Travesti (quelques définitions, quelques réflexions et des ressources)



Littéralement le travesti pratique l’art de se travestir, communément appelé travestissement ou pratique du travestisme et parfois eonisme en référence au célèbre chevalier d’eon.

Les raisons qui pousse le travesti à porter les vêtements associés l’autre genre sont nombreuses : par confort, par esthétisme, par fétichisme (des chaussures, des bas, de la soie, …), par jeu (jeu de rôle, jeu de féminisation forcée, cosplay), par militantisme (contre le binarisme homme/femme), par spectacle (cabarets transformistes) et/ou par nécessité (personne en début de parcours transidentitaire).

Les formes de travestissement pratiquées par le travesti ou le transgenre sont toutes aussi multiples et diverses que les raisons de cette pratique. Du port de quelques vêtements ou accessoires androgynes ou féminins à des transformations très élaborées, de quelques heures de temps en temps à travesti plein temps. Dans ce dernier cas, il est fort probable qu’il s’agisse d’un transgenderisme.

Dans notre communauté Txy nous ne faisons aucune différence, nous ne portons aucun jugement et la raison profonde du travestissement d’un travesti relève de sa vie privée. Beaucoup de travestis restent dans l’anonymat et se transforment uniquement dans un cadre intime et cela les épanouie très largement. Au contraire, d’autres travestis, plus rares, souvent dans une démarche transidentitaire, ont décidé de s’épanouir à l’extérieur, au contact du monde, et ce malgré toutes les difficultés que cela peut représenter (golibets, discriminations, transphobie, …) même si la société est actuellement en pleine évolution à ce sujet.


Quelque soit votre façon de vivre votre travestisme, l’objectif de notre site est de vous offrir des conseils et des informations sur cette pratique. Et pour celles et ceux qui veulent aller plus loin, sortir et/ou entamer un parcours transidentitaire, nous offrons aussi la possibilité de s’informer, d’échanger et de créer des relations sociales avec des personnes dans un cheminement similaire.

Travesti, au Féminin ou au Masculin ?

Travesti, au Féminin ou au Masculin ?
(c) Pier Luigi Esclapon (1928-1998)

Vous noterez qu’il existe une petite polémique sur l’emploi du féminin à travesti. Nous considérons ici que toute personne est totalement libre de s’auto-définir dans son genre.

Et comme nous sommes dans une société de genre binaire (homme/femme) nous préférons utiliser travesti au masculin pour les personnes (homme ou femme) qui se travestissent mais qui s’identifient comme du genre homme et utiliser travestie au féminin pour les personnes (homme ou femme) qui se travestissent mais qui s’identifient comme du genre femme.

Cette approche est conforme et respectueuse de notre langue française qui indique que (source dictionnaire Larousse) : “Le féminin est ce qui se rapporte à la femme, à la féminité. Le féminin se forme en général en ajoutant un e à la fin du mot.”

Pour être complet sur le sujet, nous rappellerons aussi l’identité de genre ou l’expression de l’identité de genre n’a aucun rapport avec l’orientation sexuelle d’une personne (hétéro, homo, bi pour faire simplifié). Les travestis ont souvent l’étiquette d’homosexuels refoulés ou l’étiquette de pervers fétichistes. Nous luttons au quotidien contre ces préjugés et nous luttons aussi contre tous ceux et celles qui donnent une image publique irrespectueuse ou dégradante du travestisme.

Vous trouverez de très nombreux articles sur le sujet en fouillant notre fond documentaire. Vous pouvez commencer par lire tous les articles mentionnant travesti sans e et travestie avec E.

BienvenuE parmi nous !