elle se sent d’humeur mutine.

*** Comment est venue l’idée de ce livre ?

J’ai commencé à vivre une situation personnelle compliquée et j’ai trouvé dans l’écriture un moyen de prendre un peu de recul. C’est au plus fort de cette situation que j’ai décidé d’en faire un livre romancé. Une forme d’exorcisme certainement. Et assez bizarrement, ma situation personnelle s’est trouvée fortement influencée par cette écriture et réciproquement, puisque les deux se sont déroulées en parallèle.

J’ai trouvé aussi intéressant de sortir des habituels livres écrits par des personnes Trans, généralement des biographies de transitions. J’aborde une période particulière de la vie d’une femme trans, celle de sa puberté. Pour l’héroïne cette période commence vraiment à sa date d’anniversaire, la quarantaine bien révolue, après juste un an de traitement hormonal.

*** Le contenu ne fait-il pas un peu patchwork ?

Le livre alterne des petites narrations, de courtes réflexions, des dialogues, des poèmes et un conte, le tout agrémenté de quelques citations et d’une pincée de magie.

C’est un mélange de différents styles qui peut surprendre mais qui correspond à mon état d’esprit du moment. C’est le journal intime de l’héroïne écrit en quasi temps réel. J’aurais été trop à l’étroit si j’avais du me contenter d’un seul style en particulier.

*** Tu t’exposes vraiment beaucoup dans ces textes, non  ?

(rires) L’héroïne s’expose beaucoup en effet. Elle parle notamment de sa sexualité de femme trans pas encore opérée.

Bien évidemment la sexualité des personnes Trans est d’une immense diversité et d’une immense richesse. Je n’en montre qu’une toute petite facette mais elle est déjà très différente des stéréotypes véhiculés. Cette exposition est nécessaire pour lutter efficacement contre les habituels clichés de la femme trans portés par le discours dominant.

Les personnes trans ont droit aux sentiments, à l’amour et à une sexualité épanouie, comme tout être humain. Je pense que c’est le message le plus important à retenir de cette histoire.

*** Depuis la sortie du livre, l’héroïne a-t-elle finalement trouvé ce qu’elle cherche ?

C’est bien possible mais elle préfère rester très discrète :) !

*** Tu as des premiers retours de lecteurs ou lectrices ?

Oui. Ma première lectrice, Nathalie, une fille cisgenre, m’a dit « quand tu parles des bouleversements hormonaux je me suis retrouvée ado ! ». C’est le compliment le plus sympa. La situation que je romance n’a finalement rien d’exceptionnelle, c’est le lot commun de toutes les adolescentes. C’est le fait que l’héroïne soit née et éduquée comme un garçon, puis en pleine déconstruction du genre / construction de son identité féminine qui rend cette histoire un peu singulière.

*** Tu as une anecdote à propos du livre ?

Oui. Alors que je corrigeais un des premiers manuscrits, assise dans un café, je suis abordée par un garçon sympa : « Bonjour ! on prend un café ensemble et on fait l’amour ? Je plaisante. Oublie le café. » (rires)

*** Quels sont tes prochains projets ?

J’ai un projet bien avancé pour un livre de contes que je souhaite offrir à tous les enfants que je connais. Je peux déjà vous en donner le titre : « La véritable histoire du Croc » et vous en trouverez quelques extraits sur mon blog (http://www.killbill.fr/tagged/contes). Actuellement, je cherche une illustratrice, l’appel est lancé !

Avec ces contes, je revisite certaines histoires à la moulinette de la déconstruction du discours dominant. Je m’inspire aussi fortement des histoires de Baba Yaga mais aussi de la magie blanche avec des fées et des lutins. J’aborde des thèmes que j’affectionne tout particulièrement et que j’ai déjà traité dans le cadre de mes écrits sur la transidentité mais de manière plus générale : l’émancipation, la liberté, l’épanouissement à être soi, le sentiment d’injustice, le deuil, le lâcher-prise, l’égo, la féminité, …

Je commence aussi l’écriture d’un roman. Vous aurez quelques extraits prochainement sur mon blog (http://www.killbill.fr/). La transidentité sera une des composantes de l’histoire mais dans un positionnement assez inattendu.

*** Et le militantisme dans tout ça ?

Je considère que c’est une forme efficace de militantisme que de publier des narrations authentiques de nos vies de personnes trans, de nous re-approprier nos histoires et de ne pas laisser des espaces à des tiers et encore moins au discours dominant pour nous invisibiliser et nous stéréotyper.

Par ailleurs, je milite dans mon quotidien avec une très forte visibilité positive. En tant que chef d’entreprise, mes clients, mes fournisseurs, mes collègues, mes partenaires, mes actionnaires, savent tous que je suis une femme trans et cela est totalement accepté et intégré. La transidentité est une richesse humaine incroyable.


Pour acheter le livre sur Lulu.com

acheterLivre


Derniers Articles causant de : Médias.

Publicite (avec) transgenres

15 octobre 2016 |

Un marque bien connue a fait appel a de nombreuses transgenres dans ce film.

N’en croyez pas vos yeux…

16 mars 2016 | Tags: , , ,

SHISEIDO la grande marque japonaise de cosmétiques a fait preuve d’originalité dans cette publicité pour du maquillage. voyez vous même dans l’ordre c’est essentiel 1° 2° le Making off avec la vraie publicité

poster des photos correctes

14 janvier 2016 |

Pour faire suite à mon article ” dimension des photos” et afin de ne pas générer un travail supplémentaire à nos chères jardinières, pour faire respecter la charte sur les photos, je vous invite à vérifier le cadrage lors de l’ importation sur Txy, et vérifier en utilisant les poignées, petit carrés à chaque angles du […]

L’ instant de poésie d’ Aline

9 janvier 2016 |

Bonjour les filles, je fais partie des nouvelles, et depuis que je visite, explore, consulte les profiles et lit les articles des unes et des autres, voulez vous que je vous dise à quoi me fait penser ce site? Oui !!! Il me fait penser à un immense jardin botanique ou pousse une grande variété […]

Loan recommande deux ouvrages

1 octobre 2015 |

Pour les amatrices et amateurs de lectures, on me signale ces livres: 1° Un roman d’Abel Tyveet “Ainsi soient-ils en elle”: Tarif : 18.95€ port compris pour la France métropolitaine. Editions JBC GALAXY 12 rue du Puy Guignard 16700 Ruffec FRANCE   Tel : 06.74.71.48.47 4ème de couverture: À Paris, Janis s’évade de l’emprise de […]

Histoires de Coming Out, 31 témoignages

18 août 2015 | Tags: ,

CARELE BELANGER présente Histoires de Coming Out 31 histoires vraies et inspirantes qui font du bien. Le 1er août 2015– Comme beaucoup de gens, Carèle a passé une partie de sa vie à vivre selon les “normes” de la société: métro-boulot-dodo. Durant ce temps, elle avait un grand manque de confiance en elle et la […]

Existrans 2014 – Reportage

1 novembre 2014 | Tags: , , , , ,

Christine Rougemont a produit et réalisé un reportage sur la marche de l'Existrans 2014. Nous le relayons ici.

Assistez à l’avant-première du film “Une Nouvelle Amie” de François Ozon

26 octobre 2014 | Tags: , , ,

Gagnez une invitation pour deux personnes à l'avant-première du nouveau film de François Ozon "Une Nouvelle Amie".

Comme Une Fille

29 juin 2014 | Tags: ,

Comme une fille et j'en suis fière !

La vie en rose, pour en découdre avec les stéréotypes

9 mai 2014 | Tags: , , , ,

Comme il était difficile de vouloir repeindre les choses à l'aune de ses désirs! Comment dire :" C'est féminin de gouverner" quand on savait que les hommes étaient toujours massivement à la tête de tout et revendiquaient les conquêtes scientifiques, même quand c'était le fait des femmes ?

« Déracinés » met en scène un personnage intersexué

2 mai 2014 | Tags: , , , ,

Cette bande dessinée qui raconte l'histoire d'une personne intersexuée allie beauté des graphismes et originalité de l'histoire.

Une chanson d’amour Transgenre devient un hit viral avec 9 millions de vues

12 avril 2014 | Tags: , , , , ,

Une nouvelle chanson du chanteur pop thaïlandais Vid Hiper R Siam raconte l’histoire d’une femme trans qui devient l’amant de son meilleur ami d’enfance.

Le Gène de l’orchidée

9 avril 2014 | Tags:

La pièce parle de l'intersexuation, et du traitement que lui réserve la médecine et notre société. Elle raconte l'histoire de la jeune Yan-a, de la sortie de l'enfance à l'aube de l'âge adulte.

Les “butch” de San Francisco

2 avril 2014 | Tags: , , , ,

Célébration de ceux qui choisissent d'exister et s'identifier en dehors du binaire.

Culotte Inside

31 mars 2014 | Tags: , , ,

31 Mars : Journée internationale de visibilité trans ! pour de la visibilité invisible !

Une vidéo d’Acceptess-T pour le T-DOV

28 mars 2014 | Tags: , , ,

Le 31 mars est le T-DOV (Transgender Day Of Visibility). A cette occasion, l'association Acceptess-T, accompagnée par Karine Pelgrims et Christine Rougemont, a réalisé une vidéo que nous tenons à relayer, car elle est porteuse d'un message fort et significatif.

X
- Entrez votre position -
- or -