Incontournable Article causant de : Femme.

Avatar de roxy

par roxy

[Livre Txy de l'été] Le siècle des pénombres

6 septembre 2012 | Mots-clés : , , , , , , ,

Le siècle des pénombres

« 2022. Une femme est morte assassinée sauvagement mais sa conscience ne l’a pas quitté.

En ces temps où l’extrémisme politique et l’intolérance ont peu à peu submergé le monde, son esprit toujours présent dans ce corps immobile va retracer en détails l’inexorable chemin qui l’a conduite ici.

De l’acceptation sociale à l’épuration fasciste, elle sera passée du rêve de sa vie au plus terrible des cauchemars.

Soudainement rejetée par le nouveau système, elle sera harcelée et meurtrie au plus profond d’elle-même par des brimades croissantes qui la mèneront tout droit aux portes de l’enfer.

Malgré l’aide trouvée durant sa fuite et animée par l’amour de ses proches, elle comprendra vite que sa destinée ne présente aucune échappatoire et qu’un monde en proie au chaos ne lui laissera aucune chance. »

Pour acheter ce roman, en ebook ou en version papier. Lire la suite de cet article →

Derniers Articles causant de : Femme.

Avatar de Sophie

par Sophie

Pourquoi ?

18 décembre 2013 | Mots-clés : , , , , ,

femme-bas-nylonsOui, c’est le titre que j’ai donné a mon témoignage, puisque c’était la question pendant toute ma sortie que je me suis posée le plus souvent. J’ai fait une sortie en femme et j’en suis très contente. Cette sortie m’a donné beaucoup d’expériences, toutes positives.

Vous devez savoir de moi, que je suis une personne qui croit en Dieu depuis son enfance. Alors, accepter mes désirs pour le travestissement, c’est encore plus compliqué, puisque ça me fait des problèmes de conscience. Je suis très contente d’avoir fait cette sortie, il fallait bien, et je pense que je serais beaucoup plus pauvre (surtout en expériences) si je ne l’avais pas fait.

Elle a duré une journée, j’ai rendu visite à quelques villes d’un pays voisin. Le lieu, je dois le garder en secret pour des raisons de sécurité. Je dois veiller à ce que mes amis et collègues ne me reconnaissent pas.

Alors, j’ai commencé pas repasser mes vêtements la veille. Il était tellement agréable de les regarder: la jupe noire, le chemisier blanc avec de petites fleurs rose, l’écharpe beige en soie. Ça semblait tout comme si j’allais à une conférence ou que j’étais une femme d’affaire. Lire la suite de cet article →

L’instant “T”

5 septembre 2013 | Mots-clés : , ,

L-INSTANT-TComme je l’ai parfois lu sur de nombreux posts facebookiens ou sur d’autres forums, la transition est un état… transitoire où l’état d’esprit évolue en fonction d’un certain nombre de paramètres : vécu, environnement, traitement, humeur, etc.

C’est pourquoi j’ai choisi ce titre (l’instant “T”) et parce que les lignes qui vont suivre seront forcément subjectives, personnelles, n’engageant que moi et susceptibles d’évoluer su l’un des paramètres pré-cités changeait, la transition étant une altérité en mouvement.

Donc à l’instant “T” de mon état transitoire je m’affirme, et je le pense à juste titre, femme transgenre.

Trans d’un autre genre au delà de la binarité, je n’ai jamais été homme et, pour des raisons anatomiques et chromosomiques, ne serais jamais tout à fait femme.

Dans cette posture, je me retrouve, moi qui me suis cherchée si longtemps. Lire la suite de cet article →

Mes réflexions crétoises sur le travestissement et la transidentité

28 août 2013 | Mots-clés : , ,

IMG_5437J’ai posté avant hier une série de photo prise en Crète où je suis très naturelle, sans aucun des artifices habituels d’unE travestiE, seulement avec quelques astuces utilisées par beaucoup de femmes : crème de peau matifiante, mascara, rouge à lèvre. Mais je vais revenir sur ce point, je pose juste le contexte.

Suite à un commentaire très gentil d’Ester concernant ces photos (“De belles images de bonheur, comme ça fait plaisir a voir! Sortir au naturel est toujours une étape décisive lors d’une transition.”) m’est venue ce matin cette étrange pensée autour de laquelle je tourne depuis quelques jours, voir inconsciemment depuis quelques semaines.

Où s’arrête mon travestissement et où commence ma vie de femme transgenre ? Lire la suite de cet article →

Du travesti, comme avant-garde du combat des genres

9 mai 2013 | Mots-clés : , , , , , ,

Illustration Alexandra Jeuillard

Illustration Alexandra Jeuillard pour la revue Ganymède

Suite à la sortie de son livre « La femme et le travesti » (éd. du Rouergue, 2012), l’Observatoire Des Transidentités a souhaité rencontre Chantal Aubry afin de lui poser quelques questions.

La revue Ganymède vient de publier cet entretien dont nous vous livrons deux extraits fort à propos.

Le travestissement comme dernier rempart et dernier tabou :

Dernier tabou, peut-être, mais surtout arme offensive, lieu d’une prise de conscience et d’un affichage particulièrement courageux, qui laisse loin derrière lui tous les autres formes de militantisme. Il est festif, créatif, magnifiquement transgressif, mais toujours « exposé », très souvent aux risques et périls de celui qui le revendique. Le travestissement est la pointe avancée, il est en soi un acte artistique qui lance et relance la réflexion sur les stéréotypes du genre et sur la perception que tout le monde peut en avoir. Il est, oui, une façon de s’affronter au « dernier rempart » de l’hétérosexualité bien-pensante, il suffit d’ailleurs de voir quel malaise et quel mal-être il suscite, notamment chez « les vieux mâles dominants », pour comprendre à quel point il est subversif. Un malaise généralement porteur d’agressivité.

Et comme en écho à nos discussions actuelles sur la transition des travestis vers la transsexualité est-elle inéluctable, Chantal nous parle aussi du lien trav-trans :

À mon sens, il est évident, dans l’idée du passage progressif de l’un à l’autre, du moins pour certains. Mais ce lien a été aussi pour moi la limite de mon travail. Celle au-delà de laquelle je ne pouvais pas m’aventurer. Il y aurait là matière à un autre livre. Il y a tant de sujets à traiter en lien avec travestissement et transgenre.

L’intégralité de l’entretien à lire sur Ganymède.

Avatar de Celia

par Celia

Pré-Hop – 3 ! Quand on est trans, on ne nait pas femme, on décide de le devenir

28 février 2013 | Mots-clés : , , , ,

changer-de-sexeQuand on est trans on décide de devenir femme et c’est là que ça coince. Car cette décision, une femme “cisgenre” (c’est à dire pas trans !) n’a pas à la prendre. Elle devient femme sans le décider. Il lui suffit d’accepter le genre qu’on lui a assigné. De suivre le mouvement qui s’impose de l’extérieur et qu’accompagne son développement biologique.

Au contraire, le genre ne survient jamais par défaut quand on est trans, malgré l’espoir de certaines qui ont eu pendant leur enfance l’illusion qu’elles allaient devenir femmes à la puberté de façon magique. Cela n’arrive pas et la prise de conscience est parfois douloureuse. La voix qui mue, les poils qui poussent et tous les effets de la montée de testostérone à la puberté vous mettent alors le moral dans les chaussettes. Lire la suite de cet article →

Avatar de Celia

par Celia

Pré-Hop – 2 ! Ne me demandez pas de croire que je suis vraiment une femme, je n’ai jamais été vraiment un homme

21 février 2013 | Mots-clés : , , , ,

changer-de-sexeUne trans opérée (du bas) avec laquelle j’ai discuté récemment me disait que son corps mâle lui posait encore des problèmes post-op, parce que ce corps mâle toujours présent par certains aspects ne lui permettait toujours pas de vivre dans le genre féminin qu’elle désirait.

Elle est une femme maintenant pour tout le monde, y compris pour ses amants. C’est pour elle-même qu’elle n’est toujours pas vraiment une femme. Pour elle, le genre féminin ne s’arrête pas à être une femme socialement et dans la sexualité, mais s’accomplit aussi dans la maternité.

C’est un absolu. Celui de la reproduction. En cela elle rejoint nombre de femmes stériles pour diverses raisons. Lire la suite de cet article →

L’UMP inquiète des théories sur le “genre”

8 décembre 2012 | Mots-clés : , , , , , , , , ,

En réaction à la progression de la loi sur le mariage pour tous, dans un amalgame entre orientation sexuelle et identité de genre, plusieurs députés UMP s’inquiètent de la remise en cause des stéréotypes entre l’homme et la femme et demandent la mise en place d’une commission d’enquête sur “la diffusion de la théorie du genre en France”, prenant pour exemple le catalogue de Noël de Super U mettant en scène des filles qui bricolent et des garçons qui pouponnent. Un catalogue qui casse les genres !

Pour le député Xavier Breton, la théorie du genre serait une “idéologie qui consiste à dire que l’homme et la femme sont interchangeables”. Jeudi, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, ce parlementaire a donc demandé “une commission d’enquête pour voir comment cette théorie est en train de s’infiltrer, de se diffuser dans notre pays, sans aucun débat public.”

Dans la résolution qui formule cette demande, les députés UMP ont indiqué qu’en “introduisant la théorie du genre en France, nous serions en face d’une rupture majeure de notre société et d’un bouleversement pour l’ensemble des Français.” et que cette théorie “ne peut être imposée en catimini”.

Avatar de Alexandra

par Alexandra

Transphobie entre T, la pire des plaies

30 novembre 2012 | Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Ce matin, j’ai eu la tristesse de voir que la transphobie entre T avait encore frappé. A chaque fois que je vois, lis, cela, j’ai mal. J’ai mal pour celle qui subit l’assaut et j’ai tout aussi mal pour celle qui donne l’assaut.

Le problème est éternel. Dans tous les cas le sujet tourne autour de la supposée “plus grande féminité” de celle qui agresse l’autre. Elle se permet un jugement de valeur fondé sur des critères que je n’ai toujours pas réussi à cerner sauf à surtout comprendre que l’attaquante immanquablement est une personne très mal dans sa peau et qui l’exprime en attaquant une personne qu’elle voit trop bien dans sa peau. En l’occurrence la personne attaquée ici, fût nôtre Julie que j’ai retrouvée ce matin assez mal. Vous avez toutes pu voir le contenu de ce qui s’est passé si vous êtes connectée à elle par Facebook. Volontairement, je ne citerai pas qui, ni où l’attaque en question s’est passée, car cela en fait n’a pas d’importance. Ou si ! Lire la suite de cet article →

5 octobre : Marche de nuit Féministe en non mixité Femmes, Lesbiennes, Trans

27 septembre 2012 | Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

(Communiqué de Presse Collectif Féminin / Rennes)

Le 5 octobre 2012, 20h30, place de la mairie, Rennes

Et non, le patriarcat n’a toujours pas disparu ! Tous les jours, ici comme ailleurs, les hommes nous infantilisent, nous insultent, nous harcèlent, nous agressent, nous violent, nous battent, nous tuent, nous exploitent, nous payent moins qu’eux, nous discriminent, nous réduisent à des objets de consommation, sont lesbophobes, transphobes…

L’hétéropatriarcat sévit ici et partout, il n’est pas l’apanage d’autres cultures comme les discours fascisants voudraient le faire croire !!

Pourquoi une marche de nuit non mixte ?

L’espace public est théoriquement ouvert à toutes et tous. En réalité il est davantage le territoire des hommes. Les femmes, hétéros, lesbiennes, bisexuelles, transgenres, transsexuelLEs, quelque soit leur origine, ont un accès restreint à la rue et à l’espace public.

On entretient une peur dans la rue, particulièrement de nuit alors que statistiquement la rue est plus sûre que les espaces domestiques. Cette peur est fondée (de nombreuses agressions ont lieu dans la rue) mais aussi instrumentalisée, entretenue.Cela permet avant tout aux hommes de continuer à exercer un contrôle social et moral sur nos corps, notre mobilité, notre liberté. Lire la suite de cet article →

Ni homme, ni femme : enquête sur l’intersexuation

2 août 2012 | Mots-clés : , , ,


Présentation de l’éditeur

Ni homme ni femme est le premier livre, en français et destiné au grand public, à faire le point sur une question quasiment taboue et presque inconnue de la plupart d entre nous : comment vit-on avec des organes génitaux atypiques ?

Pour y répondre, Julien Picquart a rassemblé des témoignages inédits sur le sujet. Quinze personnes racontent leur quotidien, leur parcours, leur vie sentimentale et sexuelle, les traitements hormonaux et chirurgicaux. Les parents témoignent aussi et reviennent sur leurs réactions quand ils ont découvert que leur enfant n était pas comme les autres. Pour la première fois également, des médecins parlent, de leurs certitudes et de leurs doutes.

Toutes ces personnes nous confrontent à leurs interrogations : faut-il ou non opérer ? N y a-t-il vraiment que deux sexes ? Quelle importance doit-on accorder aux organes génitaux ? Jusqu où peut aller notre tolérance ? Un ouvrage accessible et profondément humain, qui bouleverse nos certitudes.

Biographie de l’auteur

JULIEN PICQUART est journaliste indépendant, spécialisé dans les questions liées à la sexualité. Il a déjà publié Pour en finir avec l homophobie (Editions Léo Scheer), Le Droit d aimer (Syros) et L oeil et le sexe. Sur l exhibitionnisme (La Musardine).

Avatar de roxy

par roxy

Amour, travail et troisième genre, la rumeur infernale

17 juin 2012 | Mots-clés : , , , , , ,

Il y a des gens qui seraient prêts à tuer quelqu’un gratuitement, uniquement pour faire parler d’eux.

La gloire, qu’elle soit attribuée pour de bonnes ou de mauvaises actions, semble être un euphorisant naturel hors pair.

Cette gloire, comme beaucoup d’entre vous, j’en ai joui par le passé, essentiellement pour des actions que je nommerais « neutres » parce que concernant uniquement des victoires personnelles, en sport, en conquêtes, en succès professionnels.

Rien de bien « glorieux » somme toute, beaucoup autosatisfaction dans l’ensemble.

Rien de très négatif non plus, si ce n’est s’être illustré quelques fois pour une certaine indiscipline en finissant puni bien en vue de tous durant ma scolarité. Lire la suite de cet article →

Le témoignage de Céline

11 juin 2012 | Mots-clés : , , ,

Le témoignage de Céline

Mon idée de la femme et de la féminité n’est pas une mascarade, ni d’ailleurs un prétexte a débordements. Je ne me vois pas, tous poils dehors, bas résille, micro-jupe et maquillage criard, arpenter les rues. Je veux juste être, dans la rue ou en public, une femme comme une autre. J’ai juste envie de me ressembler, de mettre en accord mon apparence avec ma personnalité. Celle que j’ai héritée de ma jeunesse et de ma vie, et peut-être aussi un peu de ma naissance. J’ai toujours eu une grande attirance pour la sensibilité féminine, même si parfois je ne comprends pas toutes les réactions, Je hais la violence, les excès d’autorités, le machisme….

J’en avais marre de sentir ma gorge se nouer et de le cacher, de retenir mes larmes, de jouer les durs alors que ma nature profonde avait le cœur serré ou joyeux devant des évènements tristes ou heureux. Je veux juste être moi-même. Marre de ces conventions qui réservent les vêtements seyants, les couleurs et dentelles aux femmes, sorte de ségrégation par l’apparence, discrimination par les usages. Marre de cette mode masculine bien trop souvent uniforme et austère. Finalement, marre de me déguiser en conformité avec les conventions et usages « bien-pensants ».

Je me fiche de savoir si un homme peut passer une robe, j’en ai envie et rien ne l’interdit. Je n’ai pas de complexe à me maquiller, me coiffer, a utiliser les artifices féminins. Je suis simplement heureuse lorsque dans le miroir je vois quelqu’un qui me ressemble, qui reflète mon image et enfin qui me plait. Qu’importe que la nature m’ai dotée d’un appendice, cela ne change en rien mon esprit. Je peux contrarier les conventions, mais je n’ambitionne pas pour autant de contrarier la nature. Il me reste a ne pas choquer ceux que j’aime et qui m’aiment, c’est sans doute ce qui me demande et me demandera le plus de prudence et d’imagination, et me contraindra encore a ressembler souvent à l’image qu’ils ont de moi, a ce qu’ils attendent, c’est a moi de faire cet effort.

Avatar de Nida

par Nida

Show TV M6 – Transsexuelles reprenant la chanson Etre une femme

12 avril 2012 | Mots-clés : , , , , ,

Passage sur M6 d’un groupe constitué de Transsexuelles interprétant la chanson de Michel Sardou : Être une femme


Un petit pas pour l’humanité, un grand pas pour la femme que je deviens!

8 janvier 2012 | Mots-clés : , , ,

10 sept. 2010 Cette entrée de blog pour raconter mes 3 journées d’hospitalisation à la clinique Sainte Isabelle de Neuilly, pour l’ablation de ma pomme d’adam par le docteur Abitbol. Après mon pré-entretien avec l’anesthésiste la semaine précédente, cette dernière, pour faciliter, selon elle, mon hébergement, me demande de me présenter le matin même de [...]