Se travestir : comment cacher ce sexe que je ne saurais voir ?

18 février 2013 | Tags: , , , , ,

Le tucking ou l'art travesti de cacher son sexe

Le tucking ou l’art travesti de cacher son sexe

Le titre est explicite et volontairement racoleur car le contenu que vous allez lire n’a pas d’autre sujet que de vous expliquer les différentes méthodes de travestissement pour cacher son sexe d’homme.

Ces techniques, appelées aussi tucking, sont utilisées par les transformistes, les travestis et certaines personnes transgenres avec pour objectif d’améliorer leur passing et/ou de pouvoir porter des vêtements féminins n’admettant aucune bosse disgracieuse.

Il faut dire qu’en la matière ceux qui sont habituellement avantagés par la nature auront forcément plus de problème pour cacher leur sexe efficacement que les autres … ce billet intéressera donc tout autant les apprentis travestis que les transgenres et apparentés pour qui l’opération de changement de sexe n’est pas prévu ou pas possible.

Le Tucking n’a pas de réelle traduction en français (YaGoBling propose “border”) mais littéralement ce mot désigne l’acte d’un homme qui attrape son pénis pour le cacher entre ses cuisses afin de créer l’illusion d’organes génitaux féminins.

Sous ce terme se cache plusieurs techniques très différentes pour ranger votre petit oiseau et vous permettre de porter la petite robe noire moulante ou le jean taille basse que vous avez repéré pendant les soldes. Petit passage en revue.

Né pour les besoins du théâtre, le Gaff est par excellence la culotte du travesti ! C’est comme un string-bikini renforcé en bas et qui présente une double couche de matière sur le devant pour une apparence lisse et sans bosse.

String pour travesti fait sur mesure chez Angel ModeCette culotte spéciale travesti n’est pas facile à trouver et son prix est trop souvent prohibitif, surtout qu’il n’est pas facile de choisir une taille adéquate sans essayage. Si vous avez l’occasion de passer sur Paris je ne peux que vous conseiller que de passer par la boutique Angel Mode (attention, selon les jours et heures, il peut être nécessaire de prendre rendez-vous).

Certaines d’entre vous font même faire des commandes spéciales pour améliorer le rendu (ajout de dentelles) et ajuster à vos tailles (engin compris …).

On trouve facilement dans les rayons lingerie des culottes GAINANTES qui se distinguent par la présence d’un renfort en toile non élastique devant et qui permettent de bien réussir a plaquer ce qui dépasse sans présenter de reliefs douteux.

il existe des slips avec un élastique autour des jambes qui permettent un meilleur maintien. Les Boxers ne permettent pas  ce maintien. Pour éviter de voir des  reliefs douteux (bosses) il est possible aussi, au lieu de faire disparaitre les bosse d’effacer les creux: cela s’obtient simplement en rembourrant avec des chaussettes de femme couleur chair: il faut les disposer de façon a dissimuler le relief et veiller a ce qu’elles ne dépassent pas du slip a élastique. Cette solution est confortable. Au niveau des couleurs entre blanc, chair et noir il vaut mieux le noir pour que le relief n’apparaisse pas. Cela n’a d’importance que si vous êtes amenée a paraître en sous vêtements

Une technique personnelle que j’utilise en plaçant mon sexe vers l’arrière à l’intérieur des cuisses puis à enfiler une culotte de maintien (rayon lingerie modelante type culotte gainante) et finir avec un collant (chair et fin au printemps, semi-opaque à l’automne). Cette technique a l’avantage de vous faire aussi le ventre plat !

En variante, il existe des culottes gainantes mais aussi ampli-formes, avec des empiècements en mousse ou en silicone et permettant de bourrer de la matière au niveau des fesses et des hanches. On en trouve à tout petit prix sur ebay. Le fait de donner du volume aux fesses et aux hanches peut évaser certaines robes ou jupes et rendre la bosse moins problématique. Il faut faire attention parce que le résultat manque souvent de naturel, l’emplacement des rembourrages et leur bords ayant tendance a se faire remarquer. La consistance du rembourrage peut manquer aussi de naturel si on la touche

Mais selon les dimensions de votre service trois-pièce ou selon le contexte (été, piscine, micro-jupe moulante, …) le Gaff ou autre technique d’empilement peut ne pas être suffisamment efficace. Il nous faut alors vous parler du sens le plus pur du mot tucking …

Une histoire de testicules …

La bosse du chameau, ou comment ranger ses boules de pétanque ...

Bosse du chameau

Si on considère qu’il est possible de ranger son petit oiseau en arrière dans l’entre jambe, finalement ce sont les deux testicules qui prennent le plus de place et génèrent la bosse du chameau … Le Tucking des “vraies” travesties va consister à remonter les testicules dans leur cavité d’origine (l’abdomen) dans lesquelles elles se trouvaient lorsque vous étiez adolescent, à placer le zizi en arrière et à tenir l’ensemble avec un Gaff.

Notez que celles qui prennent de l’androcur verront le volume des testicules se réduire de moitié (avec d’autres conséquences expliquées dans d’autres articles). Cela facilite bien les choses.

La technique pour réaliser un tucking consiste à :

– vous allonger sur le dos sur un lit, le Gaff enfilé jusqu’au genou, les jambes écartées et pliées,

– détendez-vous …

– serrez doucement l’excès de peau de la partie inférieure du sac, pour forcer la testicule à remonter lentement vers le haut,

– en principe, le testicule rentre de lui même dans la cavité mais vous pouvez au besoin l’y aider en poussant un peu,

tucking– attention : en cas de douleur, ne pas forcer, il ne pourra pas tout simplement y rentrer :(

– placer le pénis en arrière afin d’aider à maintenir les testicules en place,

– tenir le tout en place avec une main et utiliser l’autre main pour remonter le Gaff et tout tenir bien en place.

– relevez vous lentement et admirez vous dans votre miroir :) !

A savoir que vous pourriez ressentir une certaine gêne qui va s’estomper. Par contre, vous ne devez pas avoir mal.

En variante de la culotte Gaff, vous pouvez utiliser une simple culotte gainante avec empiècement en toile non élastique avec un collant gainant opaque qu’il vous faudra enfiler selon nos préconisations.

Je tiens à signaler que je trouve ces pratiques plutôt dangereuses pour la santé et que vous êtes seulEs responsable d’éventuelles conséquences néfastes.

Pour remettre tout en place, il suffit d’enlever le Gaff et d’attendre quelques minutes que tout se remette progressivement en place.

Il existe une version encore plus extrême utilisée par certains travestis dans le théâtre ou les danseurs de ballets. Cette version consiste à utiliser un ruban adhésif médical en lieu et place de la culotte Gaff … enfin bon, je devrais aussi vous raconter celle de la copine qui a finit aux urgences … elle avait oublié de s’épiler …

Travesti au naturel !

Quoi de plus naturel qu'une paire d'orchidées ...

Quoi de plus naturel qu’une paire d’orchidées …

Enfin, dernière solution, certainement la plus confortable, choisir des jupes ou robes qui sont suffisamment évasées ou amples pour vous passer de toute méthode particulière et vous permet d’apprécier un joli tangua en dentelles. J’ai même trouvé un jean dont la coupe permet de porter un simple boxer en dentelle.

Donc ne vous mettez pas inutilement la pression sur ce sujet. C’est comme pour la poitrine, il faut utiliser la technique la plus adaptée à votre tenue et à votre contexte et surtout ne pas hésiter à être la plus naturelle possible, gage de réussite dans vos efforts de féminisation.
Tucking expliqué en vidéo avec 2 méthodes
En dernier conseil, quelque soit le prix, quelque soit la provenance, quelque soit la taille, évitez d’acheter par correspondance et procédez à des essayages directement en boutique, notre morphologie si particulière vaut un minimum d’attention. Ça vous évitera beaucoup de déconvenues ! Toutes les boutiques spécialisées se trouvent dans notre annuaire que nous ne manquons pas d’enrichir régulièrement avec vos bonnes adresses.

Comme pour tous nos articles sur le travestisme, n’hésitez pas à partager vos techniques et expériences sur ce sujet en utilisant la zone des commentaires !

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Technique simplissime pour la poitrine : trois silicones autocollants (1 A et 2 B) et un soutien-gorge bien serré. Pas besoin de corsets magiques, de maquillage ou de bandages ! Ils ne bougeront presque pas de toute la soirée au Too Much malgré les danses ! Parfait !
Parce qu'il s'agit d'une caractéristique importante de la féminité, la poitrine est un sujet que tout travesti doit maitriser, peut être même avant le maquillage. Avoir des faux seins réalistes est essentiel pour avoir une allure féminine mais aussi pour se sentir féminine. CertainEs m'opposeront que certaines femmes ont peu de poitrine. Certes, mais le reste de leur silhouette est à l'avenant ... Et avant de vous précipiter sur les produits vendus fort chers par les boutiques dites "spécialisées" en faux ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se Travestir – Comment rendre votre visage plus féminin et améliorer votre «passing» ?
Bien qu’il soit dorénavant communément admis que le genre est une construction sociale, il n’en reste pas moins que l’évolution nous a doté de quelques aptitudes à détecter très rapidement si une personne est une femme ou un homme – au sens mâle ou femelle - juste en regardant son visage (il y a notamment des études sur les primates à ce sujet). Ce billet tente de passer en revue les caractéristiques du visage qui nous permettent de classifier aussi rapidement ...
LIRE L'ARTICLE >>
La plus grande Hollandaise mesure 2m20 pour 142 kilos (elle est bien proportionnée)
Ce tutoriel fait suite à nos différents conseils sur le passing, un élément important de crédibilité pour envisager des sorties sereines et épanouissantes. Nous avions montré notamment dans un billet que le passing est d'abord une affaire d'état d'esprit, de feeling, de comportement, bien plus que d'une apparence féminine digne d'un catalogue de mode. De ce que je peux lire sur différents sites et des discussions que j'ai pu avoir récemment lors de sorties avec des copines, il me semble important d'insister ...
LIRE L'ARTICLE >>
Tutoriels Transgenres (pour apprendre à se Travestir ou améliorer sa Féminité)
(Travestissement, Travestisme, Transvestisme) Chaque tutoriel est autant de mini Guide et Mode d'Emploi travesti & transgenre pour vous aider à vous travestir, vous améliorer dans votre passing, travestissement, transvestisme, travestisme et votre féminisation. N'hésitez pas à contribuer et enrichir ces informations sur l'art de la féminisation ! NB: les articles marqués [TTT] sont destinés aux TravestiEs Tout Terrain : où comment être féminine en toutes circonstances, même les plus difficiles. Les sorties, mode d'emploi (Tous les Articles sur les Sorties) Les indispensables accessoires de votre sac ...
LIRE L'ARTICLE >>
“avoir peur d’avoir envie de se travestir”
CherEs AmiEs, Billet au titre une nouvelle fois surprenant ! "avoir peur d'avoir envie de se travestir" ne devrait plus être une inquiétude pour celles et ceux qui franchissent le pas à notre contact. Chaque jour nous archivons les différentes recherches YaBingle utilisées par nos visiteurs pour arriver sur notre site, avec des mots-clés autour de travesti, transgenre, transidentité, intersexualité et autre transsexuel. mais pas que justement ... Avec l'objectif de donner des idées et de déterminer les tendances et les intérêts du ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se Travestir – Guide des Tailles de Soutien-Gorge et Bustier
S'il est un accessoire pour lequel tout travesti débutant à beaucoup de mal à choisir, c'est certainement du soutien gorge qu'il s'agit ; et toutes ses variantes comme les bustiers et autres guêpières. Un des derniers accessoires que le travesti se sent capable d'aller acheter et essayer en boutique et pour lequel l'achat par correspondance peut continuer bien après l'émancipation des premières sorties. Dans ce billet, nous allons notamment préciser les méthodes de mesure pour un soutien-gorge et son bonnet puis ...
LIRE L'ARTICLE >>
Fille ou Garçon mon sexe n’est pas mon genre
Réalisateur : Valérie Mitteaux Producteurs : ARTE FRANCE, OSTINATO PRODUCTION, CHAZ PRODUCTIONS Ils sont nés femmes mais vivent aujourd’hui comme des hommes. Portraits croisés de quatre "transboys" ou trans' FtM. Kaleb a une trentaine d’années. Après avoir fait le choix de "transitionner" (passer du féminin au masculin), il participe à des ateliers pour s’approprier sa masculinité. Lynn, lui, n’a jamais suivi de traitement hormonal. Il s’est autoproclamé "homme" et le revendique dans un one-man-show. Miguel, qui a collé des photos du temps où il s’appelait ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le sexe fort, c’est le sexe féminin !
Le sexe fort, c'est le sexe féminin ! Voilà une affirmation fort polémique qui nécessite quelques explications ... Il existe un phénomène génétiquement intéressant dans certaines régions de République dominicaine qui est très révélateur de l'évolution des identités sexuelles. Les Guevedoces sont des enfants nés apparemment femmes et qui plus tard (autour de la puberté) commencent à développer des caractéristiques mâles. Littéralement, guevedoces est un mot qui veut dire "testicules à douze ans". Les guevedoces ont des chromosomes XY, mais à cause ...
LIRE L'ARTICLE >>
(10 bonnes raisons de) se travestir avec son psy
Ayant reçu de nombreuses plaintes de milliers de psy en colère et de leurs supporters après mon billet dépsychiatrisant, il me faut malheureusement publier un droit de réponse rapidement pour éteindre cet incendie planétaire. Je vais donc vous donner dix excellentes raisons de vous travestir avec votre psy. Enfin vous m'avez comprise, allez voir votre psy pour lui parler de votre travestissement, il y a urgence. 1 - vous êtes en dépression ! la vie est un véritable enfer et se ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un rouge à lèvre au doigt et à l’œil.
J'ai une petite pensée émue en écrivant ce billet, il me rappelle ma première sortie de groupe en février 2012, sortie pendant laquelle mon amie Astriddd m'avait montré comment faire une application rapide et jolie sans ressembler à bozo le clown. On peut se travestir sans vouloir forcément ressembler à une fraise tagada :P. Le rouge à lèvres est un élément essentiel d'un maquillage réussi. Il donne confiance en soi, focalise le regard de l'autre, peut être porté en toute saison, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se Travestir – avoir une poitrine réaliste et un décolleté plongeant
Se Travestir – Comment rendre votre visage plus féminin et améliorer votre «passing» ?
(Se travestir) Sept idées reçues sur le “passing”
Tutoriels Transgenres (pour apprendre à se Travestir ou améliorer sa Féminité)
“avoir peur d’avoir envie de se travestir”
Se Travestir – Guide des Tailles de Soutien-Gorge et Bustier
Fille ou Garçon mon sexe n’est pas mon genre
Le sexe fort, c’est le sexe féminin !
(10 bonnes raisons de) se travestir avec son psy
Se Travestir – Comment appliquer son rouge à lèvres ?

39 responses to Se travestir : comment cacher ce sexe que je ne saurais voir ?

  1. Cand a écrit le 18 février 2013

    Coucou,
    Perso, je ne supporte pas la fameuse bosse et je n’imagine pas 1 seconde de me déplacer, même à ma boite aux lettre, avec cette horreur disgracieuse … donc c’est tucking et culotte spéciale chaque jour que Dieu fait : avec l’habitude, c’et aussi simple que d’enfiler un maillot de bain, très confortable, permet de courir, faire du vélo, nager …
    Le seul souci, c’est la mocheté des fameuses culottes mais on s’y fait …

  2. Nadine a écrit le 18 février 2013

    En effet, c’est dangereux pour la santé. Pour ma part, il m’est impossible de mettre les deux (trop gros 😉 ). En plus, par moment c’est douloureux et suis obligée de tout remettre en ordre !

  3. Nathasha Show a écrit le 18 février 2013

    bon je vous expliquerai que pour les plus parraineuse sur le site mon truc en plume , on trouve une culotte de marque papillon ! et sinon sur scène les transformiste se servent d un tronçon de collant amélioré pour un rendu incroyable et pourtant j en connais qui on des truc a cacher ! le tucking et un art ! le faire seule avec des explication youtube ou du net c est la torsion testiculaire garanti et le medecin aussi les solution a coup de sparadrap et de derma bond c est suicidaire ! a chacune de choisir !
    voila si des filles cherche a savoir la suite la porte est ouverte

    • Julie Mazens a écrit le 18 février 2013

      on va organiser un atelier ! (je suis sérieuse hihihi)

      bises

      • Nathasha Show a écrit le 18 février 2013

        je suis très sérieuse ! je peux venir avec un ou deux amis transformiste qui vous ferons un atelier tucking fausse hanche et poitrine cabaret je fais une demande a Morgane digitale pour savoir si il désir vous donner quelques truc Make up c est un artiste très abordable

      • Chloé Tigre Rouge a écrit le 18 février 2013

        On peut tout à fait faire ça dans un atelier de DIY. A l’Osilab à Lille ça pourrait être une idée, ou ailleurs… des ateliers de fabrication peuvent être une très bonne idée. (l’Osilab a déjà des ateliers sex-toys/BDSM)

    • lucie-tv a écrit le 28 avril 2014

      Bonjour,

      je me joint a vous dans cette démarche, il y a plusieurs années en arrière j’ai découvers le site de Stéphany LOYD “TRANSFORMATIO” et depuis j’ai toujoiurs eu en tête de créer des ateliers pour conseils ….
      Nous sommes en plein dans le sujet à vous lire.

      je suis prète a en discuter très sérieusement aussi .

      Lucie

    • Anne Flore a écrit le 22 juin 2014

      Je suis très intéressée par ces variantes. Mais (1) qu’est-ce que ce “le site mon truc en plume”, et (2) As-tu plus de précisions sur le mode d’emploi exact de ce tronçon de collant?
      Pour ma part, comme Cand [quote] je n’imagine pas 1 seconde de me déplacer, même à ma boite aux lettres, avec cette horreur disgracieuse[/quote].
      J’utilise simplement deux culottes l’une sur l’autre, la plus externe pouvant être agráble pour la vue et assortie à mon SG, et je suis tranquille d’un pipi à l’autre.

  4. Celia a écrit le 18 février 2013

    je n’ai jamais eu de problème avec la technique décrite dans l’article et que j’utilisais. Je n’ai pas l’impression d’avoir pris un risque quelconque, mais je suppose que ça dépend de la conformation de départ. En tous cas jamais je n’ai eu besoin de sparadrap. Je mettais ensuite une culotte féminine “normale” et un boxer gainant par dessus (marque Uniclo). Comme ça j’avais pas l’impression d’avoir que des dessous moches. L’avantage du boxer c’est que ça fait le ventre plat.
    De temps en temps, très rarement une douleur se déclenchait : un pincement du pénis qui était sous les fesses et je devais aller aux toilettes pour refaire le tucking.

    • Nathasha Show a écrit le 18 février 2013

      configuration de départ oui je pense aussi !mais attention une torsion cela peut faire très mal ! un ami a eu la surprise de se faire ca avant de rentrer sur scène c était assez impressionnant direction les urgence ! donc doucement

      • Anne Flore a écrit le 22 juin 2014

        Effectivement, une torsion du cordon spermatique peut rapidement conduire à la perte du testicule, mais c’est rare.
        L’autre inconvénient du tucking est la dégradation sensible, mais temporaire, de la qualité du sperme. A déconseiller donc si on souhaite avoir encore des enfants

  5. Chloé Tigre Rouge a écrit le 18 février 2013

    Ma chérie a fait ça à l’époque avec du scotch qui sert à réparer les voiles (elle est planchiste) et a fait une magnifique infection des canaux : elle a eu un ballon dans la culotte pendant deux semaines.

  6. Elsa a écrit le 18 février 2013

    pour ma part, j ai de la chance , j arrive a cacher le tout entre mes cuisses ,avec une petite culotte gainante et l illusion est parfaite pour moi , quelque fois de petite douleur mais rien de très dérangeant

    • Nathasha Show a écrit le 18 février 2013

      attention douleur c est pas bon ,ne jamais oubier que compression d un corps caverneux peut avoir des conséquence fâcheuse !!!

      • Anne Flore a écrit le 22 juin 2014

        Au début de ma carrière, j’avais quelques difficultés à remonter les boules, et ensuite l’étroitesse du canal inguinal les empêchait de redescendre. Mais je n’ai jamais éprouvé de douleurs.
        Maintenant, le canal inguinal s’est dilaté et elles remontent rien que sous la pression du slip.

  7. loulou a écrit le 18 février 2013

    Les seules fois ou je pratique le tucking c’est à la plage, ça permet de ne pas se faire griller par tout le monde c’est bien pratique, petit avantage d’androcur, le paquet diminue tellement en taille que l’été dernier ca devenait accessoire enfin bon a part quand ça se voit je comprend pas l’intérêt de risquer de se péter et de s’infecter une couille alors que personne ne remarquera quoi que soit…

  8. Ester a écrit le 20 février 2013

    Bonjour,
    C’est vrai qu’on pense plutôt a faire disparaitre les bosses que les creux…
    Faire disparaitre les creux est une technique tout aussi valable et bien plus confortable. Cela se fait avec des (vieux) bas couleur chair qu’on arrange dans la culotte ou le slip pour effacer les bosses sans avoir besoin de comprimer. Ce n’est pas possible avec des strings, il faut un minimum de tissus.
    Celles qui prennent de l’Androcur remarquent que le volume des testicules diminue de façon impressionante, rendant plus facile, si ce n’est accessoire, la résolution de ce problème.

  9. delphine Improbable a écrit le 23 février 2013

    Pour ma part, un détour chez Angel mode (Paris 17) m’a permis de dénicher un string moulant pour cacher ce que nous voulons toute cacher.

    C’est très pratique mais attention le string moulant peut faire ressortir les hanches trop généreuses. Il faut donc faire des essayages pour trouver la bonne découpe. Angela prend toutes les mesures et ajuste si besoin. Elle est super.

    Lorsque j’enfile mon string, je mets en arrière “mon petit oiseau”. Je ne touche jamais aux 2 noisettes car j’ai tenté de les rentrer une fois. Je me suis faite un peu mal et surtout très peur.

    Un conseil, pour éviter des déconvenues durant la soirée, il faut soigner son épilation locale pour
    éviter de sentir des tiraillements avec les élastiques du string.

    Trop timide pour porter encore des jupes moulantes (snif snif mais je ne désespère pas), j’enfile toujours des jupes un peu évasées. Cela me libère l’esprit quand je sors. Un attribut de trahison en moins à penser.

    Enfin, comme beaucoup, j’enfile 2 collants pour lisser le tout et…. le tour est joué.

    A vous lire,
    Bises à toutes et bonnes sorties 😉

  10. Emma a écrit le 16 mars 2013

    Alors, moi j’ai tenté une technique que j’ai lue sur un forum en anglais à base de collant ventre plat. La partie haute est assez gainante et serre assez fort.
    Il suffit ensuite de découper les jambes pour ne garder que le haut. Selon la découpe ça peut devenir une gaine forme culotte classique ou string. Pour ma part, j’ai fait en version string et, associé à un tucking classique, ça cache très bien sans être totalement hideux. J’arrive même à le cacher sous la plupart de mes strings.

    Biz,
    Emma

  11. Damia a écrit le 5 mai 2013

    Bon alors j’ai essayé. Après m’être bien douchée, j’ai pris le temps d’essayer. J’arrive non seulement à “ranger” sous la peau mes allibofis (cf. “parlé marseillais”), et ma verge (d’ailleurs, j’en profite pour : «[…]ceux qui sont habituellement avantagés par la nature auront forcément plus de problème pour cacher leur sexe efficacement que les autres». Je tendrais à corriger par “désavantagés par la nature), qui est plutôt petite. Mais cette taille m’empêche de la passer à l’arrière. Donc j’arrive à la placer sous la peau, après quelques gymnastiques. Seulement, GROS hic, ces “malaxations” provoquent un début d’érection qui fait tout foirer…). Pour que ça tienne bien, il faudrait ensuite ramener la peau des côté vers le milieu. Mais comment faire tenir ? Sparadrap médical peut-être ?
    En tout cas, sensation extra que de pouvoir placer la paume de la main sans rien qui dépasse, juste le Mont de Vénus à la rigueur 😀

    Vivement le THS que ces testiboules se dégonflent et que la verge se ramolisse…

    • Héloïse a écrit le 5 mai 2013

      +1 dans la catégorie “désavantagés par la nature”
      Je veux bien changer de sexe à condition qu’on m’en mette un plus gros, comme ça, il y aura plus de matos pour l’opération.

  12. Damia a écrit le 8 mai 2013

    J’ai découvert cette astuce cheap sur Youtube :)





    Un élastique de haut de collant, une chaussette, et zou :)

    • Karine a écrit le 9 décembre 2013

      Coucou,
      Serai t’il possible d’expliquer svp? Mon anglais est un peu faible.
      Bises

      • Anne Flore a écrit le 22 juin 2014

        En bref, deux techniques.
        1. les rubans adhésifs. Plus facile à dire qu’à mettre en place. Il faut être parfaitement épilée, autremement le démontage est très désagréable. Pour faire pipi, ce n’est pas simple non plus, surtout si une érection s’en mêle. Cela peut-être TRES inconfortable.
        2. L’ersatz de gaff. J’ai bousillé plusieurs paires de chaussettes, mais je n’ai pas encore trouvé le dispositif qui soit suffisamment résistant, durable et confortable. Mais je continue à expérimenter.

    • CAROLINE C a écrit le 20 octobre 2016

      le collant et la chaussette est ce qu il y a de plus facile a utiliser. il faut couper la chaussette sur une grande longueur ça fera moins mal une fois tout le paquet bien en place.

      tout rentre bien dans le corps et après c est une question d habitude, ca donne meme bien l illusion dans un pantalon serré de femme.

      pour faire pipi tu enlèves et remets.

      il faut bien caler les laniers que forme le reste du collant dans les fesses comme un string et l effet est garanti.

      On peut avoir quelque gène au début mais comme une femme bio tu t assois sur le bord de la chaise mais assise bien au fond ça passe très bien.

      le système le plus simple et le moins couteux

  13. Karine a écrit le 21 décembre 2013

    Coucou,
    Serai t’il possible d’expliquer svp? Mon anglais est un peu faible.
    Bises

  14. Eléna a écrit le 28 avril 2014

    bonjour
    personnellement j utilise de la bande strapping , CA colle vraiment bien et permet d avoir une tension .inconvénient comme ca colle bien c est plus compliqué a enlever et a nettoyer .Je peux passer toute une journée voir la soirée avec sans craindre que cela se décolle.J utilise la technique du blog de christine ( http://lesaventuresdechristine.blogspot.com/ ).
    bises

    • yukarie a écrit le 29 avril 2014

      je suis allée sur ce blog.
      D’abord il y a plusieurs pages sur le tucking
      ensuite il n’y a plus (ou pas ) de photos, ce qui le rend incomprehensible

  15. Eléna a écrit le 29 avril 2014

    oui apparemment les photos on été effacées .je vais essayer d illustrer la technique par des photos et en faire un fichier

  16. Stefany a écrit le 16 décembre 2015

    C’est fou comme je peux retrouver sur txy pleins, pleins, pleins, de choses que je fais ou faisais ”d’instinc” sans pour autant savoir que ”et oui mon petit il va falloir se réveiller et arrêter de se renier, que tu l’acceptes ou non, tu en es une”.
    C’est la première fois que je lis ce genre d’article et ”d’activité” mais déjà vers 15 ans je ”jouais” à me faire remonter les testicules en dedans devant le miroir dans mon bain, ”parce que c’est rigolo et ensuite je me sur prenais à e me morphondre que ce ne soit pas réel, et 3 e épisode j’ai un tilt dans ma tête qui me met une baffe en me disant ”réveille toi abruti tu sais bien que tu n’es pas une femme…”.
    Quand au penis caché entre les cuisses je dirai ”un jeu d’enfant” ou un jeu commencé enfant.
    Je sais que je suis un homme on me l’as assez répété et même a coup de baffes,…mais je suis tellement belle dans ces moments qu’il me manquerai juste une paire de bons gros lolo.
    Question souplesse il m’est arrivé de me rendre compte que mon dos était souple aussi et que l’on est jamais mieux servi(e) que par sois même et en ayant les deux rôles, d’une pierre deux coups…je suis folle, complètement allumée de la tête. Je sais les filles, merci. 😉
    Bisous.

  17. Gisèle a écrit le 10 janvier 2016

    Bonjour, la technique du tucking ne me pose aucun problème au quotidien que ce soit avec une robe ou un pantalon serré. Mais je reste perplexe sur la “technique optimale” à utiliser pour la pratique du vélo en cuissard. Dans ce cas, l’effacement des testicules ne pose pas de problème, mais le repli de la verge entre les cuisses est incompatible avec la position assise sur la selle. Le port d’un penty ajusté sous le cuissard évite les déplacements intempestifs, mais ce n’est pas la panacée car on perd l’effet protecteur et anti-abrasion de la “peau de chamois” interne au cuissard. Existe-t-il des moyens permettant de palier à cette difficulté en attendant ma SRS?
    Je suis allée voir du coté de http://www.culotteinside.com/fr/ mais les culottes ne me semblent pas appropriées à la pratique du cyclisme…

  18. Ester a écrit le 16 juillet 2016

    bonjour,
    J’ai modifié l’article en y ajoutant diverses astuces. En particulier les culottes gainantes avec un renfort en toile NON élastique sont faciles a trouver et efficaces.

  19. Ester a écrit le 30 janvier 2017

    Voila une vidéo qui montre une technique qui doit être à la fois inconfortable et avoir un rendu convaincant MÊME NUE
    https://www.ashemaletube.com/videos/54310/dick-hiding/

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -