Incontournable Article causant de : Féminité.

Mojito Mélo – L’interview

19 janvier 2015 | Tags: , , , ,

mojito-melo-couverturePas simple d’être une femme Trans en début de vie, encore moins une fille sauvage en construction. Surtout quand les sentiments s’emmêlent. Grande fragilité, forte émotivité, être soi, besoin de reconnaissance.

Mojito Mélo raconte l’éveil et l’émancipation par le trouble, le sentiment et l’émotion, un méli-mélo qui se joue de l’archétype de la femme transsexuelle et de certains stéréotypes associés à la féminité.

Nous avons posé quelques questions à l’auteure de cette petite romance, Julie Mazens.


*** Tu peux nous résumer l’histoire en quelques mots ?

C’est une narration, donc cette histoire est forcément basée sur un certain vécu. Celui d’une femme trans qui découvre les sentiments au féminin et qui a des difficultés à gérer ses émotions naissantes. En état de faiblesse, et alors qu’elle est en recherche affective, l’héroïne croit tomber amoureuse d’un homme qui s’avère toxique, malsain voir pervers.

*** Pourquoi ce titre ?

Pour paraphraser mon ami Claude qui m’a aidé dans certaines de mes réflexions, ce livre étudie l’impact de l’absorption de boissons alcoolisées sur le cœur troublé d’une jeune femme en quête d’elle-même … (rires).

Il y a très peu d’alcool dans ce livre, l’héroïne ne boit qu’une coupe de champagne de temps en temps et un Mojito très exceptionnellement, quand elle se sent d’humeur mutine.

*** Comment est venue l’idée de ce livre ?

J’ai commencé à vivre une situation personnelle compliquée et j’ai trouvé dans l’écriture un moyen de prendre un peu de recul. C’est au plus fort de cette situation que j’ai décidé d’en faire un livre romancé. Une forme d’exorcisme certainement. Et assez bizarrement, ma situation personnelle s’est trouvée fortement influencée par cette écriture et réciproquement, puisque les deux se sont déroulées en parallèle.

J’ai trouvé aussi intéressant de sortir des habituels livres écrits par des personnes Trans, généralement des biographies de transitions. J’aborde une période particulière de la vie d’une femme trans, celle de sa puberté. Pour l’héroïne cette période commence vraiment à sa date d’anniversaire, la quarantaine bien révolue, après juste un an de traitement hormonal.

*** Le contenu ne fait-il pas un peu patchwork ?

Le livre alterne des petites narrations, de courtes réflexions, des dialogues, des poèmes et un conte, le tout agrémenté de quelques citations et d’une pincée de magie.

C’est un mélange de différents styles qui peut surprendre mais qui correspond à mon état d’esprit du moment. C’est le journal intime de l’héroïne écrit en quasi temps réel. J’aurais été trop à l’étroit si j’avais du me contenter d’un seul style en particulier.

*** Tu t’exposes vraiment beaucoup dans ces textes, non  ?

(rires) L’héroïne s’expose beaucoup en effet. Elle parle notamment de sa sexualité de femme trans pas encore opérée.

Bien évidemment la sexualité des personnes Trans est d’une immense diversité et d’une immense richesse. Je n’en montre qu’une toute petite facette mais elle est déjà très différente des stéréotypes véhiculés. Cette exposition est nécessaire pour lutter efficacement contre les habituels clichés de la femme trans portés par le discours dominant.

Les personnes trans ont droit aux sentiments, à l’amour et à une sexualité épanouie, comme tout être humain. Je pense que c’est le message le plus important à retenir de cette histoire.

*** Depuis la sortie du livre, l’héroïne a-t-elle finalement trouvé ce qu’elle cherche ?

C’est bien possible mais elle préfère rester très discrète :) !

*** Tu as des premiers retours de lecteurs ou lectrices ?

Oui. Ma première lectrice, Nathalie, une fille cisgenre, m’a dit « quand tu parles des bouleversements hormonaux je me suis retrouvée ado ! ». C’est le compliment le plus sympa. La situation que je romance n’a finalement rien d’exceptionnelle, c’est le lot commun de toutes les adolescentes. C’est le fait que l’héroïne soit née et éduquée comme un garçon, puis en pleine déconstruction du genre / construction de son identité féminine qui rend cette histoire un peu singulière.

*** Tu as une anecdote à propos du livre ?

Oui. Alors que je corrigeais un des premiers manuscrits, assise dans un café, je suis abordée par un garçon sympa : « Bonjour ! on prend un café ensemble et on fait l’amour ? Je plaisante. Oublie le café. » (rires)

*** Quels sont tes prochains projets ?

J’ai un projet bien avancé pour un livre de contes que je souhaite offrir à tous les enfants que je connais. Je peux déjà vous en donner le titre : « La véritable histoire du Croc » et vous en trouverez quelques extraits sur mon blog (http://www.killbill.fr/tagged/contes). Actuellement, je cherche une illustratrice, l’appel est lancé !

Avec ces contes, je revisite certaines histoires à la moulinette de la déconstruction du discours dominant. Je m’inspire aussi fortement des histoires de Baba Yaga mais aussi de la magie blanche avec des fées et des lutins. J’aborde des thèmes que j’affectionne tout particulièrement et que j’ai déjà traité dans le cadre de mes écrits sur la transidentité mais de manière plus générale : l’émancipation, la liberté, l’épanouissement à être soi, le sentiment d’injustice, le deuil, le lâcher-prise, l’égo, la féminité, …

Je commence aussi l’écriture d’un roman. Vous aurez quelques extraits prochainement sur mon blog (http://www.killbill.fr/). La transidentité sera une des composantes de l’histoire mais dans un positionnement assez inattendu.

*** Et le militantisme dans tout ça ?

Je considère que c’est une forme efficace de militantisme que de publier des narrations authentiques de nos vies de personnes trans, de nous re-approprier nos histoires et de ne pas laisser des espaces à des tiers et encore moins au discours dominant pour nous invisibiliser et nous stéréotyper.

Par ailleurs, je milite dans mon quotidien avec une très forte visibilité positive. En tant que chef d’entreprise, mes clients, mes fournisseurs, mes collègues, mes partenaires, mes actionnaires, savent tous que je suis une femme trans et cela est totalement accepté et intégré. La transidentité est une richesse humaine incroyable.


Pour acheter le livre sur Lulu.com

acheterLivre


Passing – Belle comme Nathasha en trois leçons …

24 septembre 2013 | Tags: , , , , , ,

Déconstruisons les stéréotypes de la féminité !

Déconstruisons les stéréotypes de la féminité, déguisons-nous !

Force est de constater que nos meilleurs billets sur le site, lus des zillions de fois par mois, sont essentiellement ceux ayant pour thématique le travestissement et plus précisément les mille et unes astuces indispensables pour être la plus féminine possible : les accessoires pour être plus féminine, le contenu de son sac à main, la démarche d’une vraie femme en Carmen Steffens, comment parler comme une vraie femme [NDLR : méthode totalement inutile pour Aurore (°) ], comment s’habiller comme une vraie femme, comment choisir un prénom vraiment féminin, comment enfiler des collants [NDLR : dans le bon sens, même chez les kinder] …

C’est tellement important pour les femmes en devenir que nous sommes, à plein temps ou pas, travesti débutante et transgenre en questionnement, que nous avons même mis en place une page récapitulative de tutoriels indispensables de connaitre par cœur avant même d’imaginer mettre son premier orteil en dehors de sa salle de bain placard maison.

Et bien, avec du recul, la plupart de ces billets, dont beaucoup que j’ai moi-même écrit, me font un peu grincer des dents. Et donc cher lecteur, je voudrais vous en causer quelques minutes. Read the rest of this entry →

Vision poétique d’une femme transgenre

4 juillet 2013 | Tags: , , ,

femme-transgenreAssis devant sa fenêtre, il regarde un oiseau au loin. Son regard dans le ciel est lointain car au fond de lui, il est pensif… Bientôt ce moment tant attendu va arrivé… il soupire longuement.

Un léger vent s’est levé, faisant tournoyer les feuillages des arbres, réveillant ainsi de son calme et de sa tranquillité la nature.

Il ferme les yeux comme pour s’imprégner de cet instant. Au fond de lui, elle se voyait transporter dans un autre monde, celle qu’elle allait retrouvée, tel un prince recherchant sa princesse. Elle allait renouer avec cet être secret qui lui était chère. Read the rest of this entry →

Des conseils pour vos dix premières sorties en travestiE

16 septembre 2012 | Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Lorsque que l’on est travesti ou transgenre et que l’on veut sortir et comme le mentionnait Ester dans un commentaire, il est très important de “choisir son public” : des lieux à certains horaires sont plus tranquilles pour vos premières sorties que d’autres. Et il est important d’y aller crescendo dans les difficultés.

Nous vous avons donc mijoté un programme en dix sorties, essentiellement en journée, de difficulté progressive et sans prise de risque inutile, pour que au fil de ces sorties vous puissiez progressivement augmenter vos challenges tout en vous améliorant tant au niveau technique que mental.

Ce programme n’est qu’un exemple de ce qu’il est possible de faire, il doit vous donner des idées, il doit être adapté à votre situation personnelle (travesti ou transgenre en début de parcours), géographique, sociale et psychologique. Il est basé essentiellement sur mon expérience personnelle et différents échanges que j’ai pu avoir avec des copines. Read the rest of this entry →

Derniers Articles causant de : Féminité.

Sur les personnes, la narration et les croyances Trans’

24 juillet 2014 | Tags: , , , , , , , ,

Nous sommes encouragés à voir notre voyage vers la reconnaissance de notre genre comme un récit qui s'articule toujours autour du même schéma. Pourtant, la vérité est que le genre de chacun a une histoire unique à raconter.

Premiere surprise de notre week-end national Mai 2014

3 mai 2014 | Tags: , , ,

Anaïs. Sur la piste de danse seule, débute un pas qui dans sa tête veut certainement exprimer son envie de tendresse.

Etats-Unis: renvoyée de son école pour manque de féminité

29 mars 2014 | Tags: , ,

La famille Thompson n'ayant pas souhaité soumettre Sunnie aux règles vestimentaires imposées par l'école, la petite fille est désormais scolarisée dans une école publique.

Faites confiance à la femme que vous êtes!

3 mars 2014 | Tags: , ,

Le principal là dedans, la persévérance et une confiance sans faille.

Attraper ma féminité

24 février 2013 | Tags: , , , , ,

Pourtant elle est là, en moi. Que je regarde devant, derrière, à gauche, à droite, en haut, en bas ou aux tréfonds de moi, elle est là. Partout.

Un inattendu prince charmant

18 janvier 2013 | Tags: , , , , ,

J'étais heureuse de sortir seule en fille. La personne qui a pris ma commande, une power girl de l'ile de Lifou, était super mimi et sympa; corsaire mauve profond hyper nylon et haut rouge vif du même rendu sur une belle peau mat.

La bière contient des hormones féminines

20 octobre 2012 | Tags: , , , ,

Le weekend dernier, alors que j'étais dans mon bar habituel avec mes amis, un de ceux-ci a commenté qu'il avait lu quelque part que la bière contenait des hormones féminines, et la bière, consommée à fortes doses, faisait que l'individu développe des signes caractéristiques des femmes.

[Concours Txy 2012] “EllIl” par Barbara French

1 septembre 2012 | Tags: , , , , ,

Un jour… La chambre de Southsea donnait sur la mer. Les rideaux bouillonnaient sur une moquette sable. La coiffeuse trônait au bout d’un lit de chintz fleuri. Tout était anglais. Revenu à ses premières amours de la côte et des embruns huilés du port de guerre, Anton avait retrouvé le chemin de la petite maison […]

Réflexion sur la féminité – Psychanalyse de la différence sexuelle

30 avril 2012 | Tags: , ,

La représentation poétique du féminin au 19 et 20è siècle a puisé toute sa magie dans son mystère et son indicibilité. Le statut de la muse si particulier n’autorise pas l’inscription du poète sur le registre du rationnel puisque l’idéalisation est par essence toute la force émotionnelle de la poésie.

Les maxi colliers

17 avril 2012 | Tags: , , , , , ,

Le maxi collier est une pièce à part entière d’une garde robe, il se suffit à lui même et permet de mettre en valeur une tenue en un tour de main… un maxi collier et hop ! nous voilà habillées.

X
- Entrez votre position -
- or -